Uber lance uberGREEN, sa caution écolo

07 juin 2016 à 11h49
0
Uber lance en France une nouvelle classe de voiture : uberGREEN. Cette catégorie permet comme son nom l'indique de commander spécifiquement une voiture verte.

uberGREEN permet aux clients de commander spécifiquement une voiture 100 % électrique, telle qu'une Nissan Leaf, ou une voiture hybride, telle qu'une Toyota Auris ou qu'une Toyota Prius. Uber relaie une étude de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) selon laquelle ces voitures émettent 20 à 80 % moins de CO2 qu'un véhicule essence ou diesel.

Les voitures de ces « chauffeurs partenaires » étaient probablement déjà en circulation, mais elles devaient jusqu'à présent être mélangées à la « classe économique » uberX, comme elles le sont à Londres, New York ou San Francisco. Mais désormais à Paris, comme au Portugal et en Afrique du Sud, Uber permet de choisir spécifiquement une voiture propre. Elles restent facturées le même prix qu'un uberX.

À lire aussi : Uber : l'Urssaf veut "salarier" les chauffeurs

0230000008464604-photo-ubergreen.jpg

uberGREEN, un faire-valoir ?

En réalité choisir un uberGREEN permet surtout de jouir d'un plus grand confort, avec un trajet plus silencieux et une conduite plus fluide.

En effet, vous contribuerez à peine plus qu'un autre à la réduction des émissions de CO2 en choisissant une voiture verte, puisqu'il faut prendre en compte la flotte entière. Les utilisateurs peuvent au mieux inciter Uber à augmenter la part de ces voitures en y recourant plus qu'aux autres. Ce qui est certes déjà positif !

Mais il faut retenir que lorsqu'on choisit un uberGREEN, c'est au détriment d'un uberX essence ou diesel qui, en l'absence d'autorisation de stationner (le fameux privilège des véritables taxis), continue à circuler à vide en attendant sa prochaine course. Cruel dilemme...

À lire aussi :
Géolocalisation : Uber remporte une victoire sur les taxis
Une 1re ligne de bus 100% électriques à Paris


Uber plus efficace qu'Autolib' pour "démotoriser" Paris ?

Quoi qu'il en soit, Uber profite de l'occasion pour réaffirmer son engagement « pour une mobilité plus durable ».

Uber indique ainsi que depuis le lancement d'uberPOOL fin 2014, ce service permettant à deux clients qui se rendent dans la même direction de partager une course, a « permis d'économiser 1 million de kilomètres de conduite, soit environ 60 000 litres d'essence et plus de 127 tonnes d'émissions de CO2 ».

Enfin, selon une étude commandée par Uber au cabinet 6T, 64 % des utilisateurs affirment qu'Uber les a amenés à moins utiliser la voiture individuelle. Uber aurait ainsi contribué à lui seul au retrait de 22 000 voitures de la circulation à Paris, selon un calcul détaillé dans ce document, « deux fois plus qu'Autolib' et Communauto réunis ».

0000023008464592-photo-ubergreen.jpg

uberGREEN est disponible dès maintenant en phase d'expérimentation, exclusivement au départ et à destination de Paris intra-muros.

À lire aussi : Chauffeur VTC, c'est "roule ou crève"
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D
Pour le patron d'Air France-KLM, la taxe carbone sur les billets d'avion sera contre-productive
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
Le Qatar va construire sa première centrale solaire en partenariat avec Total

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top