BPG : une alternative vraiment convaincante au JPEG

Par
Le 22 décembre 2014
 0
Un développeur français a présenté un nouveau format d'image, reposant sur le HEVC, qui est si efficace qu'il a une chance de s'imposer face au vieillissant JPEG.

Alors que le domaine des technologies vit révolution après révolution, le préhistorique JPEG demeure le format d'image standard plus de 20 ans après sa conception. Et ces dernières années le phénomène du GIF a entrainé la multiplication d'animations de piètre qualité pesant plusieurs mégaoctets.

En marge de tentatives plus ou moins vaines, comme le WebP de Google, un développeur indépendant a récemment dévoilé l'alternative la plus convaincante au JPEG jamais proposée. Fabrice Bellard, un développeur réputé auquel on doit le projet FFmpeg, qu'exploitent d'innombrables logiciels traitant de la vidéo ou de l'audio, a effectivement présenté BPG.

BPG, pour Better Portable Graphics, est un nouveau format d'image reposant sur le HEVC, considéré comme le codec vidéo de l'ère Ultra HD. Si le HEVC prévoit un profil Main Still Picture destiné aux images fixes, que ce nouveau format exploite, BPG est une mise en œuvre alternative encore plus efficace grâce à un en-tête plus léger.

021c000007826113-photo-bpg.jpg

Il revendique une qualité constante pour un poids deux fois inférieur au JPEG, tout en offrant de meilleures prestations. Le BPG hérite effectivement des possibilités du HEVC. Il prend en charge des profondeurs de couleur de 8 à 14 bits par canal, les espaces colorimétriques RVB, CMJN et YCbCr avec sous-échantillonnage des couleurs en 4:2:0, 4:2:2 ou 4:4:4, la compression sans perte, et ajoute un canal alpha (transparence) ainsi que l'association de métadonnées EXIF, XMP ou ICC.

Fabrice Bellard a publié les spécifications ainsi qu'une bibliothèque et des outils d'encodage et de décodage en ligne de commande, permettant d'intégrer ce format à des logiciels, et même un petit décodeur en Javascript compatible avec la plupart des navigateurs Internet.

En plus d'être plus légers en termes d'espace de stockage et de bande passante, les fichiers BPG sont potentiellement moins gourmands en termes de ressources. Ils peuvent être encodés et décodés de manière matérielle au même titre que des vidéos HEVC.

Vous pouvez consulter de multiples comparatifs à cette adresse. Les exemples Air Force Academy Chapel, Clovisfest (ci-dessus), Isle of Skye ou encore Soccer Players notamment sont parlants.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top