Chine : Alibaba interdit les transactions en Bitcoin sur le site Taobao

08 janvier 2014 à 15h55
0
La Chine continue de lutter contre le Bitcoin : cette semaine, c'est le groupe Alibaba, acteur majeur du Web dans le pays, qui a décidé d'interdire les transactions par le biais de crypto-monnaie sur l'un de ses principaux sites.

00FA000006479044-photo-alibaba-logo.jpg
A partir du 14 janvier prochain, les Chinois ne pourront plus utiliser de bitcoins et autres litecoins pour régler leurs achats sur Taobao, l'un des sites de vente en ligne les plus populaires du pays. C'est Alibaba, la maison-mère de la place de marché en ligne, qui a pris cette décision suite aux mises en garde de la Banque populaire de Chine, début décembre.

Dans un communiqué, Alibaba explique que la décision a été prise pour mieux « promouvoir le développement sain du marché de Taobao et protéger plus efficacement les intérêts de ses membres. » Il faut par ailleurs souligner qu'Alibaba envisage une introduction en bourse en 2014, ce qui peut expliquer un peu plus la volonté de l'entreprise de ne pas prendre de risque avec des crypto-monnaies volatiles.

Business Insider souligne de son côté que cette annonce n'a pas provoqué de grosse chute du cours du Bitcoin en Chine dans la journée de l'annonce de la nouvelle, le 7 janvier. En décembre, les mises en garde de la Banque populaire de Chine avaient, quant à elle, fait chuter la valeur du BTC, qui n'avait cependant pas tardé à remonter.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
scroll top