Test Echo Show 15 d'Amazon : le plus intelligent des écrans connectés ?

Johan Gautreau
Expert objets connectés
04 mars 2022 à 09h12
7
Amazon Echo Show 15 © Amazon
©Amazon

Nouvelle interface, nouveau design, reconnaissance faciale : l’Echo Show 15 voit les choses en grand pour son arrivée en France. L’écran connecté d’Amazon est-il aussi bon qu’il en a l'air ? Voici notre avis après plusieurs jours de tests.

Amazon Echo Show 15
  • Un design en forme de cadre, plus passe-partout
  • Les widgets apportent une touche de personnalisation
  • La reconnaissance faciale pratique, avec un gros potentiel
  • Écran un peu plus véloce que ses ainés
  • Fonctionnement des widgets perfectible
  • Reconnaissance faciale parfois capricieuse
  • La qualité sonore décevante pour l’écoute de musique
  • Câble d’alimentation trop court

Tout comme l’Echo Show 10 de seconde génération, l’Echo Show 15 cherche à aborder le domaine des écrans connectés sous un nouveau jour. Ici, point de dalle pivotante mais de nouvelles fonctionnalités comme la reconnaissance faciale. Amazon nous promet un smart display plus proactif que jamais, capable d’interagir intelligemment avec tous les membres de la famille.

La nouveauté a bien entendu un prix, finalement pas si élevé que ça : 249€. C’est autant que la dernière génération d’Echo Show 10 avec son écran pivotant. Ici, on gagne en surface d’affichage mais on perd bien entendu l’aspect « œil qui suit vos moindres mouvements ». 

Reste à voir si le plus grand écran d’Amazon est vraiment le plus réussi. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours, nous vous livrons maintenant notre verdict sur l’Echo Show 15.

Fiche technique Amazon Echo Show 15

Caractéristiques générales

Connexion
WiFi, Bluetooth
Taille de l'écran (en pouces)
15.6
Appels vidéo
Oui
Alimentation
Sur secteur
Poids
2 215g

Connectivité

Appareils compatibles
iOS, Android
Assistant vocal
Alexa - Amazon
Fonctionne avec
Alexa

Design et finitions

L’Echo Show 15 serait-il un Facebook Portal qui ne dit pas son nom ? L’engin d’Amazon ressemble en effet fortement à son concurrent sorti il y a plusieurs années, reprenant le design – à la mode ? – en forme de tableau de ce dernier ; Samsung s’est aussi lancé sur des looks similaires avec ses télévisions de la gamme The Frame il y a quelques années.

Echo Show 15 - Design © Johan Gautreau
©Johan Gautreau pour Clubic

L’aspect « toile de peinture » apporte indéniablement un certain charme au smart display américain. Contrairement aux précédents écrans de la marque, l’engin s’intègre bien plus facilement dans la pièce à vivre. Amazon souhaite d’ailleurs que vous posiez au maximum son écran sur un mur en fournissant une accroche murale Vesa 100 dans le colis. Vous pouvez toutefois privilégier la pose sur un socle, comme ce fût le cas dans notre test. Ce dernier accessoire vous en coûtera 30€.

Echo Show 15 - Socle © Johan Gautreau
©Johan Gautreau pour Clubic

Il se peut d’ailleurs que vous n’ayez pas le choix de passer par cette option. Il faut en effet remonter un défaut assez gênant de l’Echo Show 15 : le câble d’alimentation est très court. 1m50 pour un appareil qui doit se trouver sur le mur au niveau du visage, c’est un peu limite…

Echo Show 15 - Caméra © Johan Gautreau
©Johan Gautreau pour Clubic

En dehors de ça, on apprécie grandement le look tableau avec les bordures noires et le contour d’écran blanc crème. Seule la caméra vient casser les courbes de l’ensemble, mais elle est plus que jamais indispensable à l’utilisation du Show 15. Nous en reparlerons plus tard dans ce test.

Echo Show 15 - Boutons © Johan Gautreau
©Johan Gautreau pour Clubic

Côté composants internes, Amazon fait basique. Le côté son est assuré par deux haut-parleurs de 41 mm. Une configuration plus légère que le modèle de 10’’, plus qualitatif côté son. Le Wi-Fi est comme toujours calé sur du Wi-Fi 5, mais avec antenne MIMO pour assurer un débit convenable. Par contre, l’engin n’est pas doté de hub ZigBee comme c’était le cas sur le modèle de 10’’. C’est assez dommage pour un appareil qui se veut le centre de la maison connectée moderne. 

