Test Ring Video Doorbell Wired : l'interphone vidéo à petit prix mais sans batterie

Test Ring Video Doorbell Wired © Ring
© Ring

La Ring Video Doorbell Wired est passée entre nos mains. Elle se démarque par son tarif abordable et son application riche en fonctionnalités, mais n'est pas exempte de tout défaut.

Il y a quelques mois, nous vous proposions notre test de l'interphone connecté Ring Video Doorbell 3 , qui nous avait plutôt plu malgré quelques manques et un prix élevé. La marque qui appartient désormais à Amazon revient avec une nouvelle proposition pour le marché français : un modèle câblé à mettre en place sur une installation électrique et vendu à bas prix.

Ring Video Doorbell Wired
  • Prix doux
  • Application riche en fonctionnalités
  • Intégration à l'écosystème Alexa
  • Nécessite un câblage électrique
  • Pas d'option de stockage local
  • Incompatible avec Google Assistant

Ring Video Doorbell Wired : la fiche technique

Voici les caractéristiques techniques de la sonnette connectée de Ring :

  • Définition d’image : Full HD 1080p
  • Angle de vision : 155° horizontal, 90° vertical
  • Vision nocturne : oui
  • Alerte détection de mouvements : oui, avec réglage de zone
  • Audio : bidirectionnel
  • Alimentation : câblage de sonnette existant (8-24 V)
  • Connectivité : Wi-Fi 802.11 b/g/n, bande de fréquence 2,4 GHz
  • Stockage : Cloud uniquement
  • Application mobile : Ring (Android et iOS)
  • Assistants vocaux : Alexa
  • Étanchéité : IP65
  • Températures supportées : de -20°C à 50°C
  • Dimensions : 10,1 cm x 4,57 cm x 2,24 cm

La sonnette est vendue avec un kit d'installation composé des outils et vis nécessaires à la fixation de l'appareil. Un guide de démarrage rapide et un autocollant d'avertissement sont également fournis.

Une sonnette connectée discrète

La Ring Video Doorbell Wired est très compacte. Ne fonctionnant pas sur batterie, elle a besoin de moins d'espace que les autres interphones connectés pour loger tous ses composants. Avec une telle taille et un coloris noir uni discret plus sobre que d'autres sonnettes de la marque, elle se fond bien dans son environnement.

Le logo Ring est situé en bas et n'est pas très voyant. Le haut-parleur est intégré dans la tranche inférieure de l'appareil. L'optique est logée dans la partie supérieure, et le bouton de la sonnette est situé plein centre. Une lumière blanche en émane pour identifier du premier coup d'œil l'endroit sur lequel il faut appuyer pour sonner.

Ring Video Doorbell Wired
© Ring

Petit avantage dû au fait d'être alimenté par l'infrastructure électrique et non par une batterie, le cercle blanc entourant la sonnette reste allumé indéfiniment.

La sonnette est certifiée IP65, c'est-à-dire qu'elle bénéficie d'une protection contre l’intrusion et la pénétration de poussière ainsi que contre les jets d’eau. De quoi résister à n'importe quelle intempérie.

À installer sur le câblage d'une ancienne sonnette

L'installation de la sonnette est forcément plus ardue qu'avec un modèle sur batterie, puisqu'il faut la raccorder à un système de sonnette existant (8-24 VAC, 40 VA max, 50/60Hz ou 24 V DC, 0.5A, 12 W) pour l'alimenter en plus de la fixer. L'opération peut se montrer légèrement délicate pour les novices.

Dans tous les cas, vérifiez bien que votre logement puisse accueillir la Ring Video Doorbell Wired si vous comptez l'acquérir. Dans le cadre de notre test, nous avons reçu un modèle déjà branché à une petite porte et connectable à une prise de courant.

Ring Video Doorbell Wired
© Alexandre Schmid pour Clubic

La configuration se déroule ensuite via l'application Ring. La procédure est tout à fait banale : il suffit d'ajouter un appareil, de scanner le QR code présent sur le produit (il faut retirer la coque de protection frontale pour le trouver), puis l'app vous propose de vous connecter au réseau Wi-Fi de la sonnette. Une fois le mobile appairé à celle-ci, vous allez pouvoir choisir le réseau Wi-Fi domestique auquel va se connecter la sonnette.

