Test Iomega ix2-200 : le NAS double-disque qui a du style

le 21 décembre 2011 à 16h00
0

Iomega ix2-200


00DC000004831924-photo-iomega-ix2-200.jpg
Spécialiste des solutions de stockage depuis plus de trente ans, Iomega s'est d'abord intéressé aux périphériques amovibles avec des solutions telles que la Bernoulli Box ou les lecteurs Ditto, Zip et Jaz. Logiquement, Iomega s'est donc intéressé au stockage réseau et est présent dans le domaine des NAS depuis une dizaine d'années. Le modèle ix2-200 est sans doute à classer parmi les plus grand public du fabricant qui le présente comme un modèle accessible même aux utilisateurs les moins expérimentés.

Présentation générale


Esthétiquement parlant, rares sont les NAS qui parviennent à sortir de l'ordinaire et s'il reste fidèle à la mode du parallélépipède noir, le ix2-200 parvient tout de même à se forger un style propre. Sa forme légèrement arrondie sur les angles ou sa façade à structure en nid d'abeille sont quelques-uns des éléments les plus significatifs. Hélas, si l'élégance est de mise, on déconseille la mise en place de ce modèle sur un bureau du fait du bruit qu'il génère lorsque les disques durs sont en fonction. La ventilation - assurée par un unique 60mm - n'est pas en cause et nous n'avons pu déterminer avec précision le pourquoi de cette isolation défaillante, mais l'aspect percolateur que prend le NAS à la moindre sollicitation est désagréable : il vaut donc mieux l'éloigner des oreilles sensibles.

Iomega ix2-200
Caractéristiques générales
ProcesseurMarvell Kirkwood 88F6281
Fréquence1 GHz
Mémoire vive256 Mo
Alimentationexterne
Ventilation1x 60 mm
Dimensions94x200x141 mm
Poids2,3 kg
Garantie3 ans
Sous-système disque
Vendu « nu »Non
Baies2x 3,5"
HotswapNon
Normes RAID0 / 1 / JBOD
Migration RAIDNon
Volumes « externes »
Ports USB3
Ports eSATA-
Gestion FAT32Non
Gestion NTFSNon
Sous-système réseau
Interface1x Gigabit
SwitchNon
WifiNon
Protocoles réseauAFP, SMB, FTP, NFS
CryptageNon
Services divers
Serveur WebNon
TéléchargementsFTP, HTTP,
Torrent
Serveur d'impressionOui
Serveur multimédiaDLNA, iTunes, Photos, UPnP
IP dynamiqueOui
Gestion de camérasOui, 5 IP
Gestion des quotasGroupe / Utilisateur
Accès Web aux fichiersNon
LangueFrançais
Autre regret, il n'est pas évident d'accéder aux disques durs. Iomega a bien mis en place un système que l'on peut rapprocher des tiroirs de la concurrence, mais l'ensemble n'est pas aussi pratique et il faut faire preuve d'un peu d'adresse pour remplacer les disques en cas de panne par exemple. Heureusement, il n'y a pas d'installation initiale à faire puisque Iomega ne commercialise pas le ix2-200 sans disque. Autre point qui nous réconcilie avec la marque : la mise en place logicielle est un véritable jeu d'enfants avec un logiciel de reconnaissance / configuration parmi les plus agréables jamais vu. Enfin, petit NAS d'entrée de gamme, le ix2-200 dispose bien sûr d'une alimentation externe, mais ne fait pas l'impasse sur certains plus bien pratiques comme la présence d'un port USB en façade.

Dans la pratique


00F0000004831926-photo-iomega-ix2-200.jpg
À la manière de Qnap ou Synology, Iomega ne propose qu'une seule interface pour l'ensemble de ses produits. Le même paragraphe est donc dupliqué sur les ix2-200, ix2-400 et px4-300d.

Saluée lors de notre précédente mise à jour, l'interface Iomega paraît aujourd'hui déjà bien archaïque. Il faut dire que le constructeur se repose sur un système de cartouche fixe placé à gauche de l'écran quand ses concurrents font dans la personnalisation à outrance. Les choses partaient pourtant bien avec une mise en place du NAS / une configuration des disques convaincante : les néophytes n'auront aucun mal à s'y retrouver, mais les habitués regretteront d'être obligé de surfer sur le Net pour comprendre comment Iomega fait fonctionner un RAID 10 avec un nombre impair de disques. Passée cette étape, on apprécie de retrouver l'essentiel des options d'un NAS moderne avec, par exemple, l'une des meilleures interfaces de téléchargement actuellement disponible.

Rien à redire non plus au sujet de la compatibilité DLNA, UPnP AV, iTunes ou TimeMachine : Iomega a vraiment fait le maximum pour que néophytes comme habitués puissent faire fonctionner la bête de manière optimale. Hélas, ces bons points ne suffisent à masquer quelques lacunes et notamment le manque de clarté de la gestion du Cloud. Très à la mode, ces options sont bel et bien présentes, mais inutile d'espérer y comprendre quelque chose si vous n'êtes pas déjà familier de la chose ! Même chose pour la gestion des Active folders qui s'avère peu évidente à mettre en place sur Facebook. Enfin, les utilisateurs Android / iOS regretteront de voir que Iomega les ignore encore complètement alors que certains administrateurs pesteront contre les redémarrages un peu fréquents... Iomega est donc sur la bonne voie, mais doit encore faire des efforts pour imposer son interface !


0087000005108872-photo-performances.jpg

Performances : les scores du Iomega ix2-200


Qu'en est-il des performances de ce NAS dans la pratique ? Que donne-t-il face à la concurrence ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :
  • Transferts de données RAID 1 / RAID 5
  • Bruit, consommation et chaleur


Notre avis


Design et bien pensé, l'ix2-200 est un produit intéressant que l'on recommande pour de nombreux usages... à condition bien sûr que la limite de deux disques durs ne soit pas rédhibitoire. Une limite d'autant plus regrettable que Iomega est loin d'être irréprochable : son NAS s'avère assez bruyant, l'installation des disques n'est pas un modèle du genre et, surtout, le tarif est pour le moins élevé ! Un produit pour lequel il faudra plus que jamais peser le pour et le contre avant de craquer.

000000B404831928-photo-iomega-ix2-200.jpg
000000B404831930-photo-iomega-ix2-200.jpg
000000B404831932-photo-iomega-ix2-200.jpg

00C8000004831934-photo-iomega-ix2-200.jpg
00C8000004831936-photo-iomega-ix2-200.jpg
00C8000004831938-photo-iomega-ix2-200.jpg

Iomega ix2-200

Les plus
+ Mise en place simplissime
+ Design plutôt élégant
+ Interface utilisateur bien pensée
Les moins
- Allumage / extinction impossible à programmer
- Bruits des disques durs gênants
- Disques peu accessibles
Performances
Fonctionnalités
Interface
2.5

05616460-photo-nas-miniature.jpg

Vous voulez en savoir plus ?


En fonction des marques, les NAS ne disposent pas des mêmes fonctionnalités. Nous faisons le point sur les services les plus couramment intégrés.
  • Quelques rappels importants
  • Le point sur les services embarqués

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités NAS

scroll top