Nikon lance deux nouveaux objectifs, en prévision des futurs D400 et D600 ?

14 juin 2012 à 06h09
0
Nikon annonce aujourd'hui deux nouveaux objectifs. Nous n'avons pas pour habitude de relayer ce type d'annonces, car elles sont généralement destinées à une minorité de photographes, mais cette fois elles sont non seulement susceptibles d'intéresser tous les possesseurs ou acquéreurs potentiels de reflex Nikon, mais en plus elles présagent de nouveaux boîtiers intéressants.

000000C805237794-photo-nikon-af-s-dx-18-300-mm-f-3-5-5-6g-ed-vr.jpg

Nikkor AF-S 18-300 mm f/3.5-5.6G ED VR

Nikon lance pour commencer l'« AF-S 18-300 mm f/3.5-5.6G ED VR », un puissant zoom pour reflex à capteur APS-C offrant une amplitude de près de 17 fois, que seuls des fabricants tiers comme Sigma ou Tamron proposaient jusqu'à présent. Il s'en distingue par une meilleure formule optique, impliquant notamment trois lentilles asphériques et trois lentilles en verre ED (à faible dispersion), et par un stabilisateur revendiquant un gain de quatre vitesses.

Lancé le 28 juin au prix public de 980 euros, ce nouveau zoom est 100 euros plus cher que le 18-200 mm existant, plébiscité par la critique, qu'il ne remplace pas. Commercialisé dans un premier temps nu, il pourrait être proposé en kit avec le D7000, mais il serait surtout plus cohérent avec un hypothétique D400, qui succèderait au vieillissant D300S.

000000DC05237792-photo-nikon-af-s-24-85-mm-f-3-5-4-5g-ed-vr.jpg

Nikkor AF-S 24-85 mm f/3,5-4,5G ED VR

Plus intéressant encore, l'« AF-S 24-85 mm f/3,5-4,5G ED VR », un modeste zoom 3,5 fois à faible ouverture pour reflex à capteur plein format, bénéficiant de trois lentilles asphériques, d'une lentille en verre ED et d'un stabilisateur.

Attendu le 28 juin pour 600 euros, ce zoom n'a pas vraiment de sens associé à un D800 à près de 3000 euros ou à un D4 à près de 6000 euros. Or pourquoi donner un successeur au 24-85 mm f/2.8-4, datant de l'ère argentique, ou un petit frère au 24-120 mm f/4, facturé plus du double, si ce n'est en prévision d'un nouveau boîtier plein format à bas prix, un hypothétique D600, avec lequel il incarnerait le « kit » idéal ?


Réponse à la rentrée, période à laquelle Nikon procède chaque année à de nouvelles annonces.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page