Le plus gros changement provient de l’adoption d’un SoC Amlogic Pop 1 avec processeur neural AZ2. C’est la première fois qu’Amazon intègre ce processeur d’IA sur une de ses productions. Sur le papier, il permet un traitement en local de certaines informations, notamment la reconnaissance faciale. Les données sont chiffrées au sein de AZ2 et ne transitent pas par internet. Attention toutefois, cela ne concerne qu’une partie des données, certaines partent quand même sur le Cloud.

Pour finir, notons que l’Echo Show 15 dispose d’un accéléromètre. Vous pouvez donc l’orienter en portrait ou en paysage selon vos goûts. 

Écran

Comme l’indique son nom, le nouveau smart display d’Amazon emploie un écran de 15’’, le plus grand jamais créé par la marque américaine. En fait, il mesure 15.6’’ pour être tout à fait précis. Il adopte une définition Full HD, soit 1920 x 1080 px. Ça peut sembler peu pour une dalle de ce gabarit. C’est toutefois la définition la plus élevée jamais utilisée sur un écran connecté Amazon.

On y gagne grandement en confort de visionnage. À moins d’être très près de l’Echo Show 15, vous ne verrez pas de gros pixels. L’affichage semble plus fin que sur le Show 10 qui était cantonné à de la simple HD. Il convient quand même de préciser qu’on reste sur une dalle IPS, l’AMOLED n’est toujours pas au programme et ne risque pas de l’être avant quelques années…

Echo Show 15 - Écran © Johan Gautreau
©Johan Gautreau pour Clubic

Il n’en reste que l’Echo Show 15 est plus attractif que les autres appareils de la série Show. On observe moins de reflets qu’auparavant. Vous aurez donc plus d’options pour le disposer dans des pièces lumineuses, ce qui était souvent le point faible des précédents écrans américains qui tendaient à attraper pas mal de reflets. 

En somme, la dalle de l’Echo Show 15 fait bien son boulot. Elle n’est pas révolutionnaire mais se montre suffisamment efficace pour l’usage attendu : afficher des informations et des photos visibles par toute la famille.

Fonctionnalités

Il est temps pour nous de mettre les mains dans le cambouis !

Outre son format XXL, le nouvel écran connecté du géant du e-commerce amène dans ses bagages plusieurs fonctionnalités uniques dans la série Echo Show : les widgets et la reconnaissance faciale. Nous allons nous concentrer sur ces dernières, le reste de l’interface et du fonctionnement général restant similaire à ce que nous avions vu lors de nos (excellents) tests des Echo Show 5 et 8.

Widgets

Voici la plus grosse partie de l’Echo Show 15. Le panneau latéral droit tire ainsi sa révérence pour être remplacé par les fameux widgets. Tout comme sur nos smartphones, il s’agit de mini-applications qui affichent diverses informations : calendrier, rappels, météo, liste de choses à faire, recommandations musicales, etc…

Echo Show 15 - Galerie widgets © Johan Gautreau
Les widgets sont accessibles depuis la Galerie de widgets. - ©Johan Gautreau pour Clubic

Actuellement, on dénombre 9 widgets différents. Deux d’entre eux peuvent s’afficher en grand format, ce qui porte le nombre total à 11. Vous êtes libre de les arranger à votre convenance, l’écran pouvant en montrer de 1 à 6 simultanément. Un widget grand format prend autant de place que trois petits. L’ensemble se gère au travers de la « Galerie de widgets », accessible en faisant défiler l’écran depuis la droite vers la gauche.

Echo Show 15 - Organisation widgets © Johan Gautreau
Les widgets se déplacent comme sur un smartphone classique. - ©Johan Gautreau pour Clubic

Si jamais vous voulez afficher plus de six tuiles, les autres seront visibles uniquement en faisant un swipe. Sachez aussi qu’il est impossible pour le moment d’ajouter ou modifier les widgets uniquement avec la voix. Il faudra passer par l’écran tactile pour réorganiser tout ça à la main. Au passage ; notez que le panneau des widgets ne peut pas être refermé tant qu’il héberge au moins une tuile. Il prend donc une certaine place sur l’écran, la partie carrousel que nous connaissons depuis longtemps se retrouvant compactée plus ou moins selon le nombre de mini-applis actives.