Test Ring Video Doorbell Wired © Alexandre Schmid pour Clubic
Capture d'écran © Alexandre Schmid pour Clubic

Quand la connexion va, tout va

La qualité d'image et l'expérience proposée par la Ring Video Doorbell Wired dépendent fortement de la puissance de votre connexion internet. Le fabricant recommande d'ailleurs qu'une bande-passante de 2 Mbps soit dédiée pour ce seul appareil afin de bénéficier des meilleures performances. Si vous n'êtes pas fibré, mieux vaut passer votre chemin donc, et même une très bonne connexion VDSL pourrait ne pas suffire lorsque d'autres appareils du réseau ont des besoins de débit. Dans notre cas, c'est avec une connexion fibrée de 600 Mbps que nous avons réalisé ce test.

Avoir une bonne connexion internet à la source ne suffit bien sûr pas : la communication entre le routeur et la sonnette doit également tenir la route. La Ring Video Doorbell Wired est compatible Wi-Fi 802.11 b/g/n, c'est-à-dire jusqu'au Wi-Fi 4 selon la dernière nomenclature en vigueur. Pas de Wi-Fi 5 (802.11 ac), donc, ni de dual band, seule la bande de fréquence 2,4 GHz est prise en charge, alors que d'autres références récentes de Ring assurent un support de la bande de fréquence 5 GHz.

Nous avons positionné la sonnette relativement proche du routeur, à moins de dix mètres. Dans cette configuration, la qualité d'image fut très satisfaisante. La colorimétrie n'est pas vraiment fidèle, mais les détails sont présents et la vidéo est nette. La latence existe, mais elle est acceptable, de l'ordre de la seconde environ. Nous avons aperçu l'image se brouiller à quelques occasions en cas de mouvement brusque, mais là encore rien de rédhibitoire.

Le champ de vision de la caméra est de 155° à l'horizontale et de 90° à la verticale. Ce n'est pas ce qu'il se fait de mieux, mais de tels angles restent amplement suffisants. Nous observons en revanche une très forte distorsion de l'image.

Test Ring Video Doorbell Wired © Alexandre Schmid pour Clubic
© Alexandre Schmid pour Clubic

Le mode nuit se déclenche tôt, dès que l'on a affaire à un peu de pénombre. Il semble que, sans l'aide de ses LED infrarouges, l'optique présente des faiblesses dès que les conditions lumineuses sont moins favorables. On perd donc la couleur assez rapidement, là où d'autres caméras sont capables de continuer à offrir une image en mode jour de bonne qualité.

Test Ring Video Doorbell Wired © Alexandre Schmid pour Clubic
À gauche : image capturée par l'interphone. À droite : image capturée par un smartphone au même moment © Alexandre Schmid pour Clubic

La vision nocturne est d'ailleurs de bonne facture, on reconnait aisément une personne qui se présente devant la sonnette, même de nuit. Dans les paramètres vidéo, une option de vision nocturne couleur est censée ajouter de la couleur à la vidéo pour plus de clarté et améliorer la détection de mouvement. Cependant, on ne peut pas dire que la différence avec la vision nocturne classique soit flagrante, bien que suffisamment efficace. Nous sommes loin des résultats annoncés par Amazon pour cette vision nocturne couleur.

Test Ring Video Doorbell Wired © Alexandre Schmid pour Clubic
Le mode vision nocturne couleur (à droite) n'a pas donné les résultats escomptés, il est presque imperceptible © Alexandre Schmid pour Clubic

Audio et écosystème Alexa

Comment savoir quand quelqu'un sonne à la Ring Video Doorbell Wired ? Vous recevez une notification sur votre smartphone bien sûr, mais ce n'est pas l'option la plus pratique quand vous êtes à l'intérieur du domicile pour être sûr de ne pas rater le passage de quelqu'un.

L'interphone peut être connecté à un Ring Chime qui sert à la fois d'amplificateur Wi-Fi entre le routeur et la sonnette, et de carillon pour prévenir que quelqu'un sonne. Nous n'avons pas testé ce produit, et c'est à une enceinte Echo que nous avons appairé la Ring Video Doorbell Wired. N'importe quel appareil compatible avec Alexa peut en effet faire office de carillon.

