Des drones et du machine learning pour trouver les impacts de météorites encore inconnus

14 juillet 2021 à 21h20
1
Cratère météorite © Stefano Barzellotti
© Stefano Barzellotti

S'il est plutôt facile de détecter les impacts de météorites (merci les cratères), seul 2 % des plus petits corps célestes parviennent à être capturés par les radars des scientifiques. Une ère bientôt révolue, grâce aux progrès du machine learning.

La nouvelle, rapportée par Universe Today, risque de bien changer la donne. Le site Web américain nous informe en effet que des chercheurs ont mis au point un système dans lequel des drones autonomes utiliseraient le machine learning pour retrouver les plus petites météorites et leurs sites d'impact, qui sont soit introuvables, soit inaccessibles.

Technologie neuronale et banque d'images

Pour arriver à cet exploit, les drones utilisent une technologie s'appuyant sur un savant mélange de réseaux neuronaux pour reconnaître les météorites sur la base d'images existantes. Ces images proviennent de banques d'images créées par les scientifiques au cours de leurs expéditions ou sont tirées d'internet. Forte de cette base de données, l'intelligence artificielle peut alors faire la différence entre des petites météorites et des rochers terriens, indépendamment des formes ou des conditions du terrain.

Des résultats perfectibles mais encourageants

Les premiers retours d'expérience ne sont bien entendu pas encore parfaits. Un drone test envoyé à la recherche d'un site caché est bel et bien revenu avec des données utilisables, mais quelques ratés ont aussi été signalés. Il reste encore du temps et de la marge avant que cette technologie soit complètement fiable et autonome.

Si ce programme venait néanmoins à réaliser son plein potentiel, les enjeux pour l'astronomie tel qu'on la connait s'en retrouveraient bouleversés. Plus qu'aider les scientifiques à retrouver des petites météorites inaccessibles ou simplement introuvables par l'humain, cette technologie permettrait une localisation plus efficace des sources des météorites et serait également à même d'identifier la composition de leurs roches. Ces drones combleraient alors les lacunes de l'humanité dans notre compréhension des débris cosmiques qui atterrissent à notre porte.

Dans une interview accordée à Clubic, Michael Kearns, célèbre informaticien et professeur, nous explique l'évolution éthique du machine learning, l'apprentissage automatique, de plus en plus présent dans notre société.
Lire la suite

Source : Engadget

Modifié le 15/07/2021 à 09h00
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Klipsch officialise ses T5 II ANC : les écouteurs luxueux passent un cap silencieux (et tarifaire)
Téléviseurs 8K, un marché de niche ? Plus de 50 modèles ont été certifiés au 1er semestre 2021
Galaxy Buds 2 : des specs et le prix des écouteurs Samsung ont fuité en ligne
LG met à jour sa gamme d'intra sans-fil avec les TONE Free FP à nettoyage UV
Samsung profiterait du CES 2022 pour dévoiler les premiers téléviseurs QD-OLED
Bang & Olufsen lance Beoplay EQ, des écouteurs True Wireless à réduction de bruit
Nothing ear (1) : les mystérieux et très attendus écouteurs transparents se dévoilent enfin
Course de drones : un algorithme parvient à battre deux pilotes
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Les nouveaux AirPods pourraient être lancés en même temps que l'iPhone 13
Haut de page