Abus de position dominante : amende record pour Qualcomm

le 29 décembre 2016 à 15h13
0
Le géant américain Qualcomm est de nouveau sous le feu des tribunaux : cette fois, c'est en Corée du Sud que ça se passe où le producteur de puces électroniques est accusé d'abus de position dominante. Il a écopé d'une amende record.

Le verdict, qui est tombé le 28 décembre 2016, fait écho aux nombreuses condamnations et enquêtes que Qualcomm connaît depuis quelques années partout dans le monde. Mais Qualcomm ne compte pas se laisser faire.

853 millions de dollars d'amende pour Qualcomm



L'autorité de la concurrence coréenne (KFTC) a condamné Qualcomm à une amende record de 853 millions de dollars (816 millions d'euros) pour abus de position dominante sur le marché du leader des smartphones, Samsung. Selon la KFTC, Qualcomm aurait tout simplement bloqué ses adversaires notamment en refusant de donner des licences sur ses brevets essentiels qui a, selon la KFTC, empêché l'arrivée de concurrents de taille.

Pour la Korean Fair Trade Commission, la concentration du secteur du marché visé, celui des modems pour les communications sans-fil, a explosé depuis 2008 malgré une croissance de près de 100 % entre 2008 et 2015. Sur les 11 acteurs présents en Corée dans ce marché en 2008 seuls deux subsistaient en 2015 dont Qualcomm.

0258000008114002-photo-justice-marteau-logo-gb.jpg


Le géant américain fait appel en attendant d'autres verdicts



Si Qualcomm a annoncé avoir pris acte de la décision de l'antitrust coréenne, le géant américain juge l'amende disproportionnée et compte bien faire appel. La société se défend d'entraver la concurrence et, dans un communiqué de presse, elle critique l'autorité et sa théorie qui « ne prouve pas le moindre tort à la concurrence qui est robuste chez les fabricants de puces et de terminaux, notamment parce que le modèle d'affaires de Qualcomm promeut la concurrence ».

Mais Qualcomm n'est pas au bout de ses peines. Alors qu'il s'apprête à s'attaquer à cette décision de justice en Corée, la Commission européenne s'intéresse à son cas et Qualcomm pourrait subir les ires de Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, déjà à l'origine de l'amende record contre Apple en Irlande.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Matériel informatique
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Nintendo : de nouveaux accessoires repérés en ligne pour la Switch Mini
Apple lance les bêta publiques d’iOS13, iPadOS, tvOS et macOS Catalina
Comparatif 2019 : quel est le meilleur smartphone ? (MàJ Juin)
1800€ d'abattement sur les avantages en nature pour les salariés roulant en voiture électrique
Bill Gates considère que
Spotify considère avoir surpayé les artistes et éditeurs en 2018 et réclame un remboursement
Xiaomi lance CC, sa nouvelle sous-marque de smartphones pour
Peugeot 508 PHEV : tout ce que l’on sait sur la berline hybride rechargeable
La fréquence des mises à jour du Galaxy S7 encore revue à la baisse
Les Huawei P30 Pro et Mate 20 Pro accueilleront Android Q malgré les sanctions US
scroll top