Spotify : enfin une bibliothèque, et une refonte majeure au passage

02 avril 2014 à 12h23
0
Spotify a lancé ce matin la grande refonte de son service, la plus importante de son histoire, portant sur l'esthétique mais aussi et surtout sur l'expérience utilisateur, avec l'arrivée tant attendue d'une bibliothèque.

01E0000007274746-photo-refonte-de-spotify.jpg

Spotify arrive enfin à maturité. Pour la première fois de l'histoire du service de musique à la demande, les applications mobiles, le lecteur Web et les clients pour ordinateurs ont été mis à jour simultanément. L'application iOS est d'ailleurs passée en version 1.0, tout un symbole.

C'est que c'est la mise à jour la plus importante du service. Les évolutions sont somme toute modestes mais l'une d'elle en révolutionne l'utilisation.

Une bibliothèque pour enfin s'y retrouver dans sa musique

Spotify accueille effectivement un véritable gestionnaire de bibliothèque, incarné par la section « Ma musique ». On peut désormais ajouter des titres ou des albums à sa bibliothèque puis les retrouver dans les rubriques artistes, albums ou titres. On retrouve ainsi le fonctionnement d'un gestionnaire de musique digne de ce nom, comme avec le plus populaire, iTunes. On peut classer ces rubriques par ordre alphabétique, par date d'ajout ou par fréquence d'écoute.

Malheureusement on ne peut ni chercher dans ces rubriques, ni restreindre une recherche à sa collection. Il manque par ailleurs un classement par genre, par compositeur pour les férus de musique classique et de musiques de films, et les profils des artistes ne distinguent toujours pas les albums studio des concerts ou des compilations.

0000014007274728-photo-spotify-biblioth-que.jpg
0000014007274730-photo-spotify-biblioth-que-2.jpg
0000014007274732-photo-spotify-biblioth-que-3.jpg

Jusqu'à présent on ne pouvait sauvegarder de la musique qu'avec des playlists offrant un seul point d'entrée (et non 3 comme dans la bibliothèque), et un seul classement par ordre d'ajout. Le service comble ainsi l'une de ses principales lacunes, et s'aligne sur des concurrents comme Deezer. Les listes de lecture existantes n'ont pas été ajoutées aux bibliothèques des utilisateurs, ce qui demandera une première réorganisation à ceux qui sauvegardaient des albums sous forme de playlists, mais permettra à d'autres de distinguer les albums des sélections ou compilations personnelles.

Une nouvelle interface faisant la part belle à la musique

Le changement le plus visible de cette refonte est donc le plus secondaire : la nouvelle interface est plus sombre et plus épurée pour faire plus de place à la musique proprement dite, c'est-à-dire aux illustrations et aux titres. Elle ressemble d'ailleurs à celle de Rdio. La section « Parcourir » a été réorganisée pour distinguer les tops des nouveautés et des playlists classées par genres et ambiances.

000000F007274740-photo-spotify-1-0-sur-iphone.jpg
000000F007274742-photo-spotify-1-0-sur-iphone.jpg
000000F007274744-photo-spotify-1-0-sur-iphone.jpg

Les nouvelles applications pour téléphones et tablettes Android, ainsi que pour iPhone, iPod Touch et iPad sont disponibles dès à présent. Le lecteur Web est lui aussi accessible. Les clients Windows et OS X en revanche sont déployés progressivement. Interrogé par nos soins, un représentant de Spotify n'a pu nous indiquer de délai mais a promis que « ce sera très rapide ».

Aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top