Pentax Q : plus petit compact à objectif interchangeable au monde

01 juin 2018 à 15h36
0
Le marché florissant du compact à objectif interchangeable voit aujourd'hui naitre une nouvelle et énième catégorie, cette fois à l'initiative de Pentax. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le « Pentax Q » mérite l'appellation de compact, à plus d'un titre, moins son prix.

0190000004382910-photo-pentax-q.jpg

Une approche osée du compact à objectif interchangeable

Le « Q » s'articule effectivement autour d'un capteur de compact conventionnel, c'est-à-dire de 1/2,3 pouce de diagonale seulement. Avec un capteur presque 10 à 15 fois plus petit qu'un Micro Four Thirds ou qu'un APS-C, le boitier nu en alliage de magnésium revendique donc facilement le titre de « plus petit et plus léger à objectif interchangeable ». L'écart se réduit en revanche une fois l'un des cinq objectifs monté, avec lesquels l'appareil a peu de chance de rentrer dans une poche de pantalon. Or quitte à transporter un sac...

Le capteur adopte la convaincante technologie CMOS rétro-éclairé et un système assurant à la fois stabilisation et nettoyage. Il photographie à 12,4 millions de pixels, jusqu'à 6400 ISO et en rafale jusqu'à 5 im/sec (par lot de 5 images), et filme en Full HD. Mais ce capteur a beau revendiquer un « très faible niveau de bruit en haute sensibilité », ses photosites microscopiques ont peu de chance de rivaliser avec ceux d'un capteur 10 à 15 fois plus grand.

01E0000004382912-photo-pentax-q-trio.jpg

Les inconvénients sans les avantages ?

La nouvelle monture propriétaire n'est quant à elle qu'un tiers plus petite que la monture Micro Four Thirds. Pentax a néanmoins le mérite de lancer directement cinq objectifs conjointement à son appareil, dont quatre focales fixes :
  • Un zoom de base équivalent à un 27,5-83 mm f/2.8-4.5
  • Une focale fixe standard extraplate équivalente à un 47 mm f/1.9
  • Un fisheye équivalent à un 17,5 mm f/5.6
  • Un grand-angle équivalent à un 35 mm f/7.1
  • Un téléobjectif équivalent à un 100 mm f/8
Seul le pancake est donc assez lumineux pour espérer flouter l'arrière-plan d'un sujet, tant la profondeur de champ est importante avec un capteur si petit. Les trois dernières focales fixes manquent quant à elles cruellement de luminosité, ce qui condamne leur utilisation aux environnements abondamment éclairés.

01E0000004382916-photo-comparaison-pentax-q-et-sony-nex-c3.jpg
Comparaison du gabarit d'un Sony NEX-C3 avec celui du Pentax Q. Crédit : DPReview.com

Une ergonomie d'amateur éclairé

Dernier aspect et non des moindres, l'ergonomie de l'appareil : le « Pentax Q » a plus d'une corde à son arc pour séduire les photographes expérimentés.

Il dispose de trois molettes de réglage, dont deux surplombent une poignée qui devrait améliorer sa prise en main, de touches d'accès direct à la compensation de l'exposition, à la sensibilité et à la balance des blancs, d'un flash intégré escamotable mais aussi et surtout d'une griffe porte accessoire qui peut accueillir un viseur optique, complément idéal de son écran à 460 000 points de 3 pouces qui recouvre la quasi-totalité de son dos.


Si certains comme Fujifilm n'ont importé du monde du reflex que le grand capteur, composant primordial, au détriment de la monture pour objectif interchangeable, Pentax a donc quant à lui fait le choix inverse. Le prix n'est malheureusement pas proportionnel à la taille du capteur ou du boitier, puisque le « Pentax Q » est facturé la bagatelle de 700 euros avec la focale fixe extraplate. Les tout récents Panasonic GF3 et Sony NEX-C3, d'encombrement comparable, sont même 100 et 130 moins chers à kit équivalent. La concurrence sera rude !

01E0000004382914-photo-pentax-q-famille.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Antitrust : la Concurrence américaine ouvre une enquête sur Google
750 millions de comptes actifs sur Facebook ?
Mac OS X 10.6.8 : préparer le terrain pour Lion
Apple développerait son propre service de cartographie pour iOS 5
Silverlight ne serait pas plus sécurisé que WebGL
La Justice américaine démantèle deux réseaux diffusant de faux logiciels de sécurité
Sony Ericsson Xperia ray et txt : petit frère de l'arc ou clavier complet ?
Une seconde bêta disponible pour Thunderbird 5.0
Les Pays-Bas ont voté en faveur de la neutralité du réseau. Et la France ?
Haut de page