Test Iomega ix4-200 : un NAS trop en retard sur la concurrence

Par
Le 21 décembre 2011
 0

Iomega ix4-200

00dc000004831952-photo-iomega-ix2-400.jpg
Fondée en 1980, la société américaine Iomega a toujours été l'un des représentants les plus réputés dans le monde des solutions de stockage. Depuis déjà de nombreuses années, les périphériques réseau occupent d'ailleurs une bonne place dans la stratégie de l'entreprise qui propose des produits pour à peu près tous les publics. Nous avons déjà évoqué le cas de l'ix2-200, un modèle deux disques destiné au grand public, il est temps de détailler le ix4-200 qui se veut un peu plus ambitieux.

Présentation générale

Nettement plus massif que son petit frère, le ix4-200 est un modèle davantage destiné aux petites entreprises qu'aux particuliers comme le prouve la présence de quatre disques durs. Hélas, il porte assez mal cet embonpoint supplémentaire et l'élégance du ix2-200 n'est plus de mise : on se retrouve avec un « bête » cube sans aucun charme et qui n'a même pas le bon goût d'intégrer son alimentation. Pour ne rien arranger, l'accès aux disques n'est guère facilité : certes Iomega ne commercialise pas le ix4-200 « nu », mais en cas de problème technique, il faut nécessairement retirer le capot pour avoir accès au tiroir de chacun des disques... et une telle solution de montage n'autorise évidemment pas le hotswap qui semblait pourtant une fonction inévitable sur un produit à ce niveau de prix.

Iomega ix4-200
Caractéristiques générales
Processeur Marvell Kirkwood 88F6281
Fréquence 1,2 GHz
Mémoire vive 512 Mo
Alimentation externe
Ventilation 1x 60 mm
Dimensions 196x200x168 mm
Poids 5,8 kg
Garantie 3 ans
Sous-système disque
Vendu « nu » Non
Baies 4x 3,5"
Hotswap Non
Normes RAID 5 / 10 / JBOD
Migration RAID Non
Volumes « externes »
Ports USB 3
Ports eSATA -
Gestion FAT32 Non
Gestion NTFS Non
Sous-système réseau
Interface 1x Gigabit
Switch Non
Wifi Non
Protocoles réseau AFP, SMB, FTP, NFS
Cryptage Non
Services divers
Serveur Web Non
Téléchargements FTP, HTTP,
Torrent
Serveur d'impression Oui
Serveur multimédia DLNA, iTunes, Photos, UPnP
IP dynamique Oui
Gestion de caméras Oui, 5 IP
Gestion des quotas Groupe / Utilisateur
Accès Web aux fichiers Non
Langue Français
Iomega se rattrape heureusement côté aération avec un ventilateur de petite taille, mais bien disposer et en définitive suffisant pour refroidir tout son petit monde sans (trop) se faire remarquer. Autre point très agréable, même s'il destine plus le ix4-200 aux néophytes : la simplicité de mise en place. Un petit logiciel conçu par Iomega rend cette procédure indolore et comme le NAS est commercialisé avec ses quatre disques durs, il s'agit d'un des modèles les plus rapides à mettre en œuvre : moins de deux minutes montre en main pour avoir un périphérique accessible depuis son réseau ! Hélas, on se rend vite compte que malgré la jeunesse du produit, Iomega a fait l'impasse sur quelques fonctions intéressantes comme l'USB3 ou, plus gênant encore, l'eSATA et côté connexions il faut donc se contenter de trois ports USB dont un en façade.

Dans la pratique

00f0000004831954-photo-iomega-ix2-400.jpg
À la manière de QNAP ou Synology, Iomega ne propose qu'une seule interface pour la majorité de ses produits grand public. Le même paragraphe est donc dupliqué sur les ix2-200 et ix4-200.

Si les ix2-200 / ix4-200 sont les premiers modèles Iomega que nous testons, le constructeur a déjà une longue histoire dans le domaine du NAS et nous apprécions de voir qu'il fait régulièrement évoluer ses gammes tant du point de vue matériel que logiciel. Ainsi, la suite conçue pour exploiter ses modèles a récemment fait peau neuve et on ne peut que souligner la réussite de l'opération. Les fonctions disponibles sont bien organisées et même si le néophyte aura sans doute besoin de quelques explications pour certaines d'entre elles, il n'aura pas à se plaindre de la localisation française... Un onglet « commun » regroupe d'ailleurs les options les plus souvent utilisées par ses utilisateurs alors que les autres rubriques permettent bien sûr d'aller plus loin dans l'exploitation du NAS.

Sans doute l'une plus belle réussite de cette nouvelle interface, la partie gestion des disques est un modèle de clarté avec une jolie représentation des unités de stockage et ce qu'il faut d'informations pour l'expert sans décontenancer le néophyte. Dans le même ordre d'idée, nous bénéficions d'une des interfaces de téléchargement les plus agréables à manier avec, notamment, une bonne gestion des fichiers Torrent. Plus communes mais toujours importantes, les compatibilités DLNA, UPnP AV et iTunes garantissent un bon fonctionnement audio/vidéo des NAS alors que Iomega reste exemplaire du côté des options de sauvegardes : on notera même la présence d'un bouton en façade du ix2-200 afin de simplifier la copie de données sur le réseau, via l'USB ou au travers des options cloud.

00c8000004831962-photo-iomega-ix2-400.jpg
00c8000004831964-photo-iomega-ix2-400.jpg
00c8000004831966-photo-iomega-ix2-400.jpg


Notre avis

De manière générale, on peut dire que Iomega a fourni d'importants efforts pour ne rien oublier de majeur et les amateurs de vidéosurveillance seront ravis d'apprendre que les NAS sont compatibles avec les caméras IP alors que l'iSCSI, le Bluetooth et la gestion des imprimantes USB sont au programme. Enfin, les utilisateurs Mac seront ravis de voir que leurs machines ne sont pas oubliées par Iomega qui s'assure de la compatibilité de ses logiciels avec les appareils Apple. En définitive, le ix4-200 nous est apparu comme moins convaincant que son petit frère avec des performances, mais surtout une conception matérielle en net retrait et nous attendions mieux d'un produit dans cette gamme de prix.

000000a004831956-photo-iomega-ix2-400.jpg
000000a004831958-photo-iomega-ix2-400.jpg
000000a004831960-photo-iomega-ix2-400.jpg

Iomega ix4-200

Les plus
+ Mise en place simplissime
+ Interface utilisateur bien pensée
Les moins
- Allumage / extinction impossible à programmer
- Disques peu accessibles, pas de hotswap
Performances
Fonctionnalités
Interface
2

05616460-photo-nas-miniature.jpg

Vous voulez en savoir plus ?

En fonction des marques, les NAS ne disposent pas des mêmes fonctionnalités. Nous faisons le point sur les services les plus couramment intégrés.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top