Pokémon Go : Niantic finalement moins sévère sur les bannissements

Par
Le 30 août 2016
 0
Le studio Niantic, à l'origine de l'application Pokémon Go, a décidé d'être un peu plus tolérant avec les joueurs ayant utilisé des applications tierces pour repérer les créatures virtuelles. Certains joueurs ayant été bannis vont avoir à nouveau accès à leurs comptes.

Avec le lancement de Pokémon Go, sont rapidement arrivées d'autres applications permettant de géolocaliser les Pokémon sur une carte, pour rendre le jeu plus facile. Niantic, le studio à l'origine du jeu, a alors entrepris d'en bloquer le plus possible, mais également de bannir les comptes des joueurs qui les utilisaient.


La raison ? Ces applications tierces menaceraient les serveurs de Niantic, selon le PDG du studio, John Hanke. « Certains joueurs peuvent ne pas avoir conscience que certaines cartes, proposées sous forme d'add-on, font plus que vous montrer l'emplacement des Pokémon. Les applications collectent des informations de manière invisible, et ces données sont envoyées au créateur de l'application, avec ou sans l'aval de l'utilisateur final. Ces applications peuvent avoir un effet similaire à des attaques DDoS sur nos serveurs. » Un bombardement de requêtes, nécessaire pour localiser les Pokémon.

0320000008498462-photo-pokemon-go.jpg

Mais Hanke continue en expliquant que des modifications ont été réalisées sur les serveurs de Niantic, pour les sécuriser davantage. De fait, certaines interdictions vont être levées et certains bannissements, inversés. Le PDG du studio ajoute cependant que « les extensions de cartographie qui viennent gratter des données sur nos serveurs continuent de violer nos conditions d'utilisation, et l'utilisation de certaines d'entre elles peuvent encore entraîner un bannissement. » Il ajoute par ailleurs que les comptes qui abusaient considérablement de certaines applications, comme celles permettant de capturer des Pokémon à distance en faussant les données GPS, ne sont pas concernés par la levée du bannissement.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top