🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Kickstarter perd près de 40% de ses employés

14 mai 2020 à 08h18
1
Crowdfunding Financement participatif investissement

Entre licenciements et départs volontaires, l’entreprise voit ses effectifs considérablement réduits, dans un contexte économique difficile.

En quelques mots

  • Saignée chez Kickstarter : la plateforme de financement participatif a licencié 25 personnes, soit environ 18 % de son nombre total d’employés. Mais 30 travailleurs supplémentaires ont quitté volontairement l’entreprise, suite à une négociation effectuée entre la direction et les syndicats. Au total, donc, les effectifs totaux de Kickstarter ont fondu de près de 40 %.

  • Le financement participatif heurté de plein fouet par la crise. En avril, le P.-D.G. de Kickstarter, Aziz Hasan, informait ses employés d’une vague de licenciement imminente, invoquant une baisse importante de chiffre d’affaires imputable à la crise du coronavirus. Le nombre de projets financés sur Kickstarter aurait chuté de 35 % depuis le début de la pandémie, sans aucun signe d’embellie à l’horizon, toujours selon le P.-D.G. La conjoncture n’est pas vraiment favorable au lancement de nouveaux projets, et à l’heure où de nombreux actifs ont vu leurs revenus baisser, trouver des individus prêts à mettre la main à la poche pour financer des gadgets futuristes devient plus délicat. Pas étonnant, dans ces circonstances, que les créateurs de projets innovants attendent que la tempête se calme avant de lancer une campagne sur la plateforme.

  • Le crowdfunding se réinvente avec la crise : la pandémie ne signe pas pour autant la fin du financement participatif, bien au contraire. Ainsi, de nombreux commerces contraints de fermer durant le confinement lancent des campagnes de crowdfunding pour se maintenir à flot. À San Francisco, l’emblématique librairie City Light Bookstore, qu’ont fréquenté en leur temps Jack Kerouac et ses amis, a levé 500 000 dollars sur GoFundMe, dépassant largement son objectif initial de 300 000 dollars. Un succès qui montre que le public est prêt à se mobiliser pour sauver ses commerces de quartier. En France, de nombreuses PME ont également lancé des cagnottes pour tenir bon. Une opportunité pour Kickstarter et consorts ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
mcbenny
Kickstarter ne « perd » pas ses employés, Kickstarter se sépare de ses employés. C’est tout à fait différent. Y compris concernant les départs volontaires. c’est avant tout une volonté de l’entreprise qui offre cependant des conditions considérées comme acceptable par les « volontaires ».
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Sous la pression d’avocats humains, l'intelligence artificielle ne pourra finalement pas plaider
Coup de tonnerre dans la tech : le Japon et les Pays-Bas adoptent les restrictions américaines sur les composants chinois
Voici notre top 5 des applications cette semaine
Les ventes de smartphone ont plongé en 2022, au plus bas depuis (très) longtemps !
Au nom de l’honnêteté intellectuelle, Sciences Po décide de bannir l’usage de ChatGPT
Soldes : Amazon sacrifie le prix de ce smartphone Realme !
Netflix : en France, quel opérateur a le meilleur débit ?
Data privacy day : quels sont les risques de ne pas utiliser un antivirus ?
Vous allez pouvoir laisser tomber votre Galaxy S23 tout neuf de bien plus haut... mais ne le faites pas exprès, hein
Haut de page