Panasonic GF3 : quand l'hybride se rapproche du compact

13 juin 2011 à 10h50
0
Panasonic a annoncé ce matin le « GF3 », avec lequel ce nouveau compact à objectif interchangeable (COI) amincit encore d'un cran la frontière avec un compact traditionnel, tant en terme d'encombrement que d'approche, en réponse au tout récent Sony NEX-C3.

0140000004351090-photo-panasonic-lumix-dmc-gf3.jpg

Si le GF1 n'était rien d'autre qu'une variante dépourvue de viseur du G1, premier Micro Four Thirds du marché, l'écart s'est depuis creusé entre le récent G3 et ce « GF3 ». Pour séduire encore un peu plus les possesseurs de compacts, le successeur du GF2 met plus que jamais l'accent sur la compacité et la simplicité d'utilisation, au détriment de certaines spécificités.

Une approche en pleine mutation

Avec des dimensions de 108 x 67 x 33 mm et un poids de 222 g, le « GF3 » nu est en contrepartie à peine plus encombrant qu'un compact haut de gamme. Il faut en revanche lui adjoindre un objectif dont les dimensions sont devenues incompressibles.

Le GF3 est en outre à peine plus complexe qu'un compact, en adoptant le mode auto-intelligent « IA+ » et en vulgarisant à son tour les notions de profondeur de champ, de balance des blancs et d'exposition, en simplifiant leur accès au travers de son interface tactile.

000000A004351094-photo-panasonic-lumix-dmc-gf3.jpg
0000009604351096-photo-panasonic-lumix-dmc-gf3.jpg

Une fiche technique en berne

Le GF3 hérite par ailleurs de la puce de traitement du G3, à défaut du capteur, préférant celui du GF2, l'éternel Live MOS à 12 millions de pixels. Celui-ci photographie jusqu'à 3,8 im/sec et jusqu'à 6400 ISO, et filme en Full HD 1080i au format AVCHD. On retrouve également l'écran tactile de 3 pouces affichant 460 000 points. Il perd donc dans la manœuvre la griffe porte-accessoire, qui pouvait tout particulièrement accueillir un viseur électronique cher aux photographes expérimentés, et le micro stéréo.

Le « Panasonic Lumix DMC-GF3 » sera lancé fin juillet en France. Il y sera accompagné d'un zoom 14-42 mm pour un prix public de 550 euros, d'une focale fixe 14 mm extraplate pour 600 euros et de ces deux objectifs pour 700 euros. Il concurrence donc directement le Sony NEX-C3, dont il se distingue principalement par le capteur un peu plus petit, au profit d'un flash intégré.

0118000004351092-photo-panasonic-lumix-dmc-gf3.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top