Google annonce l'alliance Android Ready SE pour faire du smartphone une clé de voiture ou un portefeuille sécurisé

29 mars 2021 à 14h25
3
© Google

Afin de transformer le smartphone en un appareil d'identification sécurisé, Google annonce le lancement de l'alliance Android Ready SE.

Le smartphone est aujourd'hui déjà utilisé pour la navigation internet, le GPS, la photo, les applications communautaires ou le contrôle des objets connectés. Google souhaite pouvoir l'immiscer davantage dans nos vies tout en répondant à des normes de sécurité élevées.

Faire du smartphone un vrai portefeuille numérique

Utiliser le smartphone pour y stocker sa carte d'identité dématérialisée, son e-passeport, son portefeuille électronique ou encore son permis de conduire, la pratique commence tout juste à voir le jour, mais Google entend la populariser.

Pour ce faire, le terminal doit disposer d'une enclave sécurisée et c'est précisément ce que Google a introduit avec la puce Titan M au sein des Pixel 3. Pour mémoire, cette dernière est dérivée de la puce Titan utilisée sur son infrastructure Cloud.

Cette puce assure l'intégrité du système afin d'empêcher l'exécution d'une version vérolée ou trop ancienne du système d'exploitation. Par la même occasion, elle permet d'assurer la sécurité des applications et des données de l'utilisateur au sein de cette enclave baptisée « StrongBox ».

Vers une généralisation de StrongBox

Sur son blog officiel, la firme de Mountain View annonce l'Alliance Android Ready SE (Secure Element) avec plusieurs partenaires. Parmi ces derniers, nous retrouvons Giesecke+Devrient, Kigen, NXP, STMicroelectronics, et le groupe français Thales.

Google souligne que StrongBox n'est pas uniquement réservé aux smartphones, mais s'adresse également aux smartwatches sur WearOS, à Android Auto ainsi qu'à Android TV.

Google s'intéresse en premier lieu au stockage des permis de conduire et carte d'identité dématérialisés, ainsi qu'aux clés de voitures numériques. Une fois le processus en place, cela signifie que des applications pourront exploiter ces informations sans que l'utilisateur n'ait à craindre pour ses données personnelles.

On imagine par exemple une application permettant de réserver un véhicule communicant avec StrongBox pour vérifier le permis de conduire de l'utilisateur ou encore qu'il serait possible de tendre son smartphone à un agent de police afin qu'il scanne les données dans le cadre d'un contrôle d'identité.

Source : Google

Modifié le 29/03/2021 à 14h55
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Microsoft rachète Nuance, le spécialiste des assistants virtuels ayant donné naissance à Siri, pour 19,7 milliards de dollars (màj)
Bercy veut s'attaquer aux méthodes douteuses de dropshipping des influenceurs
En dépit des pénuries, les expéditions de PC ont augmenté de 55 % sur le premier trimestre 2021
Le Bitcoin à 400 000 dollars dès 2021 ? C’est une hypothèse, selon un rapport Bloomberg
Google abandonne son application mobile Google Shopping
Toyota tease son prochain crossover électrique, le premier modèle
Vous pouvez effectuer une capture d'écran précise dans Vivaldi
La sonde OSIRIS-REx a survolé une dernière fois l'astéroïde Bennu
MG diffuse les premières photos du Cyberster
Haut de page