5.000 milliards de décimales de Pi calculées sur un "simple ordinateur"

06 août 2010 à 13h15
0
Au royaume des amateurs de chiffres, il existe une drôle de compétition qui consiste à calculer le plus grand nombre possible de décimales du nombre Pi. A ce petit jeu, les Japonais Alexander J. Yee et Shigeru Kondo viennent de décrocher la timbale avec un nouveau record du monde : 5 000 milliards de chiffres après la virgule, calculés sur ce qu'ils qualifient de « simple ordinateur », au terme de 90 jours de travail.

Simple ordinateur, vraiment ? Si la configuration retenue est plus ou moins susceptible de tenir au sein d'un boitier grande taille, la machine employée pour établir ce record n'est pas exactement à la portée de toutes les bourses : on y trouve en effet un duo de processeurs Xeon X5680 à 3,33 GHz pour un total de 24 coeurs logiques associé à la bagatelle de 96 Go de mémoire DDR3, ainsi qu'à une vingtaine de disques durs.

012C000003428774-photo-calcul-de-5-000-milliards-de-d-cimales-de-pi.jpg

Une fois la machine assemblée, il ne restait plus qu'à faire appel au programme y-cruncher, conçu par Alexander J. Yee pour aligner des milliards de décimales derrière la fameuse séquence « 3,1415926... ».

Après 90 jours, les deux compères ont obtenu le score impressionnant de 5 000 milliards de décimales - soit plusieurs téraoctets de données - qu'il a fallu vérifier au moyen d'un second algorithme exécuté par une série de machines plus conventionnelles pendant quelque 64 heures.

Ils dament ainsi le pion au Français Fabrice Bellard, précédent détenteur du record avec 2 700 milliards de décimales depuis le 31 décembre 2009. Lui s'était toutefois contenté d'une machine standard, équipée d'un processeur Core i7 à 2,93 GHz et de 6 Go de mémoire vive. Plus tôt dans l'année, le « T2K Open Supercomputer » japonais avait calculé 2 500 milliards de décimales en un peu plus de 73 heures. Il occupait alors la 47e place du classement Top500, qui référence les supercalculateurs les plus rapides au monde.

Pi, c'est pour mémoire la valeur qui définit, dans un plan euclidien, le rapport entre la circonférence d'un cercle et son diamètre. C'est aussi ce qu'on appelle un nombre irrationnel, dont la valeur ne peut être définie par le rapport de deux entiers. La course aux décimales peut donc se poursuivre à l'infini.

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page