Valve prévient : l'entreprise ne tolérera (plus) aucun propos raciste dans ses tournois

Par
Le 13 novembre 2018
 0
dota 2

Valve, l'éditeur de Dota 2, a décidé de durcir le ton. La société a récemment indiqué qu'elle punirait les joueurs professionnels qui tiendraient des propos racistes dans ses tournois. Cette annonce intervient après plusieurs incidents dénoncés par la communauté de joueurs.

« De toute façon, on ne peut plus rien dire. » Ce sera peut-être la réaction des joueurs professionnels de Dota 2 après le dernier communiqué de Valve. Dans un post sur le blog officiel du jeu, l'éditeur prend en effet position contre les propos discriminatoires.

Les joueurs pro représentent la communauté Dota

Dans ce billet, l'entreprise explique qu'elle a toujours « laissé les joueurs être eux-mêmes et s'exprimer librement ». Cependant, pour que personne ne se sente exclu, « Valve ne tolérera aucun propos raciste, sous quelque forme que ce soit, entre joueurs professionnels. » L'éditeur estime que ces derniers représentent la communauté de joueurs et que de telles paroles portent préjudice au groupe tout entier.

Par conséquent, les contrevenants s'exposeraient à de « lourdes sanctions ». Et ce, même si certains « ne comprennent pas pourquoi certains mots sont blessants ». Cependant, Valve ne définit pas précisément la façon dont les joueurs devraient être punis.

Plusieurs cas d'injures racistes reportés

Ces dernières semaines, Dota 2 a reçu de nombreuses critiques sur Steam, dénonçant le manque de réaction face au racisme. En effet, plusieurs fans, en particulier en Chine, ont alerté l'éditeur de propos discriminatoires, prononcés durant des tournois officiels. Valve aurait alors sanctionné les joueurs concernés et a ensuite publié ce post pour rappeler son intransigeance face à un tel comportement.

L'éditeur reste toutefois convaincu « qu'au fond, les joueurs professionnels se portent un profond respect ». À eux de le prouver en maîtrisant leurs mots.

Source : Blog Dota 2

Modifié le 12/11/2018 à 17h16

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top