42 mégapixels dans le nouvel Alpha de Sony

11 juin 2015 à 15h30
0
En octobre 2013, Sony lançait son Alpha 7R, un boîtier compact avec monture d'optiques interchangeables et capteur 24 x 36 mm. Un joli joujou mais qui souffrait notamment d'un autofocus un peu lent. Aujourd'hui Sony annonce un petit-frère très prometteur, l'Alpha 7R II, premier à embarquer un capteur plein format CMOS rétro-exposé, de 42,4 mégapixels... entre autres.

0190000008072632-photo-sony-a7r-ii.jpg

On peut ne pas être d'accord sur l'utilité d'avoir autant de pixels sur un capteur photo, mais une chose est sûre, l'Alpha 7R II et Sony viennent d'inscrire un nouveau record sur du CMOS au format 24 x 36 mm. 42,4 mégapixels, ce sont 6 mégapixels de plus que son prédécesseur. Un gain important en partie rendu possible grâce à l'adoption d'une puce de type rétro-exposé, comme on en voit partout aujourd'hui sur les compacts, mais qui constitue une première sur du capteur plein format. La bonne nouvelle, c'est surtout que Sony a intégré 399 points dédiés à la détection de phase sur ce capteur, permettant au constructeur d'annoncer une rapidité d'autofocus accélérée de 40%.

La gestion des hautes sensibilités a également bénéficié d'améliorations, grâce à l'utilisation de la rétro-exposition : cet Alpha 7R II monte à 102 400 ISO (en mode étendu, 25 600 ISO en natif). Pour parachever son système d'imagerie, Sony a inclus le système de stabilisation sur cinq axes de l'Alpha 7 II annoncé fin 2014, ainsi qu'un mode vidéo Ultra HD 4K a priori de haute volée. Il fonctionne soit en recadrage Super 35 mm (23,6 x 13,3 mm) avec sur-échantillonnage (30 i/s max), soit en plein format en utilisant donc toute la surface du capteur (36 x 24 mm à 24 i/s). L'Alpha 7R II enregistre à 100 Mb/s en 4K, en recourant à l'encodage XAVC-S.

00F0000008072630-photo-capteur-cmos-r-tro-expos-plein-format-sony.jpg

Quoi d'autre ? Un nouveau viseur électronique XGA OLED (2,3 millions de points) offrant un grossissement important de 0,78x, mais aussi un obturateur mécanique garanti pour 500 000 déclenchements et produisant 50% de vibrations en moins qu'avec l'obturateur précédent. Pour le reste, la formule Alpha 7R est conservée (monture E, écran 3 pouces orientable, Wi-Fi, NFC, etc.). Ce boîtier bien amélioré sera commercialisé dans le courant de l'été pour un tarif aussi musclé que la résolution : 3 500 euros, nu...

012C000008072634-photo-sony-a7r-ii.jpg
012C000008072636-photo-sony-a7r-ii.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Accident mortel pour les passagers d'une Tesla sans personne au volant
Volkswagen a dévoilé son modèle électrique ID.6 au Salon de Shanghai
Fitbit lancerait un nouveau bracelet connecté « élégant » sobrement nommé Fitbit Luxe
L'Apple Mac mini (2020) dans sa version 256 Go en promotion (-10%)
La pénurie de semi-conducteurs met à l’arrêt les usines de Stellantis (Peugeot/Citroën)
Pour la 6G, Huawei veut repenser le Web afin d'appliquer plus facilement la censure
Euro numérique : le respect de la vie privée est la principale préoccupation des Européens
Tesla règle ses comptes (à l'amiable) avec son ex-employé parti chez Xpeng
Une pénurie de HDD / SSD ? Les cryptos et le proof of space en cause
Le Bitcoin, outil privilégié pour financer des activités criminelles ? C'est faux, d'après un rapport d'un ancien patron de la CIA
Haut de page