REKT SniperChill : entre transat et siège gaming

02 novembre 2020 à 18h30
4
6

Avec le fauteuil Game Chill, REKT avait signifié vouloir élargir ses horizons pour voir au-delà du monde des accessoires PC. C'est chose faite avec le SniperChill, produit le plus original de la marque des frères Tellouck qu’il nous ait été donné de tester puisqu'il s'agit d'un matelas gaming.

Il est peu de dire que ce produit dénote vraiment des sièges et autres fauteuils gamer. Et pour cause, celui-ci n’est clairement pas dédié aux joueurs PC et autres habitués au couple clavier/souris.

Sobrement nommé SniperChill, le matelas de REKT s'adresse aux « consoleux » mais aussi aux joueurs mobiles toujours plus nombreux. Placé au prix de 169€, celui-ci coûte 80€ de moins que l'entrée de gamme de la marque, le siège BG1. Le SniperChill est en vente depuis quelques mois déjà sur le site de REKT ou chez les revendeurs (Fnac, Amazon ou LDLC par exemple).

Notez qu'à l’instar des autres produits de la marque, ce matelas a été conçu en France. Les éléments le composant sont, quant à eux, fabriqués et assemblés en Asie.

Un matelas gaming, pour qui et pourquoi ?

Le SniperChill étant un produit d’un genre nouveau, il est difficile de trouver des concurrents et des alternatives pour en faire une comparaison. Lors de nos recherches, le produit s’en rapprochant le plus était ce lit à (environ) 1000 euros d’une marque japonaise du nom de Bauhutte. À plus de 800 euros de différence, on comprend vite que ces deux produits ne ciblent pas le même type de clientèle.

En l’absence de concurrents, nous nous sommes référé à la communication de REKT et des revendeurs du matelas que Julien Tellouck décrit plutôt comme un « fauteuil de sol » tandis qu’on trouvera le terme « transat » dans la description donnée. Soit. 

Selon la marque, le SniperChill, cible donc les joueurs consoles, ainsi que les joueurs sur mobile, tablette et console portable comme la Switch. Le définissant comme le « meilleur compagnon tant pour jouer que pour chiller », ce qui parait logique puisque la consommation de contenu sur une télé, une tablette, ou un téléphone n’est pas si lointaine du gaming dans la pratique, de même pour la lecture. Avec l’arrivée de la prochaine génération de consoles et l’essor du cloud gaming, il y a certainement un coup à jouer, reste à voir si le matelas gamer est celui-ci.

Matériaux et esthétique

Premier constat (et bon point) pour ce SniperChill : aucun montage n’est requis. En effet, contrairement au reste des produits que propose REKT, vous n’aurez pas besoin de jouer de tournevis et autre manuel d’instruction pour en profiter. Le matelas est livré sans packaging superflu, replié sur lui même dans un carton relativement imposant.

Le fauteuil arbore de fière dimensions : pesant pas moins de 27 kg celui-ci de mesure quelque 188 cm de long pour 70 cm de large et 37 cm d'épaisseur.

Une bonne partie de ce poids peut être attribuée au chassis métallique du Sniperchill. Chassis que l'on peut aisément ressentir et entendre cliqueter lors de l'ajustement de la position.

La mousse du matelas est recouverte d’une housse en tissu « technique », une part de l’ADN des sièges de la marque. Ce tissu, résistant à l’eau – et donc à la transpiration de joueurs en nage – offre une impression de robustesse tout en étant assez souple pour assumer les nombreuses flexions de la structure métallique sur laquelle il repose. Malgré ces qualités, le tissu nous a semblé trop brut pour une peau nue ; exit donc les longues sessions jeu en caleçon sous la canicule – bien entendu, le fait que nous ayons testé ce produit en été n’a aucun rapport avec cette dernière remarque.

Autre bémol, étant posé directement au sol, le tissus du SniperChill récupère aisément la poussière et autre saletés fines.

Pas d'inquiétude cependant, la housse peut être enlevée et lavée sans problème, un petit plus comparé aux sièges et fauteuils de jeu.

Côté design enfin, le Sniperchill reprend énormément à ses grand frères de bureau avec un design minimaliste et ces couleurs fidèles à REKT que sont le rouge (vif) et le noir.

