3DS : Nintendo accusé de violation de brevet pour son écran 3D

11 juillet 2011 à 16h36
0
012C000004115016-photo-nintendo-3ds-street.jpg
Selon la firme japonaise Tomita Technologies, Nintendo ne serait pas propriétaire de la technologie utilisée dans l'écran 3D autostéréoscopique de la 3DS. Tomita Technologies en revendique la paternité et attaque donc la firme du plombier moustachu pour violation de brevet.

Derrière cette plainte se cache Seijiro Tomita, un ex-ingénieur de chez Sony qui, après 30 ans passés dans l'entreprise, a décidé de fonder la sienne, à savoir Tomita Technologies. Spécialisée dans les technologies d'avant-garde, la firme a déposé ces dernières années de très nombreux brevets dont certains concernent la 3D relief sans lunettes qu'exploite Nintendo dans sa dernière console portable.

Précisément, Seijiro Tomita accuse Nintendo de violer le brevet 7417664 baptisé « Dispositif d'image stéréoscopique et système d'affichage basé sur des axes optiques » et déposé le 20 mars 2003. Ledit brevet est valable aux Etats-Unis, mais Tomita en détient également un similaire au Japon. Dans la plainte déposée par l'ingénieur le 22 juin dernier, il est expliqué que ni le siège de Nintendo basé à Kyoto, ni sa filiale Nintendo of America ne se sont acquittés du droit d'utiliser cette technologie brevetée. D'autres entreprises qui exploitent le même principe ont, de leur côté, obtenu un accord de licence.

Comme on peut s'en douter, Seijiro Tomita réclame des dommages et intérêts à Nintendo et annonce être déterminé à aller jusqu'au bout pour démontrer que l'infraction était « volontaire et délibérée ». A Nintendo de tenter de régler cette affaire à l'amiable, ou de décider de prouver sa bonne foi au tribunal.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Killer Wireless-N : la carte réseau pour joueur passe au Wi-Fi
Achats groupés : LivingSocial prêt à aller chercher un milliard en bourse
L’Hadopi a envoyé plus de 470 000 premiers e-mails d’avertissement
LG Optimus Pro : un smartphone Android monobloc à clavier complet
Patch Tuesday : 22 failles, 4 bulletins, dont un critique
Brevets : Apple condamné pour ses listes de lecture
Microsoft : un brevet pour les smartphones à 2 écrans
Numericable : appels illimités vers le Maroc et l'Algérie en option
Impôts 2011 : Bercy annonce 12 millions de télédéclarations
Visioconférence sur Facebook : une arnaque cible les utilisateurs du réseau social
Haut de page