Test Zyxel NSA-325 : un premier NAS intéressant

le 09 décembre 2013 à 17h50
0

Zyxel NSA-325


00DC000006894904-photo-zyxel-nsa-325.jpg
Société taïwanaise d'abord reconnue pour ses modems, ses switchs et ses routeurs, Zyxel s'est petit à petit intéressé au monde des NAS et le NSA 325 que nous testons aujourd'hui est la suite logique d'une gamme qui va en s'étoffant. Conscient de la nécessité de ne pas se disperser, Zyxel ne dispose toutefois que de cinq produits à son catalogue et ne vise pour le moment que le marché des 1/2 disques. Le NSA 325 s'inscrit dans la seconde catégorie, mais tente de se montrer à la hauteur de la concurrence en proposant tous les services que les utilisateurs attendent. Des utilisateurs qui appartiennent plus volontiers au grand-public qu'au marché professionnel.

Présentation générale


Deux NAS Zyxel ont déjà été testés par nos soins, les NSA-220 et NSA-310. Ils ciblaient un public assez proche, mais le design changeait du tout au tout et nous regrettons que la société ait gardé le design du second pour ce NSA-325 : il reste fidèle à la robe noire employée par nombre de concurrents. En façade, on retrouve une colonne de LEDs qui sont autant d'indicateurs du fonctionnement du NAS : alimentation, réseau, disques durs, USB... Notons à ce sujet que Zyxel a intégré un port USB3 à sa face avant alors que la partie gauche de cette façade est amovible. Escamotée, cette dernière permet d'accéder aux disques durs fixés par des rails pas très pratiques à retirer : il faut utiliser une pince en plastique fixée à l'intérieur de cette « porte ». L'idée aurait été intéressante si Zyxel avait poussé le concept jusqu'à retirer complètement la visserie et s'était assuré que les aimants de la « porte » soient suffisamment puissants.

Zyxel NSA325
Caractéristiques générales
ProcesseurMarvell 88F6282
Fréquence1,6 GHz
Mémoire vive512 Mo
Alimentationexterne
Ventilation1x 60 mm
Dimensions108x205x147 mm
Poids1,08 kg
Garantie2 ans
Sous-système disque
Vendu « nu »Oui
Baies2x 3,5"
HotswapNon
Normes RAID0 / 1 / JBOD
Migration RAIDNon
Volumes « externes »
Ports USB1 USB3 / 2 USB2
Ports eSATA-
Gestion FAT32Oui
Gestion NTFSOui
Sous-système réseau
Interface1x Gigabit
SwitchNon
WifiNon
Protocoles réseauSMB, FTP, NFS
CryptageHTTPS, FTP SSL/TLS
Services divers
Serveur WebOui
TéléchargementsFTP, HTTP, Torrent
Serveur d'impressionOui
Serveur multimédiaDLNA, iTunes, Photos, UPnP
IP dynamiqueOui
Gestion de camérasNon
Gestion des quotasUtilisateur
Accès Web aux fichiersOui
LangueFrançais
Relativement compact et léger, le NSA-325 se manipule aisément et en le retournant, on découvre une connectique un peu décevante. En effet, il n'est pas question de prise eSATA et les deux ports USB ne sont qu'à la norme 2.0. Enfin, un seul port Gigabit vient compléter le tableau alors que l'on retrouve bien sûr une prise d'alimentation : cette dernière est externe, mais la brique reste la norme sur ce type de produits. Lui aussi dans la norme, le ventilateur utilisé par Zyxel n'est pas le plus silencieux qu'il nous ait été donné de voir, mais nous y reviendrons alors que le principal problème rencontré sur un plan purement matériel est assurément l'absence de débranchage à chaud : il faudra éteindre le NSA-325 avant de procéder au remplacement d'un disque dur. Il y a quelques années, cette limitation était un classique, aujourd'hui, elle tend à disparaître.

