Détecteur de fumée : faut-il vraiment équiper son domicile avant le 8 mars ?

le 02 mars 2015 à 11h45
0
S'il fallait, initialement, avoir installé un détecteur de fumée dans son logement avant le 8 mars prochain, un délai supplémentaire à été accordé aux propriétaires par l'Assemblée nationale. Néanmoins, il n'est possible d'en profiter qu'à certaines conditions.

La loi Morange votée en 2010 sur la prévention des risques d'incendie fixait, dès le départ, le 8 mars 2015 comme date butoir pour l'installation d'un détecteur de fumée dans les logements. Si, en 2014, l'obligation d'installation est passée du locataire au propriétaire des lieux, la date n'avait quant à elle pas bougé. Mais en février, l'Assemblée nationale a fixé un délai supplémentaire aux retardataires, et non des moindres : le détecteur de fumée devra être installé au plus tard le 1er janvier 2016. Mais cette rallonge ne vient pas sans conditions.

Planifier l'installation avant le 8 mars



Un amendement de la loi Macron, voté le 6 février dernier à l'Assemblée nationale, explique le contexte : « Les propriétaires ayant signé un contrat d'achat des détecteurs au plus tard au 8 mars 2015 seront réputés satisfaire l'obligation (...) à la condition que le détecteur de fumée soit installé avant le 1er janvier 2016. »
En d'autres termes, en cas de rupture de stock ou de prise de rendez-vous au-delà du 8 mars avec un installateur, il sera possible d'esquiver la date butoir initiale. Néanmoins, il faudra tout de même avoir entamé la procédure d'achat avant cette date pour rester respectueux de la loi.

0320000007865517-photo-d-tecteur-de-fum-e.jpg

Au-delà de la loi, la sécurité



En France, un incendie domestique se déclare tous les deux minutes, et ces derniers font entre 600 et 800 morts chaque année rappelle le site du Ministère de l'intérieur. Au-delà du respect de la loi, installer un détecteur de fumée chez soi a également une dimension sécuritaire.

Pourtant, une enquête réalisée par 60 Millions de consommateurs en début d'année soulignait que seuls 55% des Français avaient installé un détecteur de fumée chez eux quelques semaines avant la date butoir. 16% en avaient acheté un sans l'avoir encore installé, tandis que 29% n'en avaient pas encore fait l'acquisition. La prolongation du délai d'installation pourrait ne pas arranger la situation.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top