Comme toujours, l'intégration des produits Amazon dans l'écosystème Alexa est très réussie. Le paramétrage et l'utilisation sont simples et efficaces, et avec un smart display de type Echo Show , il est possible de voir qui est à la porte sans avoir à sortir son smartphone, ainsi que communiquer avec cette personne. Le système de routine permet même de programmer l'allumage de lumières connectées quand une personne se trouve devant la porte.

Mais cette parfaite intégration d'Alexa vient avec un inconvénient : il s'agit du seul assistant pris en charge. Si vous êtes équipé de produits ayant recours à Google Assistant, c'est raté. Ne parlons même pas d'une compatibilité Apple HomeKit.

Pour revenir aux performances audio, la qualité est au rendez-vous, on peut difficilement demander plus à un interphone connecté dans cette gamme tarifaire. Le microphone est efficace, mais peut se montrer sensible aux bruits environnants, la personne devant alors monter la voix ou se rapprocher de l'interphone pour être bien audible. Le haut-parleur est correct, la restitution de la voix de l'interlocuteur n'est pas particulièrement fidèle, mais on l'entend bien, ce qui reste le plus important.

Une application riche en fonctionnalités

L'accueil de l'application Ring donne un accès rapide à l'historique des événements enregistrés par tous vos appareils connectés de la marque, divisés en trois catégories : caméras, alarme et lumières.

Dans le premier onglet, qui nous intéresse ici, cinq sous-catégories sont proposées afin de filtrer les différents événements et retrouver rapidement celui recherché : l'une recense les sonneries, une autre les mouvements détectés, l'une répertorie tous les extraits vidéo visionnés en direct, l'une affiche les favoris (des extraits vidéo que l'on peut marquer d'une étoile pour remettre la main dessus simplement) et enfin une dernière sous-catégorie regroupe l'ensemble des vidéos.

Test Ring Video Doorbell Wired © Alexandre Schmid pour Clubic
Capture d'écran © Alexandre Schmid pour Clubic

L'accueil donne aussi un aperçu vidéo de ce que sont en train de filmer les différentes caméras. Ce n'est pas du direct, mais une image fixe prise quelques secondes auparavant qui se rafraîchit régulièrement. Cliquer sur l'aperçu permet d'accéder au direct.

À partir de cet écran, plusieurs options s'offrent à l'utilisateur : activer ou désactiver le son capté par l'appareil, et parler grâce au microphone du mobile à travers le haut-parleur de l'interphone.

On retrouve également un récapitulatif des événements antérieurs enregistrés par la caméra sous la forme d'une timeline vraiment bien pensée. Un code couleur, une icône et le nom de l'événement (« mouvement », « vidéo en direct », « sonnerie ») permettent d'identifier d'un coup d'œil ce à quoi on a affaire.

Test Ring Video Doorbell Wired © Alexandre Schmid pour Clubic
Capture d'écran © Alexandre Schmid pour Clubic

Des boutons de lecture permettent de mettre le visionnage en pause, de passer à la piste suivante ou de revenir à la précédente. Un calendrier est également disponible pour retrouver la chronologie d'un jour précis. C'est aussi à partir cette interface qu'il est possible de placer un extrait vidéo dans les favoris, ou de le télécharger directement sur son appareil.

L'entrée dans les paramètres donne un accès rapide à des raccourcis pour activer ou désactiver les notifications de sonnerie, la détection ou les notifications de mouvement. Nous avons ensuite un menu permettant de reporter la détection de mouvement pendant une période limitée définie, entre 30 minutes et 4 heures.

Les notifications arrivent sans délai au smartphone au début d'un événement. Il est possible de choisir entre afficher une notification texte seulement ou une notification améliorée contenant en plus un instantané, c'est-à-dire une vignette fixe montrant ce que la caméra a filmé. L'utilisateur peut choisir une tonalité différente en fonction qu'il s'agisse d'une notification de mouvement ou de sonnerie.

Test Ring Video Doorbell Wired © Alexandre Schmid pour Clubic
Capture d'écran © Alexandre Schmid pour Clubic

La sensibilité de la détection peut être réglée manuellement afin de corriger la mire si manquez des événements, ou au contraire que vous en recevez trop. Dommage de n'avoir le choix qu'entre trois sensibilités, certaines marques sont un peu plus généreuses en la matière.

L'application permet de programmer la détection de mouvements afin de ne pas recevoir de notification à certains jours et certaines heures.

