Live Japon: Nintendo va plus mal, Sony bien mieux

02 août 2014 à 17h00
0
0226000007539729-photo-live-japon-02-08-2014.jpg


A lire le communiqué de presse distribué par Nintendo cette semaine pour annoncer l'état de ses comptes trimestriels, on reste un rien dubitatif. Lisez plutôt:
"Au cours des trois mois écoulés, des titres tels que "Kirby: Triple Deluxe" pour "Nintendo 3DS (3DS, 3DS XL et 2DS), et "Tomodachi Life", sortis en mai et juin respectivement aux États-Unis et en Europe, ont gagné une grande popularité. Par conséquent, les ventes mondiales de consoles et et jeux Nintendo 3DS ont atteint respectivement 820 000 unités et 8,57 millions d'unités”.

Jusqu'ici, on pourrait juger que tout va bien car, employant un ton très factuel et presque positif, Nintendo se garde bien de préciser que le nombre de 3DS écoulées a chuté de 40% comparé au total des mêmes trois premiers mois de 2013.
Pour atteindre les 12 millions de consoles prévues dans l'année, il va falloir mobiliser toute la clique des héros (Mario, Zelda, Pikachu) qui ont fait les beaux jours du groupe il y a quelques années, sans quoi, comme souvent ces derniers temps, les prévisions risquent d'être sabrées en fin d'année.

01F4000007539485-photo-live-japon-02-08-2014.jpg

Poursuivons, "en ce qui concerne la Wii U, "Mario Kart 8", sorti dans le monde en mai, s'est vendu à 2,82 millions d'unités. Les ventes mondiales de consoles "Wii U" ses sont élevées à 510 000 unités". C'est certes bien mieux que dans le même laps de temps un an plus tôt (160 000 exemplaires), mais ce n'est quand même pas brillant, "en raison principalement d'un manque d'autres titres à succès au cours du trimestre", justifie Nintendo. Un total de 6,68 millions de Wii U ont été achetées depuis le lancement fin 2012, soit moins que la concurrente PlayStation 4 (PSA) de Sony en l'espace de cinq mois.

01F4000007539489-photo-live-japon-02-08-2014.jpg

Et le groupe de Kyoto de poursuivre: "le chiffre d'affaires trimestriel s'est établi à 75 milliards de yens (543 millions d'euros) dont 78% du total venant de l'étranger". Là aussi, il faut décrypter pour comprendre, en précisant que cela signifie une chute de plus de 8% sur un an et en se souvenant aussi qu'il y a six ans, le chiffre d'affaires pour le même trimestre était de quelque 423 milliards de yens. Autrement dit, il a été divisé par près de 6 en 6 ans.

01F4000007539483-photo-live-japon-02-08-2014.jpg

Il n'empêche, Nintendo, à sa grande habitude, ne se départit pas de son optimisme, malgré trois années noires au compteur. La maison croit au succès de "Super Smash Bros pour Nintendo 3DS" qui sera publié en septembre au Japon, puis en octobre aux Etats-Unis et en Europe. Elle parie sur "Pokémon Ruby Omega" et "Pokémon Alpha Saphir" qui seront diffusés à l'échelle mondiale en novembre. "Par ailleurs, un certain nombre de titres phares des éditeurs tiers seront également proposés à partir de cet été et à la fin de cette année civile", précise encore Nintendo qui dit en conséquence "s'attendre à générer des bénéfices substantiels avec la Nintendo 3DS". Soit. En ce qui concerne la Wii U, le "bon départ de Mario Kart 8," donne de l'élan à la Wii U, et cela va durer, promet Nintendo. Dès cet été et à la fin de l'année, nous prévoyons de publier les principaux titres tels que "Hyrule Warriors», «Bayonetta 2 "," Captain Toad: Treasure Tracker ", "Super Smash Bros" sans compter "Amiibo".

01F4000007539491-photo-live-japon-02-08-2014.jpg

Tablant donc sur de fortes ventes pour Noël, Nintendo n'a pas baissé ses prévisions financières pour l'exercice en cours et mise donc sur une sortie du rouge.
Sony, lui, c'est l'inverse: il va bien mieux, mais reste très prudent sur les mois à venir.
Pour le premier trimestre de l'exercice comptable, il a sorti des chiffres qui ont constitué d'excellentes surprises grâce à la console de jeux PlayStation 4. Le fleuron japonais de l'électronique profite aussi, on serait tenté de dire enfin, des effets bénéfiques d'une restructuration qui dure au point d'en paraître interminable.
Sony a affiché jeudi un résultat net positif et ses ventes se sont élevées à 1.810 milliards de yens (13 milliards d'euros), soit un gain de 6% sur un an.

