Critique Harry Potter : Retour à Poudlard, une plongée dans la "pensine" sympathique mais factice

03 janvier 2022 à 17h00
2
Harry Potter : Retour à Poudlard © HBO Max / Warner Bros
Crédits : Warner Bros. & HBO Max

Après les acteurs de la série Friends, le service de streaming HBO Max poursuit sur sa lancée et propose aux fans de Harry Potter de commencer cette nouvelle année en compagnie du casting de la saga, réuni pour la toute première fois depuis la sortie du dernier volet en 2011.

Harry Potter : Retour à Poudlard
  • Vous êtes un Potterhead convaincu
  • Vous souhaitez un bon bain de nostalgie
  • Vous désirez revoir les décors magiques de la saga
  • Vous souhaitez voir cet univers sous un oeil neuf
  • Vous êtes allergique à l'émotion pré-fabriquée
  • Quitte à voir autant d'extraits, autant regarder les huit films

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique du film :

Fiche technique Harry Potter : Retour à Poudlard

Informations

Titre original
Harry Potter 20th Anniversary: Return to Hogwarts
Date de sortie
1er janvier 2022
Durée du film
90 minutes
Réalisateur
Eran Creevy, Joe Pearlman et Giorgio Testi
Société(s) de production
Warner Bros. Television Studios et Warner Horizon
Genre cinématographique
Fantastique, Fantasy
Plateforme de streaming
Autre
Classification
Tous publics

C'est pas Sorcier

Daniel Radcliffe, Emma Watson, Rupert Grint et une large partie du casting et de l'équipe technique se sont donné rendez-vous dans les décors de la saga Harry Potter pour revenir sur leur expérience, forcément magique.

C'était il y a 20 ans déjà (le 5 décembre 2001 pour être précis) que le premier volet des aventures de Harry Potter sortait sur nos écrans. Si les premiers romans étaient déjà d'immenses succès, cette adaptation allait ouvrir l'univers du petit sorcier à un public encore plus vaste.

Il aura fallu huit films et une décennie complète pour raconter l'histoire de Harry, de Ron et d'Hermione ainsi que leur combat contre les forces du mal dirigées par le terrible Voldemort. Dix ans après la sortie du dernier volet, Harry Potter a toujours un impact délirant sur la pop-culture et continue de faire rêver une génération d'enfants qui n'étaient pourtant pas encore nés durant la pottermania.

Warner Bros continue donc d'exploiter le filon avec la série de films Les Animaux fantastiques, toujours écrite par J.K. Rowling, et profite de sa nouvelle plateforme HBO Max (Salto pour nous autres Français) pour nous convier une nouvelle fois dans la Grande Salle de Poudlard et retrouver notre âme d'enfant.

Harry Potter : Retour à Poudlard
Crédits : Warner Bros. & HBO Max

Harry Potter : retour en enfance

Harry Potter : Retour à Poudlard débute par une séquence d'introduction dans laquelle les comédiens se retrouvent à bord du Poudlard Express puis dans la Grande Salle. Si ces quelques premières minutes sont un peu surjouées par les comédiens, on ne peut que saluer le soin mis par la production dans la réalisation de l'émission.

Le programme est tourné dans les décors du film, aujourd'hui exposés dans la banlieue de Londres, et les fans de l'univers retrouverons une multitude de petits détails glissés dans les moindres recoins. Poudlard ne sera d'ailleurs pas le seul décor exploré puisque certains entretiens ont été tournés dans la maison de la famille Weasley ou encore dans la banque de Gringotts. L'image est tout simplement somptueuse et nous replonge avec délice dans l'ambiance de la saga.

La musique de John Williams, toujours aussi géniale, finit de nous replonger dans ces douces années, alors que le trio formé par Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint s'installe enfin pour raconter leurs premiers pas de sorciers devant la caméra de Chris Columbus.

Harry Potter : Retour à Poudlard
Crédits : Warner Bros. & HBO Max

Celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom

Malheureusement, quelque chose semble rapidement clocher au royaume des sorciers. Warner Bros nous a vendu une réunion, mais les échanges entre les trois comédiens principaux sont rares, entrecoupés de nombreuses interviews en solo face caméra ou d'innombrables extraits des huit films. C'est bien simple : sur les 90 minutes que comptent ce Harry Potter : Retour à Poudlard, un bon tiers au moins n'est composé que de petites pastilles tirées de la saga. Les anecdotes sont rares, ou déjà connues des fans de Harry Potter, et les échanges entre Gary Oldman, Helena Bonham-Carter ou encore Tom Felton n'apportent aucune information nouvelle, mis à part quelques révélations accessoires comme le nom du seul membre de l'équipe mis au courant de la fin de l'histoire par J.K. Rowling bien avant la sortie du dernier roman. C'est peu.