Test Ring Video Doorbell Wired © Alexandre Schmid pour Clubic
Capture d'écran © Alexandre Schmid pour Clubic

Un mode « personnes uniquement » est présent. Activé, il n'alerte l'utilisateur que lorsqu'une personne est détectée aux alentours de l'interphone. Cela permet de ne pas être notifié si un animal ou un véhicule passe près de votre porte. On bénéficie aussi de la possibilité de dessiner des zones de détection précises pour ignorer certaines parties de la scène, comme un endroit avec beaucoup de passage par exemple.

Test Ring Video Doorbell Wired © Alexandre Schmid pour Clubic
© Alexandre Schmid pour Clubic

Complète, l'application propose aussi des modes, avec notamment la fonction de géorepérage si pratique pour éviter de recevoir des alertes lorsque l'on est chez soi, mais d'être notifié dès que l'on sort de son domicile. Une fonctionnalité qui gère ce changement de manière automatique, sans avoir à entrer dans les paramètres, en se basant sur la géolocalisation du smartphone. Il est ensuite possible de manuellement activer le mode « Désactiver », « À domicile » ou « À l'extérieur » si vous ne désirez pas utiliser le géorepérage.

Pour résumer : l'application offre un grand nombre d'options permettant de personnaliser son expérience. Et pour ne rien gâcher, c'est une réussite visuelle, elle bien plus agréable à prendre en main que bien des applis « maison connectée » concurrentes.

Un abonnement Cloud obligatoire

Les amateurs de stockage en local peuvent passer leur chemin, la Ring Video Doorbell Wired n'offre qu'une option de Cloud pour conserver ses vidéos et profiter de toutes les fonctionnalités de l'application. Et forcément, ce n'est pas gratuit.

Comptez 3 euros par mois ou 30 euros par an par appareil pour l'abonnement Cloud Ring Project Plan.

Ring Video Doorbell Wired : l'avis de Clubic

Cette sonnette connectée n'est clairement pas destinée à tout le monde puisqu'elle doit être raccordée à une infrastructure électrique préexistante pour fonctionner, compliquant l'installation à l'endroit de son choix.

Elle ne conviendra pas non plus à ceux qui préfèrent opter pour un stockage en local puisqu'elle ne propose que l'option du Cloud, qui requiert le paiement d'un abonnement.

Ceci dit, pour le prix auquel elle est affichée (59 euros), la Ring Video Doorbell Wired constitue un produit intéressant grâce aux fonctionnalités proposées dans l'application, à l'intégration avec l'écosytème Amazon, ainsi qu'à la qualité d'image. Elle sera disponible en France à partir du 19 mai 2021.

Ring Video Doorbell Wired

8

Un interphone connecté peu cher qui satisfera pleinement tous les utilisateurs qui peuvent le raccorder à un câblage préexistant et qui préfèrent le Cloud au stockage local. Les très nombreuses fonctionnalités de l'application Ring et les interactions possibles avec les objets connectés compatibles Alexa sont ses principaux points forts.

Les plus

  • Prix doux
  • Application riche en fonctionnalités
  • Intégration à l'écosystème Alexa

Les moins

  • Nécessite un câblage électrique
  • Pas d'option de stockage local
  • Incompatible avec Google Assistant

Qualité d'image de jour 8

Qualité d'image de nuit 6

Qualité audio 7

Fonctionnalités 9

Design 7

Modifié le 21/05/2021 à 12h01
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Huawei :
Prime Day : Top 3 des deals immanquables sur les aspirateurs robots de Yeedi
Yale dévoile sa nouvelle génération d'alarme intelligente
Ecovacs Deebot N8+ : aspirateur robot puissant avec une belle remise avant Amazon Prime Day
realme présente TechLife, son premier aspirateur robot à capteur LiDAR
Samsung Jet Bot : les aspirateurs robots du Coréen arrivent bientôt chez nous et disposeront du LiDAR
Les nouvelles générations d'Amazon Echos Show 8 et 5 sont disponibles dès aujourd'hui
Somfy développe sa gamme d'alarmes connectées et dévoile sa nouvelle Home Alarm Advanced
Philips Hue repense totalement son appli et simplifie la programmation des éclairages
Amazon Sidewalk : c'est quoi au juste ?
Haut de page