Intel et l'ESL consolident leur partenariat : 100 millions de dollars injectés

Grégoire Huvelin Contributeur
18 décembre 2018 à 07h01
0
ESL

Après avoir tissé de nombreux liens au-travers d'un premier partenariat à succès, Intel et ESL remettent le couvert : 100 millions de dollars seront investis par le duo au cours des trois prochaines années.

Dans le paysage du sport électronique, Intel et ESL sont devenus deux acteurs incontournables. À l'origine de plusieurs compétitions esport internationales, telles que les Intel Extreme Masters ou les Intel Grand Slam, le duo poursuit sa belle aventure au-travers d'un nouveau partenariat articulé autour d'un budget de 100 millions de dollars prévus pour les trois prochaines années.

De nouveaux événements en approche


Un pactole qui leur permettra notamment de développer la scène esport grâce à des innovations technologiques - la 5G, fournie par Intel, devrait être au programme - et de nouveaux tournois, notamment organisés dans la région APAC (Asie-Pacifique), peut-on lire sur le communiqué de presse officiel. La consolidation de cette alliance reflète l'immense potentiel du sport électronique, qui ne cesse de monter en puissance au fil des années.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Renault présente des résultats en baisse au S1... sauf sur l'électrique, en plein boom
scroll top