Steam sanctionné en Australie

Armelle MILLET
26 décembre 2016 à 15h16
0
Lourd tribut que Steam s'est vu payer ce jour par la justice australienne. Une peine record de trois millions de dollars à la clef !

Amende record pour Valve

La justice australienne vient de trancher et condamne Valve via Steam à payer cette lourde amende. En cause, la politique de remboursement jugée défaillante de Steam par rapport à sa société mère Valve. La législation en vigueur n'était pas respectée selon les autorités du continent australien. Pour rappel, Valve est un studio de développement de jeux vidéos qui a été créé en 1996 aux États-Unis par Gabe Newell et Mike Harrington. À l'époque, les deux informaticiens américains avaient décidé de recruter une équipe composée de jeune moddeurs et des amateurs passionnés dans leurs propres domaines.

Premier jeu lancé en 1998 : Half Life, en partenariat avec l'éditeur Sierra On-Line. L'année 2003 marque un tournant pour le développeur américain car il lance la plateforme de distribution de jeux Steam. C'est cette dernière que les autorités australiennes ont donc eu à l'œil en imposant la sanction maximale réclamée par l'autorité de la concurrence. En cause, la distribution dématérialisée de jeux vidéo par la plateforme Steam.

023F000008625678-photo-soldes-steam-hiver-2016.jpg


Les autorités australiennes pointent du doigt Valve depuis 2014

Cette affaire n'est toutefois pas récente puisque Valve est déjà dans le collimateur des autorités australiennes depuis 2014. Une petite année avant que le studio de développement ne fixe de nouvelles règles pour demander le remboursement d'un titre acheté sur Steam.

L'entreprise de Newell et Harrington a en effet fait évoluer sa plateforme. À présent, un joueur peut obtenir assez facilement la restitution de son argent, et ce même si la requête est envoyée dans les deux semaines suivant l'achat du jeu. Cependant le jeu total ne doit toutefois pas excéder les deux heures. Ce qui n'était pas le cas avant la mise en place de ces nouvelles règles. Il était alors presque impossible de se faire rembourser un achat sur la plateforme Steam. Aucun processus adéquat n'avait été mis en place pour se faire restituer son argent rapidement. On ne pouvait donc pas annuler un achat auprès de Valve. Même si maintenant les choses ont donc évolué positivement, la justice australienne n'en démord pas et sanctionne donc à une peine record de trois millions de dollars.

La justice australienne estime que l'éditeur ne respecte pas la législation locale en vigueur. Elle oblige ainsi Valve à afficher sur la version australienne de sa plateforme Steam de nouvelles indications plus claires et plus conformes à la réglementation en vigueur.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top