Test Corsair Force 3 120 Go : un concurrent pour l'Agility 3

28 juillet 2011 à 14h00
0
La note de la rédac
0096000004333764-photo-corsair-ssd-force-3-series-120-go.jpg
Annoncée au CES en début d'année, la gamme Force 3 de Corsair nous arrive enfin, après un important retard et surtout un lancement marqué par un rappel début juin pour certains modèles 120 Go. Ce dernier est-il désormais abouti ? C'est ce que nous allons voir !

Mais avant cela, revenons un instant sur les causes de ces problèmes. Le retard est principalement dû au choix de Corsair d'associer le nouveau contrôleur SF2281 de SandForce avec des puces mémoire IMFT (Intel / Micron) gravées en 25 nm. Certains, comme Patriot pour son Wildfire, ont préféré renoncer à la mémoire IMFT au profit de puces Toshiba.

Quant à l'origine du rappel des modèles 120 Go (CSSD-F120GB3-BK, les versions 60 et 240 Go ne sont pas touchées par le problème), elle est conservée secrète par Corsair, qui précise simplement que « l'examen a permis d'identifier qu'un pourcentage significatif de ces disques ne délivraient pas des performances en accord avec les spécifications ».

Si les causes de ce cafouillage restent donc inconnues, il convient tout de même de saluer Corsair pour sa réactivité, alors que tous les retours sont évidemment à la charge du constructeur, l'échange s'effectuant sous dix jours ouvrés d'après Corsair.

012C000004463590-photo-corsair-force-3.jpg

Pour en revenir au SSD en lui-même, rappelons donc qu'il est équipé du SF2281, tout comme les Vertex 3 et Agility 3 d'OCZ, le Patriot Wildire et le... Corsair Force GT, déclinaison de la gamme Force déjà testée dans nos lignes (voir Test Corsair Force GT 120 Go : un Force 3 en mieux ?). Quelle est donc la différence entre ces deux SSD ? Elle n'est pas visible sur la fiche technique, qui annonce 550 Mo/s en lecture séquentielle, 520 Mo/s en écriture, contre 555 et 525 Mo/s pour la version GT, avec des données compressées. Comme son cousin, le Force 3 est également capable de gérer 85 000 IOPS en lecture aléatoire. Il bénéficie, comme le GT, de 8 Go de mémoire dédiés à l'over-provisioning et des finesses du contrôleur SandForce (chiffrement AES 128 et 256 bits, TRIM, NCQ...). Et évidemment, c'est une interface SATA 6 Gbps qui équipe le Force 3, comme sur le GT. Ne serait-ce finalement qu'une question de coloris du disque ? Non, c'est plutôt du côté des puces mémoire qu'il faudra chercher ce qui sépare le Force 3 du Force GT.

012C000004463598-photo-corsair-force-3.jpg
 
012C000004463596-photo-corsair-force-3.jpg

En effet, alors que le dernier utilise des puces au fonctionnement synchrone, comme sur le Vertex 3 d'OCZ, le Force 3 est équipé de modules asynchrones, tout comme l'Agility 3. Pour rappel, ce choix implique une limitation à 50 Mo/s sur chacun des canaux gérés par le contrôleur, contre 200 Mo/s sur un Vertex 3 par exemple. Peut-on s'attendre à la même différence de performances entre la version GT et le Force 3 qu'entre les deux modèles de chez OCZ ? Les tests qui suivent vous le diront !

012C000004463592-photo-corsair-force-3.jpg
 
012C000004463594-photo-corsair-force-3.jpg


00C8000004037488-photo-compteur-performance.jpg

Tests synthétiques et pratiques

Que donne ce SSD face à un logiciel de test comme Everest ? Quels résultats dans des tests pratiques de transferts de données ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :



SandForce SF2281 : gare aux freezes et aux BSOD !

Certains d'entre vous le savent peut être déjà, plusieurs forums sont actuellement envahis de messages rapportant des problèmes avec les SSD équipés du dernier contrôleur de SandForce. De nombreux utilisateurs se plaignent en effet de lenteurs, de blocages de leurs machines ou encore de BSOD intempestifs.

Si OCZ a enfin annoncé un correctif pour ses modèles, on attend encore la réaction des Corsair et autres Patriot. C'est pourquoi, faute de correctif disponible actuellement, nous vous invitons à la plus grande prudence concernant l'achat de tels modèles. Nous ne modifions cependant pas la note attribuée, représentative des performances que peuvent atteindre ces modèles lorsque ces problèmes seront résolus. Rapidement, on l'espère...



Notre avis

Garantis 3 ans et pour un MTBF d'un million d'heures, les Corsair Force Series 3 sont déclinés en capacités de 60, 120 et 240 Go. On les trouve actuellement aux prix de , et , respectivement. Des prix relativement faibles qui sauront en séduire plus d'un. D'autant qu'en dehors des transferts de gros fichiers, les performances affichées sont excellentes.

Reste que les choix drastiques de Corsair en matière de puces mémoire et l'instabilité actuel du contrôleur SandForce ne nous permettent pas de vous le conseiller.

Corsair Force 3

Les plus
+ Performances de lancement d'applications
+ Le prix
Les moins
- Performances générales en transfert
- Puces NAND asynchrones
Performances synthétiques
Performances pratiques
Performances / prix
2


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top