Voilà pour la partie organisation. Parlons maintenant un peu de l’usage de ces widgets au quotidien. Le plus pratique est certainement le calendrier familial. Il permet d’afficher vos rappels et évènements enregistrés à la voix et depuis votre calendrier Google Agenda. Si un utilisateur enregistré auprès de l’appareil ajoute un rappel, ce dernier affichera le nom de la personne qui a créé le rappel. Plutôt pratique !

Echo Show 15 - Panneaux widgets © Johan Gautreau
Le panneau affiche au maximum 6 widgets, il faut le faire glisser pour en voir plus. - ©Johan Gautreau pour Clubic

Nous apprécions aussi le widgets de liste des choses à faire, de même que celui qui concerne la liste des courses. Tout ce qui est enregistré sur l’écran se retrouve accessible au sein de l’application Amazon Alexa après la synchronisation via le Cloud.

Le smart display a aussi à sa disposition un widget météo. Il est juste dommage de constater que ce dernier n’a pas encore de version en grand format. Malgré la taille de l’écran, il peut être ardu de voir les infos les plus petites qu’il affiche. Il en va de même pour le widget affichant nos photos favorites : il n’existe qu’en petit format. De plus, ce dernier est loin d’être pratique pour l’ajout de photos, nous obligeant à passer par la voix pour chaque ajout de cliché…

Reste le widget dédié à la maison connectée qui, selon nous, est malheureusement à côté de la plaque. Il peut afficher vos appareils préférés pour garder un œil sur leur état mais il n’est capable de montrer que trois appareils à la fois, ce qui est un peu léger pour surveiller toute la maison d’un coup… Étrangement, il n’était pas non plus en mesure d’afficher notre Echo Show 5, ni notre Echo Spot, pourtant bien enregistrés comme favoris dans l’application Alexa.

En bref, il y a encore un peu de travail pour rendre les widgets totalement exploitables. La bonne nouvelle, c’est que l’API Amazon est ouverte aux développeurs tiers qui pourront créer leurs propres widgets et les rendre disponibles sur le magasin de Skills. Nul doute qu’il y a un beau potentiel à faire mûrir avec les widgets !

Reconnaissance faciale

Passons maintenant à la seconde fonctionnalité inédite de l’Echo Show 15 : la reconnaissance faciale. C’est la première fois qu’Amazon lance une telle fonction sur l’un de ses écrans connectés, mais ça ne sera pas la dernière. En fait, même les anciens modèles y auront droit d’ici quelques semaines, du moins les Echo Show 8 et 10 de seconde génération. Gageons que les futures productions de la marque américaine en profiteront aussi.

Pour l’Echo Show 15, la firme intègre un nouveau processeur neural nommé AZ2 qui permet un traitement en local des données. Concrètement, votre visage et ceux des membres de la famille que vous enregistrerez sur l’écran connecté ne seront pas envoyés sur le Cloud. Cette partie est chiffrée et traitée en local pour plus de réactivité. C’est aussi un bon point pour la sécurité. Gardez quand même en tête que les demandes vocales restent traitées en ligne. Donc si vous avez une coupure internet, l’Echo Show 15 reconnaîtra votre visage mais sera incapable de gérer vos demandes vocales.

Maintenant que les présentations sont faites, voyons comment ça fonctionne au quotidien. Avant tout, il faut créer un profil pour chaque utilisateur. L’appareil demande alors de placer la tête dans diverses positions pour améliorer la reconnaissance. Il en va de même pour la voix, chaque usager pouvant enregistrer son empreinte dans l’Echo Show 15. Une fois que chaque membre de la famille est enregistré, il suffit de laisser la magie opérer.

Echo Show 15 - Reconnaissance faciale © Johan Gautreau
En passant devant la caméra, l’écran affiche sur la gauche les infos liées à l’utilisateur reconnu. - ©Johan Gautreau pour Clubic

Par défaut, l’écran affiche les informations classiques, comme sur tout appareil Echo Show. Mais si vous passez dans le champ de la caméra, le carrousel affichera les données qui vous sont propres : musique préférée, pense-bête, rappels… Chaque utilisateur voit donc sur l’écran connecté les infos qui le concernent. Et ça ne s’arrête pas là. 

