Asus MX299Q : vingt-et-un neuvième, MHL et audio B&O

Aurélien Audy
28 octobre 2013 à 17h17
0
6

Asus MX299Q

Formalisé en début d'année, ce 29 pouces « Ultra-Wide » sauce Asus vient s'inscrire dans ce qui ressemble à une nouvelle tendance : l'étirement des moniteurs au 21:9. On voit en tout cas sortir de plus en plus de modèles qui adoptent cette définition panoramique de 2 560 x 1 080 pixels. Si certains comme le Nec MultiSync EA294WMi sont orientés pro, le MX299Q cible lui le divertissement, avec une couche audio réalisée en partenariat avec Bang & Olufsen et un port HDMI compatibilité MHL. Le tout arrosé d'un design bien soigné. Mais ce format d'écran se montre-t-il réellement utile au quotidien ?

0190000006738442-photo-asus-mx299.jpg
Le MX299Q d'Asus


Présentation de l'écran

Le MX299Q repose sur une dalle AH-IPS mate (Advanced High performance In-Plane Switching, technologie développée par LG) de 29 pouces (73 cm), affichant 2 560 x 1 080 pixels. 67,4 cm de large par 28,5 cm de haut, ça nous donne finalement un pitch de 0,263 mm, quasi équivalent à ce qu'on retrouve sur un 23 pouces standard en 1 920 x 1 080 pixels. Les angles de vision donnés à 178° en horizontal comme en vertical sont effectivement généreux, le temps de réponse est annoncé à 5 ms (de gris à gris). Le tout fonctionne sur un rétro-éclairage à LED.

En matière de design, le produit est particulièrement soigné. De face, le moniteur donne l'illusion d'être sans bord : la dalle couvre effectivement l'écran et se prolonge jusqu'aux bordures, ne laissant dépasser qu'un minuscule ourlet de 2 mm. Le tout est souligné par la barre d'aluminium brossé qui court sur toute la base. Effet garanti... avec le moniteur éteint.

012C000006738462-photo-asus-mx299-8.jpg
012C000006738456-photo-asus-mx299-5.jpg

Un écran sans bord ? Ce n'est qu'une illusion


De dos, le MX299Q adopte un carénage bombé façon iMac, traces de doigts en prime. Le pied circulaire attire également le regard, même si on lui reprochera vite de ne pas être réglable, juste légèrement inclinable.

00C8000006738444-photo-asus-mx299-10.jpg
00C8000006738458-photo-asus-mx299-6.jpg
00C8000006738464-photo-asus-mx299-9.jpg

Asus a greffé deux haut-parleurs 32 mm de 3W chacun, étiquetés Bang & Olufsen ICEpower (chipset MobileSound 3 de B&O). La bonne nouvelle, c'est qu'ils sonnent très bien pour de l'intégré ! Peu de basses, mais un son enveloppant (surtout s'il y a un mur pas loin derrière l'écran) et relativement puissant.

012C000006738460-photo-asus-mx299-7.jpg
012C000006738452-photo-asus-mx299-3.jpg

Asus a collaboré avec Bang & Olufsen pour concevoir son système de haut-parleurs intégrés

La connectique se compose d'une entrée son et une sortie casque (mini jack) pour la partie audio, et d'un port DisplayPort 1.2, un DVI-DL et un HDMI pour la partie audio/vidéo. Notez que ce dernier est compatible MHL. On peut alors dupliquer l'écran d'un smartphone ou d'une tablette compatible sur le MX299Q, moyennant un adaptateur HDMI/MHL (non fourni). En revanche, pas de webcam ni de hub USB. Et pour brancher le moniteur au secteur, il faut passer par un boîtier d'alimentation externe.