Dans la pratique


00F0000006894906-photo-zyxel-nsa-325.jpg
Complètement refondue ces dernières années, l'interface logicielle de Zyxel s'articule autour de trois éléments distincts. Nous retrouvons tout d'abord l'inévitable assistant destiné à identifier / installer le NAS à la première utilisation. Il n'est ensuite plus très utile, mais son fonctionnement est impeccable et même un débutant devrait s'y retrouver. Ensuite, les choses se corsent assez nettement car l'interface de configuration du NSA-325 n'est pas la plus ergonomique qui soit. Les fonctions sont nombreuses, mais leur classement en divers sous-menus gagnerait à être plus clair. Entre 2010 et 2011, Zyxel a produit de gros efforts pour se mettre à la page, mais depuis, le constructeur stagne et cela se ressent alors que ses concurrents progressent, et ce, quelle que soit la gamme de prix. On se perd donc entre les diverses sous-rubriques et la gestion des différents modules d'application (média-serveur, iTunes, broadcatching, FTP, téléchargement...) est confuse.

Autre regret, Zyxel fait encore et toujours l'impasse sur certaines fonctions pourtant de plus en plus communes même sur des produits dits « accessibles ». Il n'est par exemple pas question d'avoir à disposition un serveur mail ou des options de vidéo surveillance alors que l'accès Web aux fichiers stockés sur le NAS n'est pas possible. Sur ce dernier point, Zyxel compense heureusement par une jolie interface média-center qui permet de consulter les fichiers audio / vidéo de manière élégante. Les habitués de solutions telles que le TwonkyMedia server seront sans doute déçus par le manque d'options de personnalisation, mais ce qui est proposé reste suffisant pour le tout-venant multimédia alors que Zyxel parvient cette fois à allier sobriété et efficacité.

00C8000006894914-photo-zyxel-nsa-325.jpg
00C8000006894916-photo-zyxel-nsa-325.jpg
00C8000006894918-photo-zyxel-nsa-325.jpg

00C8000006894920-photo-zyxel-nsa-325.jpg
00C8000006894922-photo-zyxel-nsa-325.jpg
00C8000006894924-photo-zyxel-nsa-325.jpg



0087000005108872-photo-performances.jpg

Performances : les scores du Zyxel NSA-325


Qu'en est-il des performances de ce NAS dans la pratique ? Que donne-t-il face à la concurrence ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :
  • Transferts de données RAID 1 / RAID 5
  • Bruit, consommation et chaleur


Notre avis


L'une des principales qualités des produits Zyxel réside dans leur prix et le NSA-325 ne fait évidemment pas exception à la règle. Il présente un intérêt notable pour l'utilisateur peu fortuné, mais reste toutefois sensiblement plus cher que certains concurrents tels que NetGear ou D-Link. Un problème pour la société taïwanaise qui propose des produits tout à fait valables, mais souvent un cran en-dessous de ses rivaux directs. Quand le prix n'est pas un problème, ce sont les performances qui font défaut ou alors les fonctionnalités qui sont un cran en retrait. Sans jamais parvenir à exceller, mais sans vraiment décevoir, le NSA-325 est l'exemple typique de ces produits bien faits, mais auquel il manque la petite étincelle qui fait la différence. Difficile d'être réellement déçu, mais impossible de s'enthousiasmer.

00C8000006894908-photo-zyxel-nsa-325.jpg
00C8000006894910-photo-zyxel-nsa-325.jpg
00C8000006894912-photo-zyxel-nsa-325.jpg

Zyxel NSA 325

Les plus
+ Installation / configuration aisées
+ Produit bon marché
+ USB3 en façade
+ Démarrage très rapide
Les moins
- Interface encore un peu confuse
- Manque quelques fonctions clefs
- Performances un peu en retrait
Performances
Fonctionnalités
Interface
2.5


05616460-photo-nas-miniature.jpg

Vous voulez en savoir plus ?


En fonction des marques, les NAS ne disposent pas des mêmes fonctionnalités. Nous faisons le point sur les services les plus couramment intégrés.
  • Quelques rappels importants
  • Le point sur les services embarqués

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : NAS
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
WWDC 2019 : Apple donnera sa keynote le lundi 3 juin
scroll top