En effet, maintenant qu’Alexa est en mesure de reconnaître qui elle voit et qui lui parle, elle peut transmettre des infos entre les divers usagers. Petit exemple : vous partez au boulot, vous demandez à l’assistant vocal de rappeler à votre compagne ou compagnon de fermer le garage à clé. Lorsque votre tendre moitié passera devant l’écran connecté, une animation apparaîtra au sein de l’interface pour lui signifier que quelqu’un lui a laissé un message. Ça peut être pratique dans certains cas. Là encore, il y a un beau potentiel à exploiter.

Il faut néanmoins prendre en compte quelques limitations. Ainsi, la caméra de 5 MP a parfois du mal à reconnaître les personnes qui passent dans son champ. Elle est aussi incapable à l’heure actuelle de gérer deux profils simultanément. Le premier utilisateur reconnu par l’écran aura la priorité, même si une seconde personne arrive quelques secondes après. 

On pourra aussi reprocher à l’Echo Show 15 un certain manque de réactivité. L’appareil n’est clairement pas une bête de course. L’interface est parfois lente à réagir, que ce soit lorsqu’on communique verbalement ou qu’on utilise le tactile. La reconnaissance faciale, si elle est gérée en local, n’est pas non plus très véloce. Il semble y avoir de temps en temps des moments de flottement. Malgré ça, l’Echo Show 15 reste un peu plus rapide que ses aînés, ce qui n’est pas du luxe.

Audio

Avant de passer à la conclusion de ce test, prenons un peu de temps pour nous intéresser à la partie audio de l’Echo Show 15. La version de 10’’ s’était révélée assez convaincante pour un écran connecté, reprenant à son compte une structure proche de l’enceinte connectée Echo Studio. Il est assez dommage de constater que le dernier-né d’Amazon ne suive pas le même chemin.

Doté de deux haut-parleurs de 41 mm, l’écran connecté américain est loin d’être idéal pour écouter de la musique, ou même la radio. Les transducteurs manquent clairement de punch dans les basses, qui sont quasiment inexistantes. Les médiums sont quant à eux mis en avant, ce qui permet à Alexa de bien se faire entendre. Pour les aigus, c’est loin d’être convaincant. Même si globalement le son reste clair, le résultat global est mitigé.

Vous êtes donc prévenus : n’investissez pas dans l’Echo Show 15 si vous voulez écouter de la musique de qualité ou même regarder des films sur Netflix ou Molotov… Cet écran connecté est avant tout conçu pour communiquer avec Alexa.

Amazon Echo Show 15 : le verdict de Clubic

Il est clair que l’Echo Show 15 marque un tournant dans le monde des écrans connectés. Avec l’ajout de la reconnaissance faciale, l’expérience avec Alexa prend une autre dimension, plus personnelle et proactive. Quant aux widgets, il apportent aussi une nouvelle façon d’appréhender l’écran connecté qui devient par la même occasion plus personnalisable. Les informations essentielles sont plus facilement accessible que précédemment, chacun peut les organiser comme il le souhaite.

L’ajout de ces deux fonctionnalités laisse aussi la porte ouverte à de nouveaux horizons. Il ne tient qu’à Amazon et aux développeurs tiers de développer tout cela. Car il faut bien l’avouer, en l’état, l’Echo Show 15 n’est pas encore parfait. On aimerait plus de widgets, plus de possibilités de personnalisation et de meilleures performances. Les bases sont posées, il ne reste qu’à bâtir un bel ouvrage par-dessus tout ça !

La question est donc : faut-il acheter l’Echo Show 15 ? Malgré ses défauts de jeunesse, nous serions tentés de répondre par l’affirmative. Avec son joli look et son côté « proche de la famille », ce bel écran connecté devrait plaire à pas mal de monde, en particulier les familles nombreuses qui y trouveront un excellent palliatif aux post-it colorés du frigo. Il ne fera que s’améliorer dans le futur, Amazon faisant des mises à jour régulières et durant plusieurs années de son matériel. 

