Steam Link : un Chromecast pour jeux vidéo ?

30 octobre 2015 à 17h30
0

Des aléas parfois trop nombreux

Le lancement d'un jeu depuis Steam Link révèle le premier écueil pour les possesseurs de manettes Steam Controller : il faut souvent choisir un profil de manette. Steam propose le choix entre des profils maison selon que le jeu soit plutôt typé FPS ou RTS (mais ne sélectionne pas automatiquement le bon profil pour vous) alors que vous avez accès, pour certains jeux, à des profils créés par la communauté. A vous de choisir donc... et de faire le bon choix ! C'est sûrement une belle attention de Valve, mais cela complexifie quelque peu la donne.

010E000008224028-photo-steam-link-ui-8.jpg
010E000008224032-photo-steam-link-ui-10.jpg
010E000008224030-photo-steam-link-ui-9.jpg


L'autre écueil c'est qu'avec un paquet de jeux, le joli mode Big Picture de Steam qui recouvre notre bureau Windows peut disparaître à tout moment si jamais le jeu, avant de se lancer, passe par une boîte de dialogue intermédiaire, une fenêtre comme c'est le cas de Batman ou Trine 3. On se retrouve alors sur le bureau Windows et il faut utiliser le pad tactile droit du Steam Controller pour déplacer le pointeur de la souris et cliquer sur les boutons adéquats (d'ailleurs un tap sur la zone tactile ne permet pas de cliquer, il faut utiliser la gâchette droite pour cela) : sur un téléviseur de bonne taille depuis le canapé l'exercice peut être un rien complexe vu... qu'à cette distance les cases à cocher et autres listes déroulantes Windows deviennent illisibles.

0190000008224038-photo-steam-link-windows-errors-1.jpg
0190000008224040-photo-steam-link-windows-errors-2.jpg


D'autres jeux, pas forcément pensés pour la manette, demandent d'appuyer sur la touche Entrée du clavier pour démarrer ou passer certaines séquences. Et si Valve a bien pensé à un clavier virtuel, il n'est pas disponible pour tous les jeux. C'est le cas de Crysis 3 : impossible d'y jouer sans un clavier à proximité (que l'on peut brancher au boîtier Link). Crysis 3 qui nous permet de vous confirmer la possibilité, pas franchement nouvelle, d'ajouter à Steam les jeux tiers : on peut donc ajouter un jeu Origin à Steam et le diffuser via le Steam Link, mais son fonctionnement peut être assez aléatoire.

010E000008224042-photo-steam-link-games-1.jpg
010E000008224044-photo-steam-link-games-2.jpg
010E000008224046-photo-steam-link-games-3.jpg


Et parfois, on retrouve, en plein milieu du jeu qui a réussi à se lancer, un curseur de souris que l'on aimerait bien voir disparaître... ou alors un message d'erreur nous ramène sur un bureau Windows avec une barre des tâches. Pénible.

Dans le cas de jeux se jouant à la souris comme un city builder que nous affectionnons particulièrement, Cities Skylines, la zone tactile du Steam Controller permet de se déplacer dans la ville, le stick analogique contrôle les mouvements de caméra et les deux gâchettes permettent de zoomer et dézoomer. Ça serait presque bien sauf que la gâchette pour zoomer ne fonctionne pas et nous déplace à l'autre extrémité de la carte. Pourquoi ? Car le profil de Steam est fait pour les claviers américains QWERTY. Et du reste, en allant dans les options de personnalisation de la manette, Steam nous affiche un clavier QWERTY : du coup, non seulement notre gâchette droite pour zoomer ne marche pas, mais la position haute du stick analogique zoome au lieu de nous faire prendre de la hauteur dans le mouvement de caméra (les deux fonctions étant mappées sur les touches Z et W). Bref, il faut refaire le profil en intervertissant les touches sur le clavier QWERTY présenté par Steam...

0230000008228396-photo-steam-controler-binding.jpg


Les performances

Steam Link, nous l'avons dit, dépend de votre PC et de votre carte graphique pour la diffusion des jeux. Il faut donc que la carte graphique embarque un encodeur vidéo dédié, ce qui est le cas de la plupart des GeForce récentes de NVIDIA notamment (et permet d'ailleurs à la marque au caméléon de proposer son GameStream maison). De cette façon, l'encodage ne prend pas de ressources processeur et n'impacte pas l'expérience de jeu. Nous avons pu vérifier cela, et Valve annonce aussi prendre en charge les processeurs Intel. Le sort d'AMD semble plus incertain avec notamment quelques bugs déjà répertoriés dans la KB de Steam. A noter dans les options Steam une case à cocher pour activer l'accélération matérielle : sans cette case cochée, nous avions un écran noir sur le Steam Link au lancement des jeux.

01C2000008224080-photo-steam-link-ui-11.jpg


Dans tous les cas, et dans les conditions idéales avec un réseau exclusivement filaire, les performances peuvent varier d'un jeu à l'autre. Sous Batman : Arkham Asylum l'expérience est quasi-parfaite, mais en 1 680 x 1 050 (on ne sait pas pourquoi). Sous Bioshock Infinite, nous avons un beau rendu en 1 920 x 1 080p, sous Crysis 3 la qualité graphique dégringole drastiquement : d'abord la résolution n'est plus le 1 920 x 1 080p, mais un 1 728 x 1 080p sorti de nulle part et la compression semble vraiment à son maximum alors que le temps de réponse s'envole. En d'autres termes, impossible de jouer convenablement à Crysis 3. D'autant que notre profil de manette par défaut ne permet pas de faire avancer le personnage ni d'accéder à Big Picture et ses fonctions pourtant élémentaires (puisqu'il faut souvent appuyer sur la touche Entrée) comme le clavier virtuel (impossible donc de revenir à Big Picture sauf à utiliser la souris du PC) : les différents profils ici essayés ne nous auront pas aidé.

017C000008224048-photo-steam-link-games-4.jpg
017C000008224078-photo-steam-link-games-5.jpg

Crysis 3 sur Steam Link : une mauvaise idée... pour le moment


Des écueils que nous n'observons pas du côté de NVIDIA et de son GameStream : certes la marque au caméléon a bien des problèmes semblables à ceux rencontrés par Steam et liés à Windows, mais une fois que le jeu est lancé point de déconvenues de cette ampleur pour tout ce qui concerne nos observations à ranger dans la partie performances. Du reste pour un jeu comme Trine 3, GameStream va masquer la boîte de dialogue de lancement, ce que ne fait pas Steam.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
AMD dévoilerait ses Radeon RX 5500 XT et RX 5600 dans le mois à venir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top