Steam Machines : les constructeurs tiers s'inquiètent de l'avenir du projet

20 mai 2014 à 15h28
0
Alors que les premières Steam Machines sont attendues sur le marché pour la fin de l'année, certains constructeurs tiers embarqués dans le projet expriment certaines inquiétudes. Rentabilité et fragmentation de Steam OS sont notamment évoquées.

00FA000006866844-photo-prototype-de-steam-machine-de-ibuypower.jpg
Officialisées par Valve fin 2013, les Steam Machines sont présentées comme une réponse aux consoles de jeux, en raison de leur promesse de porter le PC de jeu dans le salon. En janvier, le studio présentait au CES sa liste de partenaires, parmi lesquels quelques grands noms, comme Alienware et iBuyPower.

Mais l'ambitieux projet semble, depuis, susciter quelques inquiétudes. Dans une interview accordée au Wall Street Journal, Frank Azor, l'un des dirigeants d'Alienware, a expliqué que l'arrivée de la division gamer de Dell sur le marché des Steam Machines allait être « très difficile ». « Ce sera clairement le système le moins rentable que l'on n'aura jamais vendu » a-t-il affirmé.

Une inquiétude liée au fait qu'Alienware souhaite proposer une Steam Machine à un tarif compétitif vis-à-vis des consoles de jeux de nouvelle génération. La Playstation 4 est proposée depuis sa sortie au prix de 399 euros, un tarif sur lequel Microsoft s'est récemment aligné en annonçant une Xbox One sans Kinect.

Le défi est donc de taille pour le fabricant, qui a par la suite déclaré à PC Gamer être malgré tout « optimiste quant à l'avenir du PC de jeux et sa capacité à s'étendre au téléviseur ». Néanmoins, la question de l'optimisation des coûts de production et d'une politique de prix agressive pour concurrencer les consoles de jeux sera probablement l'un des enjeux majeurs du marché des Steam Machines. Pour le Wall Street Journal, les constructeurs sont cependant prêts à prendre des risques, en raison de l'important nombre d'utilisateurs actifs de Steam, évalué à 75 millions de joueurs.

Tuan Nguyen, le dirigeant d'iBuyPower, a quant à lui évoqué des inquiétudes d'un autre ordre, lié à la potentielle fragmentation du marché des Steam Machines. « C'est la même chose que pour le marché d'Android » estime-t-il. « Vous avez des téléphones dans tous les sens, avec différents prix et spécifications en liberté. » Tuan Nguyen estime qu'en proposant tout et rien à tous les prix, les consommateurs vont avoir du mal à s'y retrouver et à faire leur choix. Une confusion qui pourrait également être renforcée par l'arrivée sur le marché des propres machines de Valve à l'avenir.

Pour aller plus loin
Modifié le 20/09/2018 à 14h16
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top