01F4000007539493-photo-live-japon-02-08-2014.jpg

La PlayStation 4 (PS4), mise sur le marché fin 2013, a fait fort.  Cette "plate-forme multimédia", comme se plaisent à répéter les dirigeants de Sony, a séduit les amateurs de jeu vidéo, bien plus que la Wii U du compatriote Nintendo, battue à plates-coutures. Plus de 7 millions de PS4 vendues dans le monde en 5 mois, même Sony ne s'attendait pas, et les recettes trimestrielles de la filiale de jeux ont doublé sur un an.
Le groupe a aussi salué les performances de sa division cinématographique et a remercié la monnaie japonaise d'avoir encore baissé, ce qui a amplifié la valeur en yens des revenus tirés de l'étranger.  Pour Sony, ce n'est pas rien, car il encaisse 80% de ses recettes hors de l'archipel. Si le cours des devises n'avait pas changé, le chiffre d'affaires global n'aurait gagné que 3% sur un an. CQFD
Le bénéfice d'exploitation a doublé à 70 milliards de yens, également grâce à des jeux redevenus rentables. Cependant, la division des produits mobiles et de communication a enregistré une perte d'exploitation. Les ventes de smartphones Xperia ont été bien moins bonnes qu'escompté, ce qui va obliger Sony à changer de stratégie sur ce plan notamment pour contrer de façon astucieuse les produits chinois.

01F4000007539495-photo-live-japon-02-08-2014.jpg

Sony a aussi déploré de moindres ventes d'appareils photo mais a réussi à conserver un bénéfice pour l'ensemble des produits de technologie de l'image, et même à le doubler, par des réductions de frais fixes.
Mieux, l'inventeur des tubes Trinitron, qui ont fait les beaux jours des téléviseurs cathodiques d'antan, a enfin eu un mot positif pour ses TV avec des chiffres allant dans le même sens. Avant, il disait que ça irait mieux, mais les résultats partaient en direction inverse.
Cette fois, aidées par une gamme enrichie de modèles 4K qui trouvent des clients au Japon,les ventes ont "fortement augmenté", particulièrement en Europe et en Asie notamment, ce qui a permis une hausse du chiffre d'affaires du matériel de salon, malgré un recul des achats d'appareils audio.  Cela fait une décennie que Sony se bat sans trop savoir que faire pour sortir les TV du rouge. Il a jusqu'à présent peiné à trouver un compromis entre la gamme de produits et le schéma de production pour ne pas se faire écraser par des concurrents puissants comme les sud-coréens Samsung et LG Electronics.

01F4000007539497-photo-live-japon-02-08-2014.jpg

"La probabilité d'un retour dans le vert s'accroît ", a commenté le directeur financier de Sony. Le cas échéant, ce serait un symbole fort qu'attendent impatiemment les analystes.
Il y a quelques semaines, le patron du groupe, Kazuo Hirai, a promis que la restructuration s'achèverait durant l'exercice en cours, car elle avait déjà trop duré. 
Pour l'heure cependant, les grandes manoeuvres continuent. Sony et Panasonic ont annoncé jeudi un accord avec un fonds publics pour la création d'une coentreprise de développement d'écrans organiques électroluminescents.  Le gouvernement japonais semble avoir joué un rôle dans cette annonce, car les deux électroniciens avaient récemment confié avoir cessé de collaborer dans ce domaine après un premier projet conjoint avorté.
Malgré des résultats très encourageants au premier trimestre, le créateur du Walkman a cependant maintenu sa prévision de perte annuelle de 50 milliards de yens, en raison notamment de frais induits par la cession de la division des PC Vaio à un fonds japonais, et de chamboulements dans celle des téléviseurs (écartée dans une filiale à part). Il table aussi toujours sur un chiffre d'affaires de 7.800 milliards de yens (57 milliards d'euros, +0,4% sur un an) et un gain d'exploitation de 140 milliards (+428%).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Amazon sous le feu des critiques pour ses nouveaux emballages non recyclables
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top