Microsoft rappelle que Windows Azure propose d'héberger les données en local

23 janvier 2014 à 11h59
0
Afin de répondre aux inquiétudes des internautes et des fournisseurs de services, la société Microsoft rappelle que sa solution PaaS propose de choisir la localisation des serveurs, une solution permettant de mieux se prémunir face aux dispositifs de surveillance américains.

00AF000005391623-photo-logo-microsoft-gb.jpg
Au sein de l'affaire PRISM, nous apprenions que la NSA, l'agence nationale de sécurité, avait passé au crible les méta-données des internautes européens et brésiliens utilisant une solution basée aux États-Unis. Ainsi un éditeur américain d'applications Web reposant sur l'infrastructure de Microsoft Azure transférait par défaut sa base de données d'utilisateurs sur le sol américain. Microsoft rappelle qu'il est possible de choisir une autre localisation.

Même hébergées en dehors des États-Unis, ces données sont toujours soumises aux lois américaines et notamment en ce qui concerne les accès réservés aux autorités locales, puisque le fournisseur est américain. Toutefois, cela rendra plus difficile les accès officieux de la NSA.

Interrogé par le Financial Times Microsoft affirme que « les gens devraient avoir la possibilité de savoir si leurs données sont assujetties aux lois et aux accès gouvernementaux d'un autre pays et devrait avoir la possibilité de faire un choix informel sur l'endroit où résident celles-ci ». Ces propos visent notamment à répondre à la récente loi passée par la présidente Dilma Roussef au Brésil. Cette loi dispose que les informations des citoyens brésiliens sur Internet doivent être physiquement conservés au sein des frontières du pays.

Un client européen peut ainsi choisir d'héberger les données de ses utilisateurs à Dublin en Irlande. Notons d'ailleurs au passage qu'en décembre 2013, Microsoft a injecté 170 millions d'euros afin d'étendre ce dernier.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la
Airbnb : la mairie de Paris envisage d'interdire purement et simplement les locations
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie
Sony donne le prix de ses écrans 16k : ils coûteront plusieurs millions de dollars

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top