Pour le fondateur de Pixar, smartphones et mini-caméras pourraient changer le cinéma

15 mai 2015 à 11h21
0
A en croire John Lasseter, cofondateur du studio d'animation Pixar, le futur du cinéma pourrait bien passer par les smartphones et les caméras de poche. A condition, tout de même, d'avoir une fibre cinématographique.

Toy Story, premier film réalisé en images de synthèse des studios Pixar, fêtera ses 20 ans en novembre prochain. Pour John Lasseter, cofondateur du célèbre studio, depuis racheté par Disney, c'est l'occasion de réfléchir à l'avenir du cinéma. A l'occasion d'une conférence donnée à l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences mardi dernier, le cinéaste a donné de l'importance à deux objets technologiques de plus en plus présents au quotidien : le smartphone, et la caméra de poche.

Pour Lasseter, il n'y a aucun doute quant au fait qu'on verra bientôt dans les salles des films réalisés « à l'iPhone et à la GoPro ». « Les gens vont vous dire que ça ne fonctionnera pas. Et pourtant si, ça va fonctionner » estime le réalisateur, scénariste et producteur. « La seule raison qui les pousse à réagir ainsi, c'est parce qu'eux-mêmes ne les utilisent pas. »

Le cinéma doit accepter ces technologies

Le principal problème pour John Lasseter, ce n'est pas le fait qu'un smartphone ou une caméra de poche ne sont initialement pas destinés à être utilisés pour tourner un film de cinéma : c'est le fait que l'industrie cinématographique dans son ensemble n'en voie pas, aujourd'hui, le potentiel.

06065500-photo-diapo-john-lasseter.jpg

Le réalisateur, qui a su démontrer au fil des années que la technologie était avantageuse pour la production cinématographique, n'estime cependant pas que l'iPhone ou la GoPro remplaceront les traditionnelles caméras numériques ou 35 mm sur les tournages. « L'iPhone et la GoPro donnent un dynamisme jamais vu avant... je pense qu'il y a une nouvelle grammaire cinématographique à développer avec ces appareils. »

Des appareils déjà utilisés

John Lasseter estime que l'on verra, un jour ou l'autre, des films entièrement tournés à la GoPro ou au smartphone dans les salles de cinéma. En vérité, on peut déjà constater l'usage de tels appareils à Hollywood.

Peter Jackson a notamment utilisé des caméras GoPro dans l'une des scènes du second volet de la trilogie du Hobbit, dans laquelle les nains s'enfuient à l'aide de barils dans l'eau. Bien que très retravaillés en post-production, les plans en question n'ont pas échappé aux regards de nombreux spectateurs, et confirmés par Weta sur Twitter.

Le réalisateur Ilya Naishuller est parvenu à financer en décembre dernier un projet de film entièrement tourné à la première personne, à l'aide d'une caméra GoPro. Nommé Hardcore, le projet met notamment en scène l'acteur Sharlto Copley. Ilya Naishuller s'est d'ailleurs illustré auparavant en réalisant le clip du morceau Bad Motherfucker du groupe Biting Elbows, là encore, à l'aide de GoPro.


Du côté des films tournés au smartphone, on peut citer Olive, sorti en 2012, et entièrement réalisé à l'aide d'un Nokia N8. On est cependant encore loin du blockbuster, et ce type de production reste encore rare et confidentiel... mais peut-être plus pour très longtemps ?

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top