Qualcomm annonce le Snapdragon 821, 10% plus rapide que le Snapdragon 820

11 juillet 2016 à 14h15
0
Le spécialiste des puces mobiles Qualcomm annonce un nouveau SoC haut de gamme, le Snapdragon 821, lequel pourrait donc voir le jour au sein des prochains smartphones.

Les tous derniers smartphones actuels les plus performants embarquent aujourd'hui le Snapdragon 820. Ce SoC est notamment présent au sein des Samsung Galaxy S7 et S7 Edge, dans le HTC 10 ou encore dans le LG G5 et le OnePlus 3. Pour Qualcomm il s'agissait de rectifier le tir par rapport au Snapdragon 810 souffrant de problèmes thermiques et devant parfois être sous-cadencé.


Qualcomm annonce aujourd'hui le Snapdragon 821, lequel se base sur la même architecture que le 820 mais offrirait des performances 10% supérieures. Il est constitué de deux CPU Kryo cadencés à 2,4 GHz et deux autres à 2 GHz. A titre de comparaison le Snapdragon 820 embarque deux CPU Kryo à 2,2 GHz et deux autres à 1,6 GHz.

035C000008112026-photo-qualcomm-banner.jpg


Reste à savoir quels seront les premiers terminaux à en faire usage. Serait-il trop tôt pour l'espérer dans le prochain Galaxy Note de Samsung prévu pour septembre ? En tout cas il est clair qu'il trouvera sa place dans de futurs smartphones présentés au CES ou au Mobile World Congress en début d'année prochaine.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top