8

L’Echo Show 15 est à ce jour l’un des meilleurs écrans connectés que nous ayons testé. Il est non seulement sexy mais améliore son interface pour s’intégrer encore mieux au sein du domicile. Ce n’est pas encore parfait, mais les bases - solides - sont là. Amazon n’a plus qu’à mûrir sa recette.

Les plus

  • Un design en forme de cadre, plus passe-partout
  • Les widgets apportent une touche de personnalisation
  • La reconnaissance faciale pratique, avec un gros potentiel
  • Écran un peu plus véloce que ses ainés

Les moins

  • Fonctionnement des widgets perfectible
  • Reconnaissance faciale parfois capricieuse
  • La qualité sonore décevante pour l’écoute de musique
  • Câble d’alimentation trop court

Design 9

Écran 8

Audio 6

Interface 7

Fonctionnalités 9

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
6
Nemor
Question bête, est-il possible d’épingler et de lancer des applications Android ?<br /> Ce produit m’intéresse mais que s’il est « un peu ouvert ».
dredd
Je ne comprends pas. Pourquoi ce truc est aussi épais et lourd ? J’ai beau relire et retrouner le truc, c’est une tablette Amazon customisée quoi. Le son ? Apparement c’est pas top et t’as des tablettes qui font beacoup mieux sans faire 5cm d’épaisseur.<br /> Un éclairage là dessus ?
Francistrus
Dommage pour la partie son : j’ai l’echo Show 8 et le son est vraiment sympa pour la musique, cela m’aurait intéressé de passer sur un plus gros écran mais si le son est moins bon je risque de perdre + que ce que je vais gagner
pol50
Beaucoup trop épais à mon goût - pourquoi Amazon n’a-t-il pas fait un format de l’épaisseur d’une tablette ? …là çà prend trop de place accroché au mur de la cuisine !
Johan_Gautreau
Hello,<br /> Malheureusement non, on ne peut utiliser que les widgets de la galerie. Peut-être que des bidouilles seront possibles dans le futur mais ça reste peu probable….
Nemor
Merci Johan pour ta réponse. Dommage.
ld9474
Mycanal est dispo?<br /> Franchement on m’a offert un nest hub à Noël et je peux dire que c’est un très grosse deception au niveau de l’IA… j’avais lu que Google était en avance et que c’était bien mieux qu’Alexa mais force est de constater que nous ne nous servons quasiment pas du NestHub au profit de nos Echo… Je ne parle même pas du « Ok Google » qui n’a rien de naturel par rapport à « Alexa ». Peut être un point de vue perso mais j’estime que Google a encore beaucoup de boulot là dessus.
Nemor
Je confirme ton ressenti. J’ai les 2 systèmes et Alexa me semble effectivement bien plus performant, les commandes vocales sont plus naturelles et mieux comprises que par Google Assistant. Je suis même étonné de voir Alexa comprendre ma femme qui parle « mal » français, marque des pauses, reformule en live sa commande vocale, etc…
Johan_Gautreau
Hello,<br /> Pas de MyCanal sur l’Echo Show 15. L’écran peut diffuser les programmes depuis Prime Video, Molotov et Netflix. On peut accéder à YouTube, mais uniquement via le navigateur web, comme sur les précédents écrans de la marque. Petite nouveauté mineure : TikTok est aussi accessible avec le navigateur.<br /> Pour ma part, je trouve aussi Alexa plus efficace que Google Assistant, même si ça se joue à peu. Globalement, Amazon a une certaine avance dans le domaine des écrans connectés par rapport à la concurrence.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Apple : vous voulez savoir pourquoi Jony Ive, designer vedette, est parti ?
Le kit de réparation d'Apple est-il plus intéressant financièrement pour vous ?
Ne coupez pas votre caméra pendant une visio ! Cela pourrait nuire à votre carrière
M6 va céder la chaîne 6ter à Altice
Ce site recense les pires dossiers des GAFAM
Chez Meta (Facebook), la perte de certains avantages provoque la colère les employés
Pour la première fois, la capitalisation boursière d'AMD dépasse celle d'Intel
Amazon et Apple seraient intéressés par le rachat de Peloton, le fabricant de machines de sport
Apple a passé d'excellentes fêtes avec un chiffre d'affaires record
Google poursuivi en justice par d’anciens employés pour avoir violé son propre code d’honneur
Haut de page