Steam Machines : des PC miniatures et standards loin des consoles

07 octobre 2013 à 10h59
0
Une semaine après avoir annoncé en trois temps sa solution de divertissement de salon, Valve a révélé vendredi les spécifications de son prototype de Steam Machine, qui n'aura rien à envier aux consoles de prochaine génération.

Plusieurs configurations à l'étude



Les Steam Machines qu'enverra Valve à 300 testeurs présenteront la particularité de combiner hautes performances et format adapté au salon. Mais les spécifications de ces 300 machines ne seront pas identiques, elles seront plus ou moins haut de gamme. Cette phase de test consistera probablement à jauger quel niveau de performances et donc quel niveau de prix sera acceptable.

Si le streaming à domicile permettra de profiter de l'ensemble du catalogue au travers d'un autre ordinateur, la Steam Machine exécutera de manière autonome les « centaines » de jeux fonctionnant sur Linux et donc sur SteamOS.

Les testeurs pourront bénéficier d'une part d'un GPU Nvidia GeForce GTX 660, GTX 760, GTX 780 ou même GTX Titan, et d'autre part d'un CPU Intel Core i3, i5-4570 (quadri-cœur à 3,2 GHz) ou i7-4770 (quadri-cœur Hyper-Threading à 3,4 GHz). 16 Go de mémoire DDR3 épauleront le CPU, 3 Go de mémoire GDDR5 le GPU. Le stockage sera confié à un disque dur hybride de 1 To embarquant 8 Go de mémoire flash.

0140000006686910-photo-steam-machines.jpg

Un boîtier compact mais évolutif, un avantage et un inconvénient



Dans tous les cas, ces composants seront installés dans un même boîtier dessiné par Valve, qu'il ne montrera que dans un second temps. Il abritera une alimentation interne 80Plus Gold de 450 W et mesurera 31,5 x 30,5 x 7,4 cm, soit des dimensions en phase avec celles de la PlayStation 4 et de la Xbox One, qui mesurent respectivement 30,5 x 27,5 x 5,3 cm et 34,4 x 26,3 x 8 cm.

Mais contrairement à ces deux consoles de salon, en dépit de ses dimensions réduites, la Steam Machine de Valve sera évolutive. Elle reposera sur des composants standards, certainement une carte mère mini-ITX et une carte graphique PCI-Express installée en parallèle (à l'aide d'un riser ou assimilé).

L'écosystème, constitué de machines et de jeux vidéo, évoluera ainsi parallèlement et progressivement, et non par palier comme c'est le cas dans l'univers des consoles. C'est à la fois un avantage et un inconvénient.

Rappelons effectivement que n'importe quel particulier ou n'importe quel fabricant sera libre de confectionner sa propre Steam Machine en y installant gratuitement SteamOS. Par rapport à l'approche console, l'approche de Valve est donc plus souple, quitte à être un peu plus complexe.

Pour aller plus loin


Télécharger Steam pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top