AMD licencie 10% de ses salariés pour investir dans les marchés émergents et la mobilité

Par
Le 04 novembre 2011
 0
Rory Read n'aura pas chômé. Le nouveau PDG d'AMD, qui remplace depuis le 25 août celui qu'on avait évincé en début d'année, a effectivement annoncé aujourd'hui une restructuration.

00f0000001593664-photo-logo-amd-marg.jpg
Celui qui avait précédemment conduit Lenovo à une forte croissance compte bien en faire de même avec Advanced Micro Devices. Pour ce faire, le plan d'action passera principalement par une réduction de la masse salariale d'environ 12 %. Autrement dit, 1 400 de ses 12 000 employés seront licenciés d'ici la fin du premier trimestre 2012, et les consultants externes ne seront pas reconduits.

AMD prévoit ainsi d'économiser 10 millions de dollars dès le quatrième trimestre 2011, puis 118 millions en 2012, en plus de 90 millions supplémentaires par une amélioration de l'efficacité des opérations. Soit une réduction des frais d'exploitations de plus de 200 millions de dollars en 2012.

AMD ambitionne d'en réinvestir une portion « significative » dans le développement de son activité auprès des marchés émergents, qui ont déjà tracté ses revenus au troisième trimestre 2011, mais aussi et surtout dans le domaine de la basse consommation, sur lequel il a incontestablement une carte à jouer. Ce marché est effectivement en pleine mutation et son éternel rival Intel y est à ce jour aussi peu avancé que lui.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités AMD

scroll top