00C8000006738480-photo-asus-mx299-mhl.jpg
00C8000006738446-photo-asus-mx299-11.jpg
00C8000006738448-photo-asus-mx299-12.jpg

Asus ne communique pas d'autre taux de contraste que celui dynamique (et loufoque) de 80 millions pour un. Notre sonde détermine elle un taux de 902 : 1 par défaut (point blanc à 316 cd/m² et point noir à 0,35 cd/m²). Calibrée, la dalle se maintient à 874 : 1, le point noir descendant à 0,16 cd/m². On se situe donc dans une bonne moyenne, avec une image assez contrastée.

06738472-photo-asus-mx299-contrastes.jpg

Taux de contraste mesurés


Quelques mots sur l'ergonomie

Rien de neuf côté OSD, c'est du Asus, plutôt bien agencé et complet (température de couleur, teinte de peau, gamma, etc.). Nous ne serons en revanche pas aussi cléments sur les touches sensitives, très très et même trop sensibles. Elle détecte les doigts à plusieurs millimètres de distance et occasionne régulièrement des fausses manipulations. Particulièrement désagréables !

0280000006738436-photo-asus-mx299-usage-bureautique.jpg


Pour le jeu vidéo, c'est particulièrement réussi. Notamment avec les jeux de simulation automobile où l'immersion est alors très plaisante. Sous réserve là encore que la carte graphique puisse encaisser ce surplus de pixels à traiter (mais c'est sans commune mesure avec la problématique soulevée sur un moniteur 4K).

0280000006738434-photo-asus-mx299-dirt3.jpg
Dirt 3 en 21/9, ça claque !

Et pour regarder un film ? Là il faut pondérer notre positivisme face à la rareté du contenu dans cette résolution. Le 16/9 est partout, imposant alors soit des bandes noires sur les côtés, soit un aplatissement de l'image peu gracieux pour remplir l'écran, avec en prime les bandes noires verticales du 16/9 qui réduisent la hauteur d'image à peau de chagrin. On peut toujours appliquer un zoom ou du « rognage » (ainsi appelé sur le logiciel de lecteur VLC) mais on perd alors de l'affichage en haut et en bas de l'écran, si on lit un fichier en 1 920 x 1 080 pixels.

0000009606738438-photo-asus-mx299-video-1.jpg
0000009606738440-photo-asus-mx299-video-2.jpg

...mais The Hobbit tout aplati (déjà qu'un hobbit par définition...), c'est bof


0280000006800888-photo-16-neuvi-me.jpg
Extrait de The Dark Knight Rises en 16/9


0280000006800894-photo-2-35ieme.jpg
Extrait de The Dark Knight Rises en 2,35/1


0280000006800892-photo-2-35ieme-rognage.jpg
Extrait de The Dark Knight Rises en 2,35/1 avec rognage


0280000006800890-photo-16-neuvi-me-et-rognage.jpg
Extrait de The Dark Knight Rises en 16/9 avec rognage

Consommation énergétique

Pas de souci de ce côté-là, l'énergie est sagement consommée. Le wattmètre ne dépasse pas la barre des 38 watts en intensif (avec usage des haut-parleurs) et il redescend à un très raisonnable 22,4 watts une fois la dalle calibrée selon nos critères. Éteint comme en veille, le MX299Q maintient une légère consommation résiduelle de 0,4 watt environ.

06738470-photo-asus-mx299-conso.jpg
Consommations mesurées en watts à l'aide d'un wattmètre


Quid de la colorimétrie

À l'œil nu, l'affichage apparaît équilibré. La sonde confirme agréablement ce ressenti, en établissant un Delta E moyen à 2,6 par défaut, avec un pic à 5,1 dans le noir, le bleu et le vert. Si un graphiste ne se contenterait probablement pas de ces résultats, pour le commun des mortels c'est un affichage qui ne nécessite pas de calibrage. Maintenant, avec notre Blue Eye Pro de LaCie, nous parvenons à faire dégringoler le Delta E moyen à 0,4, avec une valeur maximum à 0,8 dans le rouge.

