🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Test Samsung SmartTag+ : un tracker d'objet très réussi réservé aux fans de la marque

12 août 2021 à 15h05
12
Test Samsung SmartTag+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Il n'y a pas que les AirTags qui vous permettent de retrouver facilement vos clés !Avec le Samsung Galaxy SmartTag+, Samsung propose son propre tracker d'objets réservé à sa gamme de smartphones Galaxy.

Samsung Galaxy SmartTag+
  • Fabrication robuste
  • Un trou intégré pour le placer facilement
  • Logiciel complet et très intuitif
  • Plusieurs modes de reconnaissance
  • Un bouton pratique et personnalisable
  • Système d'accès à la pile ridiculement résistant
  • Un appairage confus
  • Prix

Rendons à Samsung ce qui lui appartient : la marque coréenne a dévoilé son premier tracker d'objet quelques semaines avant qu'Apple ne présente le sien et donne un coup de projecteur à cette catégorie de produits fort bien pratique.

Le constructeur tient-il un nouvel accessoire bientôt indispensable pour les fans de la marque ? C'est ce que nous allons tenter de voir dans ce test.

Design : plus premium qu'il n'y parait

Soyons honnêtes, le Samsung Galaxy SmartTag + ne nous a pas fait rêver lorsqu'on a découvert l'accessoire sur le site Web du constructeur. L'objet semblait plutôt épais et massif sur les rendus 3D partagés par la marque or, surprise, le tracker d'objet est bien plus agréable à l'œil et en main une fois sorti de son emballage.

Samsung conserve le format de son précédent tracker et effectivement il se rapproche plus par sa taille et ses dimensions d'un Tile que d'un AirTag d'Apple. Le coloris bleu denim que nous avons reçu est très réussi et ce format losange est suffisamment visible pour retrouver ses clés du premier coup d'œil.

Test Samsung SmartTag+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le seul problème de ce format est qu'il ne s'adapte pas à tous les accessoires. Idéal pour le lier à ses clés de maison ou le glisser dans un sac ou une valise, il prendra bien plus de place dans un portefeuille ou un porte-cartes par exemple.

Son revêtement plastique n'est pas des plus élégants certes mais évite à l'objet de se rayer ou de se détériorer dans une poche en contact avec son trousseau de clés.

Test Samsung SmartTag+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le constructeur a évidemment pensé à l'usage quotidien et a ajouté un trou en haut de son accessoire, permettant de le glisser dans l'arceau d'un porte-clés, sans avoir à en passer par l'achat d'un étui hors de prix (suivez mon regard...).

Au centre de l'appareil on retrouve un bouton assez large qui permet de réaliser plusieurs actions que nous détaillerons juste après.

Au bas du Samsung Galaxy SmartTag+, enfin, on retrouve un petit trou qui dissimule un haut-parleur, d'où sort le son du tracker.

Test Samsung SmartTag+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le changement de la pile CR2032 de l'accessoire nous laisse par contre circonspects. Une petite accroche permet l'ouverture de l'accessoire en deux afin de changer l'alimentation, dont l'autonomie maximale est estimée à environ six mois, or il est très difficile sans un couteau plat ou un outil assez fin pour faire levier, de séparer la coque du Samsung Galaxy SmartTag + au risque d'y laisser un ongle au passage. On aurait bien aimé un système plus simple et pratique pour réaliser l'opération.

Test Samsung SmartTag+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Appairage : une procédure rapide mais un peu confuse

Avant toute chose il est nécessaire de répéter que le Samsung Galaxy SmartTag+ ne s'utilise qu'avec les smartphones et tablettes du constructeur sous Android 8 au minimum. Il ne fonctionnera donc pas avec d'autres appareils, même sous Android.

En théorie il suffit de placer le tracker d'objets à proximité du smartphone et de cliquer sur le bouton afin d'obtenir une notification qui permet l'appairage de l'accessoire.

Dans la pratique, et malgré plusieurs essais et redémarrages de notre Galaxy Note 20 Ultra, il nous a été impossible d'obtenir cette procédure de connexion simplifiée. Nous avions pourtant activé toutes les connexions réseau requises et téléchargé l'application Samsung SmartThings, mais rien n'y a fait.

Test Samsung SmartTag+
Test Samsung SmartTag+

Nous avons donc dû passer par la deuxième méthode, à savoir le scan d'un QR Code placé sur l'emballage. De cette manière, l'appairage s'est fait du premier coup mais l'expérience n'est pas aussi plaisante que celle vantée par Samsung.

Après création de votre compte Samsung, si vous ne l'avez pas déjà fait à l'achat de votre smartphone, le Samsung Galaxy SmartTag+ est ajouté, configuré et mis à jour. Durant cette procédure, plusieurs panneaux d'informations vous expliquent les différentes fonctionnalités de l'accessoire.

