Test D-Link DNS-343 : un NAS accessible qui vise les petites entreprises

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
15 juillet 2010 à 12h20
0

D-Link DNS-343

00C8000001903130-photo-d-link-dns-343.jpg
Produit très accessible et bon marché, le DNS-323 a sans doute remporté un certain succès. C'est en tout cas ce que l'on peut en conclure en voyant D-Link poursuivre dans le monde du NAS en attaquant cette fois un marché un peu plus « sérieux ». Tout en continuant à proposer des modèles deux disques, D-Link commercialise en effet le DNS-343, un produit qui comme son nom peut l'indiquer dispose de quatre emplacements. Du coup, il se destine moins à des particuliers et vise davantage les petites entreprises. Il conserve cependant la même philosophie faite d'interface simple, des fonctionnalités essentielles et de prix « sur mesure ».

Présentation générale

Sur le plan esthétique, on ne peut pas dire que D-Link se soit vraiment cassé la tête avec le DNS-343 puisque ce modèle reprend presque trait pour trait les lignes de son petit frère, le DNS-323. L'aspect monolithique reste donc de mise et le système de mise en place des disques durs est toujours de la partie. Ce dernier peut paraître un peu « bricolage », mais il fonctionne finalement assez bien. Brancher un disque se fait le plus simplement du monde en le faisant glisser dans son emplacement alors que pour les retirer, il suffit d'actionner l'un des quatre petits leviers présents à l'arrière de la bête. Une fois le ou les disques mis en place, il est possible de mettre en route le DNS-343 qui, là encore, fonctionne comme le DNS-323 : dès l'allumage il est visible sur le réseau.

D-Link DNS-343
Caractéristiques générales
ProcesseurMarvell 88F5181
Fréquence500 MHz
Mémoire vive128 Mo
Alimentationexterne
Ventilation2x 40 mm
Dimensions129x200x183 mm
Poids1,2 kg
Garantie2 ans
Sous-système disque
Vendu « nu »Oui
Baies4x 3,5"
HotswapNon
Normes RAID0 / 1 / 5 / JBOD
Migration RAIDNon
Volumes « externes »
Ports USB1
Ports eSATA-
Gestion FAT32Non
Gestion NTFSNon
Sous-système réseau
Interface1x Gigabit
SwitchNon
WifiNon
Protocoles réseauSMB, FTP
CryptageNon
Services divers
Serveur WebNon
TéléchargementsFTP, HTTP,
Torrent
Serveur d'impressionOui
Serveur multimédiaDLNA, iTunes, Photos, UPnP
IP dynamiqueOui
Gestion de camérasNon
Gestion des quotasGroupe / Utilisateur
Accès Web aux fichiersNon
LangueAnglais
L'organisation interne du DNS-343 est évidemment un peu différente de celle de son petit frère du fait de la présence de quatre disques, mais elle ne change pas fondamentalement les choses. Ainsi, la carte mère est toujours à la verticale et D-Link continue à confier le refroidissement de sa machine à de petits ventilateurs, ici deux modèles de 40 mm. Cela n'empêche pas la dissipation thermique d'être efficace, et ce, même si notre DNS-343 reste en net retrait par rapport à la majorité des autres produits quatre / cinq disques de notre dossier. Notons au passage que les nuisances sonores sont plus que contenues. Enfin, question performances, le DNS-343 est là encore à l'image du DNS-323. Autrement dit, il ne brille pas par des résultats de haute volée, mais sans sort très honorablement.

Dans la pratique

00C8000001903132-photo-d-link-dns-343.jpg
Depuis la première publication de notre dossier consacré au NAS, on regrettera que D-Link n'ait pas souhaité faire progresser l'interface utilisateur de ses produits. Ainsi, les anglophobes seront toujours aussi peu convaincus par cet ensemble d'outils exclusivement en langue anglaise. Comme nous le signalons avec le DNS-323, c'est d'autant plus dommage que D-Link destine clairement ses produits au grand public, aux professions libérales et aux petites entreprises. Cette situation dure depuis déjà de longs mois et on ne comprend pas pourquoi D-Link s'obstine à ne pas proposer d'interface dans la langue de Molière. Du coup, le fait d'avoir assez peu de fonctions par rapport à la concurrence est presque un avantage.

La relative simplicité du D-Link DNS-343 rend effectivement l'absence du français moins préjudiciable : les termes employés restent relativement simples et même avec des rudiments d'anglais on peut s'en sortir. Hélas, cette simplicité commence à faire « tâche » surtout lorsque l'on voit que des constructeurs comme Qnap ou Synology ne sont finalement pas très loin de D-Link en termes de prix. On regrette que ce dernier ne s'investisse pas davantage et n'ait pas profité du lancement de son nouveau modèle pour revoir un peu les choses. Du coup, l'interface du DNS-343 alterne une fois encore le bon et le moins bon en regroupant les solutions de sauvegarde et les fonctions de téléchargement, en proposant un module Bittorrent plutôt efficace, mais en faisant l'impasse sur la notion de serveur Web. De la même manière, on regrette que le port USB se limite aux seules imprimantes et que les fonctionnalités multimédias soient réduites.

000000AA01903140-photo-d-link-dns-343.jpg
000000AA01903142-photo-d-link-dns-343.jpg
000000AA01903144-photo-d-link-dns-343.jpg


Notre avis

Le prix du DNS-323 permettait de faire passer ces lacunes, c'est moins vrai pour le DNS-343 qui se rapproche de la concurrence. Avec ses fonctionnalités en retrait, il a donc plus de mal à justifier la dépense supplémentaire et ce n'est pas son unique « innovation » - un écran LCD pas très utile - qui nous fera changer d'avis. De fait, le DNS-343 est apparaît moins convaincant que les modèles deux disques de D-Link : cela n'en fait cependant pas un mauvais produit et on apprécie toujours autant son comportement et son rapport qualité / prix intéressant. Un NAS qui ne fait pas dans la surenchère, mais qui assure l'essentiel.

000000C301903136-photo-d-link-dns-343.jpg
000000C301903134-photo-d-link-dns-343.jpg
000000C301903138-photo-d-link-dns-343.jpg

D-Link DNS-343

6

Les plus

  • Rapport qualité / prix intéressant
  • Bon comportement général
  • Afficheur LCD sympathique...

Les moins

  • ... mais pas vraiment utile
  • Fonctionnalités en retrait
  • Interface en anglais

0

Performances6

Fonctionnalités6

Interface5


05616460-photo-nas-miniature.jpg

Vous voulez en savoir plus ?

En fonction des marques, les NAS ne disposent pas des mêmes fonctionnalités. Nous faisons le point sur les services les plus couramment intégrés.
  • Quelques rappels importants
  • Le point sur les services embarqués

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

DSLR : malgré la chute des ventes, Nikon préparerait deux boîtiers pour 2021
Envie de changer de TV ? Notre comparatif des meilleurs téléviseurs par gamme de prix
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Pour Noël offrez une jolie montre connectée Fossil à prix choc sur Amazon
Patrick Drahi lance son OPA sur Altice Europe, l'objectif ? Se retirer de la Bourse
Idées cadeaux à moins de 100 € : notre sélection des meilleures promos
Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech encore valables ce soir
Hottes Days Aliexpress : l'aspirateur sans fil Xiaomi Dreame T20 à prix choc
Xbox Series X : la production a démarré à la fin de l'été
Bon plan avant le Black Friday : la clé USB 3.0 SanDisk Ultra Flair 128 Go à près de -50% sur Amazon
Haut de page