Test Philips Hue Play : des barres lumineuses connectées pour toute la maison

12 octobre 2021 à 18h30
3
Philips Hue Play
© Philips Hue

En plus des désormais célèbres ampoules connectées , Philips Hue propose, avec les Philips Hue Play Light Bar, des luminaires qui peuvent être placés à peu près partout dans la maison pour habiller les murs de vos pièces.

Philips Hue Play
  • Facilité d'installation et d'appairage
  • Une luminosité suffisante pour décorer une pièce
  • De nombreux scénarios pour changer l'ambiance lumineuse
  • Possibilités de synchronisation avec la TV et Spotify
  • Prix élevé
  • Une seule brique d'alimentation pour les deux appareils
  • Pont de connexion non inclus

Pensées pour le salon, la chambre, mais aussi pour être placées derrière la télévision et synchronisées avec le contenu affiché à l'écran, les Philips Hue Play sont probablement parmi les appareils les plus polyvalents proposés par la marque.

Nous avons pu utiliser ces lampes durant plusieurs semaines pour nous faire notre propre avis…

Philips Hue Play : la fiche technique

Fiche technique Philips Hue Play

Résumé

Environnement(s) logiciel(s) compatible(s)
Apple Homekit, Google Home, Philips Hue, Amazon Alexa
Lumens
530
Connectivité
Wi-Fi, Bluetooth

Éclairage

Lumens
530
Couleur
RGB
Température de couleur
2000K - 6500K
Variation d'intensité de lumière
Oui
Compatible variateur
Oui

Spécifications techniques

Forme ampoule
Lampe
Puissance
42W
Durée de vie
25 000h

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Bluetooth
Oui
Environnement(s) logiciel(s) compatible(s)
Apple Homekit, Google Home, Philips Hue, Amazon Alexa
Assistant vocal compatible
Google Assistant, Alexa, Siri

Caractéristiques physiques

Hauteur
3,6cm
Largeur
4,4cm
Indice de protection
IP20

Des lampes à poser ou à installer qui s'adaptent à votre usage

Les Philips Hue Play ont été pensées par la marque pour se fondre le plus possible dans votre décoration d'intérieur.

Les lampes mesurent 25 cm de long pour 3,6 cm de haut et 4,4 cm d'épaisseur. Elles sont revêtues d'un plastique noir mat d'une grande sobriété, qui prend assez peu les traces de doigts, rendant l'ensemble assez discret, notamment lorsque votre pièce à vivre se trouve plongée dans l'obscurité.

Test Philips Hue Play © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Philips Hue vous permet de les installer simplement à plat ou de les placer sur un pied fourni dans l'emballage avec le petit kit de visserie associé, indispensable au montage. Vous pouvez également utiliser les adhésifs fournis pour coller directement ces barres lumineuses sur votre téléviseur.

L'alimentation se fait ensuite via l'adaptateur secteur qui dispose de deux entrées afin de n'utiliser qu'une seule de vos prises électriques et libérer un peu de place auprès de votre installation.

Test Philips Hue Play © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

On regrette toutefois que cet adaptateur, unique, oblige l'utilisateur à installer les deux lampes à proximité l'une de l'autre, limitant quelque peu les possibilités de répartition dans la maison.

16 millions de couleurs pour ouvrir le champ des nuances

Pour ajouter les Philips Hue Play à votre système existant ou tout simplement configurer vos premiers équipements, il vous faudra au préalable faire l'acquisition d'un pont de connexion Philips Hue, indispensable au bon fonctionnement des deux lampes, et installer l'application Philips Hue sur votre smartphone.

Une fois le pont de connexion installé, le logiciel Philips Hue reconnaît instantanément les deux lampes, que vous pouvez alors renommer pour les retrouver plus facilement dans l'application dédiée et dans celles de de vos appareils domotiques comme Google Home, Amazon Alexa ou encore Maison d'Apple, tous compatibles avec les produits de la marque.

Test Philips Hue Play © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Depuis l'application mobile, il est possible d'allumer et d'éteindre les lampes, comme de faire varier les couleurs parmi les 16 millions de teintes disponibles via un sélecteur. On peut également rester sur une lumière tantôt chaude ou tantôt crue selon nos besoins au fil de la journée.

Vous pouvez également utiliser l'un des nombreux scénarios proposés par le constructeur, qui permet d'utiliser les deux lampes, ainsi que les autres ampoules dans votre pièce, pour créer des ambiances aussi diverses qu'un coucher de soleil tropical ou l'ambiance produite par la brume au-dessus d'un lac au petit matin. Un catalogue très riche vous est proposé dans les réglages des différents accessoires.

Test Philips Hue Play © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

La luminosité maximale des deux lampes est de 530 lumens, tout à fait suffisante pour éclairer une partie d'une pièce et l'habiller de la couleur de votre choix.

Un Ambilight d'appoint pour vos sources de divertissement

En plus de décorer vos murs, les Philips Hue Play sont également conçues pour être utilisées avec votre téléviseur et fonctionner de concert avec le contenu affiché à l'écran.