Réglages et ergonomie

Avant de pouvoir s'y installer, reste à « configurer » le matelas. Dans ce cadre le REKT SniperChill propose plusieurs options sans bien sûr atteindre le niveau de personnalisation de ses grand-frères sur roulettes.

Celui-ci est réglable à 3 niveaux (repose-tête, dos et jambes) ajustables sur 5 crans et jusqu'à 90°. Similaires aux mécanismes d'un canapé clic-clac, ces 3 points se règlent par un simple mouvement. On peut entendre un clic à chaque cran passé et il faudra aller en bout de course afin de pouvoir revenir en arrière. Si les réglages semblent un peu fastidieux au début, on s'habitue vite.

À noter que ce design permet au matelas de se plier sur lui-même, de quoi faciliter le transport d'une pièce à une autre de votre maison.

Nous aurions toutefois apprécié une petite poignet sur le flanc ou le dos du matelas afin de pousser l'aspect « portable » de l'objet encore un peu plus loin.

Une fois le matelas réglé, on peut s'installer et premier constat : celui-ci est ferme, ce qui est exactement ce qu'on recherche pour maintenir une bonne posture pendant les longues sessions de jeu. Le SniperChill ne donne pas l'impression qu'on s'y enfonce ou qu'on y glisse, évitant par là même occasion le relâchement de la tension en jeu. Pas besoin non plus de se redresser toutes les deux secondes.

Si nous avons trouvé rapidement notre position pour jouer à la manette, on ne peut pas en dire autant pour le jeu mobile ou sur une console portable comme la Switch. En effet, l'absence d'accoudoirs ou de support pour les bras peut se faire vite sentir ; résultat, une gêne du fait du poids de l'écran que l'on doit maintenir face à soi.

Au rayon des points négatifs, notons aussi que, suivant les réglages, le matelas peut manquer de stabilité : il nous est par exemple arrivé de basculer en arrière, jambes en l'air, après nous être étirés ou adossé « trop profondément ».

Un coussin vaut mieux que deux tu l'auras

Seul élément « additionnel » au SniperChill : REKT fourni un coussin pouvant être disposé au niveau des lombaires ou de la nuque.

Reprenant les mêmes matériaux et couleurs que le matelas, celui-ci viendra se loger au bas du dossier, pour ceux que les sessions de jeu intenses pourraient faire souffrir. Il arbore les mêmes dimensions et le même volume qu'une des phalanges du matelas, ce qui lui permet de parfaitement s'intégrer au package.

Quid du sommeil ?

On comprend l'hésitation de REKT à appeler le SniperChill un matelas, ce dernier n'étant pas fait pour le sommeil. Celles et ceux cherchant un bon matelas pour dormir devront chercher les bras de Morphée ailleurs.

La rigidité du tissu ainsi que la relative étroitesse du SniperChill en font un produit parfaitement désigné pour les petites siestes de début d'après-midi, mais rien de plus.

REKT SniperChill

6

Le SniperChill est premier en son genre et de ce fait, on peut aisément excuser à REKT sa communication un peu confuse. Bien que partageant l'ADN des autres produits de la marque, son originalité en fait un produit qui se différencie. Cela n'en fait pas pour autant un produit exempt de défauts. Ces ratés sont presque inévitables pour une V1 et on espère que la V2 saura régler les quelques soucis d'ergonomie présents et proposer plus de coloris en dehors des ô-classiques rouge et noir du Gaming.

Les plus

  • Transportabilité
  • Qualité des matériaux
  • Le coussin pour le cou (et les lombaires)

Les moins

  • Un prix un peu élevé
  • Manque de coloris
  • Une ergonomie perfectible
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Black Friday Week : les meilleurs bons plans high-tech à 5 jours du Black Friday
Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Black Friday Week : les meilleures offres à saisir jusqu'à ce soir minuit
Hors-série du Veilleur d’écran[s] : 20 séries feel good pour garder le sourire le dimanche soir
Test Klipsch Cinema 600 : une barre de son très portée sur les basses
A quelques heures de la Black Week, la tablette Samsung Galaxy Tab A à prix cassé
Un pack PlayStation avec une manette Dualshock 4.0 + Uncharted: The Lost Legacy en promo
A la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
Le casque sans fil JBL T460 BT à moitié prix avant le Black Friday
Prêt à changer de PC portable ? Découvrez les meilleurs modèles de l'année
Haut de page