012C000006738468-photo-asus-mx299-colorim-trie-d-faut.jpg
012C000006738466-photo-asus-mx299-colorim-trie-calibr.jpg

A gauche, la colorimétrie de base, à droite une fois calibré


L'homogénéité est en moyenne très bonne, même si dans le détail elle souffre de déséquilibres surprenants. L'écart moyen de luminance par rapport au centre n'est que de 4,8 %, avec des pics à 10 % dans les bords à gauche. Mais avec -10 % en haut et +10 % en bas, la nuance commence à se voir. La colorimétrie n'est pas impactée, puisque les Delta E moyens en varient que de 50 % avec le centre (soit 0,2 point, autant dire rien !).



Et pour des images en mouvement ?

Si le ratio d'écran peut constituer une force dans le domaine du jeu vidéo ou du visionnage de films (dans une moindre mesure), le temps de réponse de 5 ms constitue lui plutôt une faiblesse. Et nous avons beau triturer l'overdrive « Trace Free » habituel d'Asus, de 0 à 100 par cran de 20, nous n'obtenons jamais une dalle véritablement réactive. Le meilleur rendu est obtenu à 40, où notre épreuve du logo animé nous permet de capturer 3 images sur 10 nettes, et encore 4 sur 10 légèrement doublées. 3 sur 10 sont bien doublées et aucune triplée. C'est correct sans plus. En dessous de 40, le Trace Free laisse surgir beaucoup plus d'images doublées, quelques triplées et moins voire plus du tout de nette. Et si on intensifie le Trace Free au-delà de 40, on fait ressortir du reverse ghosting (images fantôme noires) et les vues triplées deviennent gênantes (2 à 4 sur 10).

012C000006738476-photo-asus-mx299-image-nette.jpg
012C000006738478-photo-asus-mx299-image-tripl-e.jpg

Résultats obtenus, de la meilleure image à la moins bonne


Conclusion

Le MX299Q se négocie aux alentours de 470 € sur Internet. C'est cher pour un écran qui n'affiche que 1 080 pixels dans sa hauteur, mais Asus se place finalement peu ou prou dans la lignée des autres fabricants ayant déjà dégainé leur moniteur ultra wide (Dell, LG, Philips, AOC, Nec, Acer...). Ce ratio 21/9 est-il suffisamment convaincant pour légitimer pareille dépense ? Ça dépend des usages. Le gain de place dans la largeur est utile pour afficher plusieurs fenêtres simultanément. En photo, un logiciel de traitement d'images doté d'une interface flexible pourra profiter de l'espace latéral supplémentaire. En jeu vidéo, l'aspect ultra wide pourra favoriser l'immersion du joueur (rendu variable selon le type de jeu). Mais pour visionner des films, l'expérience ne nous a pas ébranlés : le 16/9 aplati n'est pas très seyant.

Maintenant, il faut reconnaître que l'écran est design, assez impressionnant même si moins encombrant que deux moniteurs mis côte à côte. Sa couche audio signée B&O, sa bonne colorimétrie ou encore la compatibilité MHL séduisent assurément. Vu d'un autre œil, plus sévère, on pourra dire que l'ergonomie reste critiquable (OSD comme pied) et que la dalle manque de réactivité.

Finalement, ce n'est pas tant le ratio qui nous laisse perplexes que la faible résolution verticale, donnant un sentiment d'affichage étriqué. Un moniteur en 3 360 x 1 440 pixels, c'est ça que nous voulons ! En attendant, le MX299Q reste un bon moniteur.

Asus MX299Q

6

Les plus

  • 2 560 pixels de large
  • Joli design / son B&O
  • Bonne colorimétrie de base
  • Angles de vision / connectique

Les moins

  • Que 1 080 pixels de haut
  • Réactivité sans plus de la dalle
  • Ergonomie pied/OSD
  • Prix (dans l'absolu)

Colorimétrie9

Réactivité6

Ergonomie5

Connectique7


Modifié le 01/06/2018 à 15h36

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top