Pour cela il faudra tout de même repasser à la caisse et faire l'acquisition de la Philips Hue Play HDMI Sync Box , un boîtier relié en HDMI au téléviseur et qui s'occupera de faire le lien avec les lampes pour synchroniser en temps réel l'image à ces dernières. La Sync Box est vendue pour la modique somme de 249 €.

Une fois l'objet installé et configuré avec l'application Philips Hue Sync, il vous sera possible de profiter d'un éclairage adaptatif qui répond immédiatement aux images diffusées sur l'écran.

Test Philips Hue Play © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

La synchronisation se fait rapidement, et nous n'avons noté aucune latence entre le téléviseur et les Philips Hue Play durant nos heures de visionnage.

Moins précises qu'un Philips Hue Play Gradiant Lightstrip , les lampes renvoient la couleur principale d'une scène ou d'un plan et permettent de la sorte de moins solliciter les yeux des spectateurs, notamment si la pièce est plongée dans le noir, en prolongeant la teinte de l'image sur le mur.

Test Philips Hue Play © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Philips propose également un système de synchronisation avec la musique qui ne nécessite qu'un abonnement à Spotify . Une fois le compte lié à l'application, les lampes suivent le rythme de chaque morceau et peuvent également afficher une couleur d'ambiance automatique pour accompagner vos balades auditives. Cinq autres schémas de couleurs sont proposés pour personnaliser votre écoute.

Si la fonctionnalité, présentée dans l'onglet Synchronisation de l'application Philips Hue, est très simple à comprendre et à prendre en main, nous avons rencontré quelques difficultés à faire communiquer les appareils avec notre musique ; les choses semblent tout de même s'améliorer dans les derniers jours de nos tests.

Philips Hue Play : l'avis de Clubic

À 129,99 € le pack de deux lampes, les Philips Hue Play restent parmi les luminaires connectés les plus onéreux du marché.

Ils sont aussi probablement les plus efficaces et les plus complets, avec une myriade d'options de personnalisation permettant de trouver le coloris ou l'ambiance idéale pour votre pièce.

On peut également saluer la connectivité mise en place par la marque, qui fait des Philips Hue Play un vrai petit système évolutif qui s'adapte en fonction des envies et fonctionne à la perfection avec les autres appareils du constructeur.

Philips Hue Play

8

Philips Hue Play est un ensemble complémentaire à l'écosystème Philips Hue, plus adapté pour parfaire son installation d'éclairages connectés et y apporter davantage de nuances que pour éclairer une pièce dans sa totalité.

Les plus

  • Facilité d'installation et d'appairage
  • Une luminosité suffisante pour décorer une pièce
  • De nombreux scénarios pour changer l'ambiance lumineuse
  • Possibilités de synchronisation avec la TV et Spotify

Les moins

  • Prix élevé
  • Une seule brique d'alimentation pour les deux appareils
  • Pont de connexion non inclus

Puissance lumineuse 7

Qualité de l'éclairage 8

Mise en service 8

Application 7

Fonctionnalités 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
pecore
Le successeur de la lampe à lave ?
alsaco67
Progressivement, je me suis très équipé en Philips Hue et par rapport aux conclusions.<br /> prix élevé : c’est toujours le cas avec cette gamme et cela n’empêche pas son succès , un peu comme une certaine marque pommée . Ce n’est donc pas un point négatif.<br /> Quand on commence à s’équiper, on devient captif, c’est donc lors du premier achat (pont) qu’il faut bien réfléchir. Très vite, vous serez poussé à acheter une autre ampoule, et encore une autre, un bandeau etc et c’est là que la facture cumulée deviendra lourde sans presque s’en rendre compte.<br /> une brique d’alimentation pour deux appareils : c’est se moquer des clients car les 2 appareils ne sont pas forcément dans la même pièce et là, vu le prix accepté, la moindre des choses est de fournir deux alimentations. J’ai donc acheté 2 unités individuelles … c’est très NUL, " Mme et M Philips" , sur ce point<br /> Pas de pont fournit : c’est jamais le cas avec les autres produits sauf à acheter un kit de démarrage. Ce n’est donc pas un point négatif lié au produit présenté.<br />
papy6
On peut vraiment s’en passer …
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les nouvelles caméras de Google ne permettent plus de streamer vers certains écrans, tout ce que vous devez savoir
Huawei veut s'adresser aux femmes, et c'est un peu maladroit
IKEA : une surprenante enceinte nomade et lumineuse en fuite
Verisure intégrera dès 2022 les sonnettes connectées Arlo à son système de sécurité
Suite à un procès perdu au Royaume-Uni, Amazon demande aux utilisateurs de Ring de ne pas espionner leurs voisins
Le Minitel revient, plus puissant que jamais, propulsé par un Raspberry Pi
Google Nest lance deux nouveaux modèles de caméras de surveillance filaires
Google souhaite que son thermostat Nest réduise les coûts énergétiques et soit plus écologique
Marre de faire les courses ? Amazon prépare un frigo qui se remplit (presque) pour vous
Dyson prépare un nouveau robot aspirateur, le 360 Hyperdymium, pour faire le ménage de ses concurrents
Haut de page