Test Samsung SmartTag+
Test Samsung SmartTag+

Une application supplémentaire mais complète

Vous pensiez que Samsung SmartThings serait suffisante pour utiliser votre nouveau tracker d'objets ? Et bien non ! Avant d'enregistrer votre accessoire, il vous faudra télécharger SmartThings Find, une autre application disponible sur le Galaxy Store qui vous permet d'accéder à toutes les fonctionnalités de l'appareil.

Fort heureusement une fois le paquet installé, l'application se gère directement dans SmartThings. On ne comprend donc pas bien pourquoi Samsung n'a pas intégré de base dans son logiciel tout le nécessaire pour son tracker.

Test Samsung SmartTag+
Test Samsung SmartTag+

SmartThings Find offre une interface très claire qui permet en premier lieu de spécifier l'utilisation de votre Samsung Galaxy SmartTag+, à savoir s'il est sur votre trousseau de clés, dans un portefeuille ou dans un sac à dos. La liste proposée par le constructeur est exhaustive et on retrouve même « Chien », « Chat » ou encore « Parapluie » dans les choix disponibles.

Test Samsung SmartTag+
Test Samsung SmartTag+

L'application donne également accès à la configuration du volume sonore du Samsung Galaxy SmartTag+ ainsi qu'au choix d'une sonnerie parmi plusieurs disponibles.

Test Samsung SmartTag+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Enfin il est possible depuis le logiciel de rattacher d'autres objets à son SmartTag+ comme des ampoules connectées Philips Hue par exemple. Cette fonctionnalité, plutôt maligne, permet de transformer le tracker d'objets en télécommande pour allumer les lumières d'un clic sur le bouton central à votre retour à la maison.

Plusieurs modes de reconnaissance en cas de perte

Zut, où sont nos clés ? C'est le moment parfait pour lancer l'application SmartThings Find et retrouver notre accessoire caché dans la maison.

Pour ce faire il suffit d'aller dans l'onglet Appareils, de sélectionner son SmartTag+ puis de cliquer sur le bouton « Afficher sur la carte ».

Test Samsung SmartTag+
Test Samsung SmartTag+

Si l'accessoire est proche de son smartphone, une position précise sera affichée grâce aux informations apportées par la puce GPS et la localisation Wi-Fi du téléphone.

Le Samsung Galaxy SmartTag+ ne possède pas de puce de géolocalisation mais il est toutefois possible, en cas de vol, de continuer à suivre son tracker d'objets n'importe où sur la planète. Samsung utilise en effet les dizaines de millions d'appareils Galaxy présents sur le globe pour créer un réseau à échelle mondiale baptisé Galaxy Find Network.

Lorsque l'accessoire est déclaré volé, chaque smartphone ou tablette Samsung est capable de capter le signal Bluetooth du tracker et indique sa présence et sa localisation approximative. Samsung précise que la transmission de ces données est évidemment sécurisée et chiffrée de bout en bout.

Revenons à notre tracker d'objets perdus. L'appareil étant toujours dans la maison, il suffit de cliquer ensuite sur « Recherche à proximité ». Une interface va alors indiquer le nombre de mètres qui vous sépare de votre accessoire.

Test Samsung SmartTag+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Un curseur placé sur un demi-cercle vous indique également à l'écran la puissance du signal pour vous permettre de remettre la main sur votre Samsung Galaxy SmartTag+. Lorsque vous vous déplacez dans la bonne direction, le smartphone se met à vibrer légèrement pour vous indiquer que la route suivie est la bonne.

Test Samsung SmartTag+
Test Samsung SmartTag+

Une fois à proximité du tracker (environ 1,5 à 3 mètres grand maximum), SmartThings Find vous invite à utiliser l'appareil photo du smartphone et le mode de réalité augmentée pour retrouver le Galaxy SmartTag+. Une flèche apparait sur l'écran pour vous donner la direction à suivre.

Test Samsung SmartTag+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Lorsque vous êtes tout proche, une fenêtre pop-up apparait à l'écran pour activer l'alarme intégrée au Samsung Galaxy SmartTag+, ce qui sera pratique si votre objet est coincé au fond du canapé ou tombé sous un meuble.

La détection est plutôt précise et la procédure est suffisamment bien expliquée à l'écran pour retrouver rapidement ses objets perdus.

Samsung semble avoir expérimenté toutes les possibilités d'usage de son appareil et il est également possible de retrouver son smartphone grâce au Samsung Galaxy SmartTag+ grâce à un mode de détection inversée. Double-cliquer sur le tracker d'objet fera sonner le smartphone s'il se trouve dans le périmètre couvert par la puce Bluetooth.

Samsung Galaxy SmartTag+ : l'avis de Clubic

Avec le Samsung Galaxy SmartTag+, la marque coréenne ne révolutionne clairement pas le secteur des trackers d'objet mais propose une solution très performante pour ses utilisateurs les plus étourdis.

L'objet n'est pas aussi séduisant visuellement qu'un AirTag mais a pour lui une bien meilleure résistance et une plus grande simplicité d'installation sur à peu près n'importe quel type d'objet.

