Le bug qui fâche : quand un service de streaming distribue du porno sur des sites généralistes

27 juillet 2021 à 10h35
1

Plusieurs sites web réputés, dont le Washington Post et le Huffington Post, se sont mis à afficher du porno dans certains articles. Cela s’explique par le fait que le domaine d’un site d’hébergement vidéo intégré à ces pages, aujourd’hui disparu, a été acheté par une entreprise pornographique.

Voilà un exemple extrême de liens périmés redirigés, qui se produit lorsque du contenu ou des images en ligne sont supprimés ou cassés et que les liens ne pointent plus vers leurs cibles initiales.

Les intégrations vidéo de la plateforme VidMe

Peut-être vous souvenez-vous de VidMe, une plateforme d’hébergement de vidéo qui avait pour ambition de concurrencer YouTube. Loin de satisfaire ses espérances, elle a disparu en 2017, trois ans seulement après sa création.

Entre-temps, divers sites et médias avaient utilisé les vidéos de la plateforme en les intégrant via un code HTML. Le problème, c’est que le nom de domaine de VidMe a été depuis racheté par un site pornographique appelé « 5 Star Porn HD ».

Les responsables du site coquin ne se sont pas fait prier et ont décidé de rediriger l’intégralité des liens VidMe entrants vers la page d’accueil du site pour adultes. C’est ainsi qu’en plein milieu d’un article sur Donald Trump ou Barack Obama, on pouvait trouver des images et liens très explicites de contenus pornographiques hardcores.

Embed VidMe © Vice
Exemple de l'intégration soudaine sur le HuffPost / © Vice

Un couac déjà corrigé

Ce « problème » a été signalé par utilisateurs Twitter @dox_gay ce jeudi 22 juillet. Rapidement alertés, les principaux sites concernés (Washington Post, New York Magazine, The Verge, HuffPost, etc.) ont supprimé toutes les intégrations au dirigeant vers le site pornographique.

La plateforme d’hébergement vidéo VidMe n’étant plus en service depuis quatre ans, il va sans dire que cette redirection importune ne concernait que d’anciens articles. Cependant, cela soulève la question des méthodes d’intégration : sans même changer son code HTML, le simple rachat d’un nom de domaine peut bouleverser le comportement de milliers de contenus intégrés.

La majorité des réseaux sociaux ont activé l’intégration de leur contenu : Twitter l’a fait en 2012, et Facebook, Snapchat , YouTube et Instagram autorisent également une certaine version de l’intégration. Sur Reddit, une option permet aux utilisateurs de supprimer les contenus embed en cas de modification du message.

Sources : Vice , The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Astartes — Quand l'Empereur lui-même remarque votre talent
Dune : un voyage contemplatif sous le soleil brûlant d'Arrakis
Marvel et DC interdisent aux créateurs de vendre librement des NFT de leurs œuvres
HBO Max et DC : une série sur le Pingouin serait en route
Final Space : la série animée ne reviendra pas pour une saison 4
Lemmings : ces pauvres rongeurs qu'on a massacrés par dizaines
Superman & Lois : The CW tiendrait-elle sa meilleure série DC ?
Lisez votre chronique SF : Toute résistance serait futile !
LEGO lance un set Super Mario 64 : 2 064 pièces de nostalgie pour recréer les niveaux du jeu
Star Trek Day : les séries Discovery, Picard et les autres donnent des nouvelles
Haut de page