Les quatre réalisateurs à l'œuvre sur la saga ont également répondu présent et racontent quelques-uns de leurs souvenirs de tournage, illustrés par de trop rares images prises sur le plateau. Les segments virent assez souvent au concours de congratulations.

Un seul grand nom manque à l'appel, et pas des moindres, puisque J.K. Rowling en personne brille par son absence. L'autrice, critiquée depuis plusieurs années pour ses propos transphobes, n'a pas été conviée à l'évènement et seuls quelques extraits d'une interview tournée en 2019 sont inclus dans l'émission.

Harry Potter : Retour à Poudlard
Crédits : Warner Bros. & HBO Max

Une page se tourne…

Si en termes de production, Harry Potter : Retour à Poudlard est un quasi sans-faute, c'est sur le plan de l'émotion que le programme pèche. La mise en scène a beau faire tout ce qu'elle peut pour illustrer une complicité entre les trois comédiens principaux, on sent que cette époque est désormais révolue.

Mis à part un moment touchant entre Rupert Grint et Emma Watson, les moments passés avec le trio sont les moins enthousiasmants. Les acteurs semblent ne plus avoir beaucoup de contacts entre eux et l'alchimie de leurs personnages semble bien lointaine. Nous avons été bien plus sensibles aux retrouvailles entre Radcliffe et Gary Oldman, où l'admiration du jeune homme et son plaisir à retrouver son partenaire de jeu semble vraiment sincère.

Nous sommes aussi restés circonspects vis-à-vis de la section hommage aux comédiens disparus, très furtive, qui se termine par un bête panneau égrenant les noms des différents membres de l'équipe de la même manière qu'à la cérémonie des Oscars. Quitte à retourner à Poudlard, un hommage plus travaillé visuellement aurait été le bienvenu.

Harry Potter : Retour à Poudlard
Crédits : Warner Bros. & HBO Max

Harry Potter : Retour à Poudlard est donc plus un plaisir nostalgique qu'un vrai documentaire sur la saga, mais Warner Bros n'a jamais menti sur la marchandise. Le film est idéal pour commencer l'année d'une manière agréable avec les héros de son enfance, sous un gros plaid moelleux accompagné d'un chocolat chaud ou d'une bierraubeurre.

Si l'enfant qui sommeille en nous est ravi, l'adulte est lui plus frustré de n'avoir eu qu'une très jolie vitrine publicitaire pour le monde magique de Harry Potter. Nous sortons néanmoins du programme avec une furieuse envie de nous replonger tête la première dans cet univers toujours aussi foisonnant et passionnant, et c'était probablement l'effet recherché.

Harry Potter : Retour à Poudlard

6

Harry Potter : Retour à Poudlard est le programme que l'on attendait et ne cherche jamais à être autre chose qu'un doudou réconfortant pour les millions de fans de la saga. Malheureusement, passée la redécouverte des somptueux décors de la franchise et quelques rares moments de complicité entre les acteurs, cette réunion est plus une longue bande-annonce de la saga qu'un documentaire complet, fourmillant d'anecdotes.

Les plus

  • Vous êtes un Potterhead convaincu
  • Vous souhaitez un bon bain de nostalgie
  • Vous désirez revoir les décors magiques de la saga

Les moins

  • Vous souhaitez voir cet univers sous un oeil neuf
  • Vous êtes allergique à l'émotion pré-fabriquée
  • Quitte à voir autant d'extraits, autant regarder les huit films

Harry Potter : Retour à Poudlard est disponible depuis le 1er janvier 2022 sur Salto.

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
merotic
C’est d’une nullité.<br /> Les fausses larmes de Emma Watson, l’émotion quasi absente. Typiquement des attitudes d’américains et pourtant ils sont anglais. On a frôlé les «&nbsp;amazing&nbsp;» entre eux.<br /> On ne voit qu’un trio qui ne semble pas avoir d’affinités.<br /> C’est long et sans intérêt.
Proutie66
J’ai trouvé ça très agréable. Faut être bizzare pour pas comprendre que c’est du fan service.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Mortal Kombat, le film, signe pour un deuxième round
Malin ? Le fils de John Lennon vend des souvenirs physiques de son père en NFT (en virtuel donc)
Une série Percy Jackson est officiellement en route vers Disney+
The Ark : le co-créateur de Stargate SG-1 est aux manettes de la prochaine série Syfy
Netflix dévoile les premières images du Pinocchio de Guillermo Del Toro
Après le cinéma, Godzilla va poursuivre sa route en série sur Apple TV+
The Batman : il ne faudra pas oublier de passer aux toilettes avant la projection...
Upload : la série d'Amazon vous donne rendez-vous en mars pour sa saison 2
WeWork, vous vous souvenez ? Avec la série WeCrashed, Apple TV+ revient sur les déboires de la start-up
Le premier épisode de la série Shenmue sera diffusé dans quelques jours, un nouveau trailer est disponible
Haut de page