L'expérience utilisateur reste très simple et plaisante, exceptée la phase d'appairage, qui n'est pas aussi fluide et transparente que le promettait Samsung.

Le Samsung Galaxy SmartTag+ reste un excellent accessoire qui s'intègre parfaitement dans l'écosystème mis en place par la marque. Il faudra néanmoins y mettre le prix pour profiter de ses avantages, le tracker étant commercialisé 39,90 € soit 20 € de plus que les accessoires proposés par Tile, une autre référence du secteur.

Samsung Galaxy SmartTag+

8

Le Samsung Galaxy SmartTag+ est un accessoire bien pensé par Samsung qui ne réinvente pas la roue mais fait parfaitement le job, avec des fonctionnalités de détection très pratiques utilisant intelligemment la réalité augmentée. Il en deviendrait presque un indispensable s'il n'était pas proposé à un prix aussi élevé.

Les plus

  • Fabrication robuste
  • Un trou intégré pour le placer facilement
  • Logiciel complet et très intuitif
  • Plusieurs modes de reconnaissance
  • Un bouton pratique et personnalisable

Les moins

  • Système d'accès à la pile ridiculement résistant
  • Un appairage confus
  • Prix

Design 8

Appairage 7

Fonctionnalités 9

Logiciel 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
10
gdepre
Si l’objet est volé, il suffira au voleur, moyennant un couteau plat ou un outil assez fin pour faire levier, de retirer la pile pour éviter qu’il soit localisé sur le find network…<br /> Je comprends pas l’intérêt de cette partie technique.
cid1
L’article dit: or il est très difficile sans un couteau plat ou un outil assez fin pour faire levier, de séparer la coque du Samsung Galaxy SmartTag + au risque d’y laisser un ongle au passage.<br /> Y a qu’à se faire poser de faux ongles, un tour chez la manucure et hop…<br /> Déjà sorti :byebye:
Fatima
Inutile comme air tag
Garden_Dwarf
Je vais faire des trous dans des parpaings et les vendre pour concurrencer les smart tags.<br /> 1- Faudra être costaud pour le voler<br /> 2- Impossible de ne pas le voir dépasser d’entre les coussins du canapé.
newseven
Moi j’aime bien.<br /> Cacher dans un cadre de vélo, il me serait bien utile.<br /> Cacher dans mes appareilles électroniques comme dans ma précieuse carte vidéo ou encore dans une console de jeux vidéo qui est impossible de trouver.<br /> Aussi une belle façon de retrouver ses enfants.<br /> Qui veut jouer à cache cache? hihihi
JeXxx
Question d’autonomie ? Et l’avantage d’une pile est qu’elle est amovible alors que la batterie pas forcement et au final même si elle l’était le fait de la retirer reviendrait au même.<br /> Et puis si le voleur c’est ce que c’est, même si c’était sous batterie et recharge induction le mec le jette et c’est fini.
ypapanoel
…ou une belle façon de suivre son concubin volage : qu’est ce qu’il doit y en avoir des ruptures grâce à ces trucs!
fredolabecane
Bien planqué dans une voiture c’est un bon moyen de la retrouver quand elle est volée !
Jolan
Pour ses clé ou un porte-feuille, pas grand intérêt en effet.<br /> Mais pour certain objets, le but est de le cacher.<br /> Dans la doublure d’un sac, sous la selle d’un vélo, à beaucoup d’endroit dans une voiture etc. Je pense que ça peut sans problème aider à retrouver une voiture volée.<br /> Quand à un système plus simple d’ouverture, au bout de quelques ouvertures, les 2 parties ne tiennent plus en place. Je n’ai jamais eu une télécommande de TV dont la trappe de compartiment à pile ne finisse pas par poser problème.
gdepre
Effectivement. Je voyais plutôt ça comme un porte clés. Ça prend tout son intérêt une fois dissimulé.
ypapanoel
Comme les voleurs sont toujours à la pointe pour contourner, je me demande dans quelle mesure on peut les désactiver sans les trouver : style «&nbsp;choc EMP miniature&nbsp;» ou autre pour les mettre hors d’usage…<br /> ils y ont forcément pensé avant nous…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Test Microsoft Surface Laptop 5 : élégant, plus puissant… mais indécrottable
Test Corsair EX100U : un minuscule SSD externe performant à emporter partout
Test JBL Bar 1000 : séance de rattrapage pour la barre de son avec enceintes d’effets détachables
Test DJI Avata : le drone FPV plus accessible que jamais
Test Trust GXT 981 Redex : légère en poids et en prix, des atouts suffisants ?
Test Apple iPad Pro M2 : une mise à jour qui vaut son prix ?
Test LG Gram 14 (2022) : un kilo seulement… mais quoi d’autre ?
Test Acer Aspire Vero 15 (2022) : un laptop écolo qui ne fait pas encore suffisamment envie
Haut de page