Samsung 750 Evo : un nouveau SSD, mais sans NAND 3D

Frédéric Cuvelier
Publié le 22 février 2016 à 12h36
Samsung a annoncé officiellement son 750 Evo, un SSD qui marque le retour du constructeur à des puces mémoire à architecture planaire, en opposition aux NAND 3D de ses modèles les plus récents.

Si les 850 Evo, 850 Pro et 950 Pro sont tous dotés des NAND 3D, le 750 Evo marque une rupture avec cette politique. Et alors qu'on ne pensait plus revoir de puces mémoire « 2D » chez Samsung, voici que ce nouveau SSD en propose à nouveau.

Pourquoi ce revirement ? La NAND 3D offre une densité de données très importante et implique, en théorie, un coût de production moins élevé. Mais il faut ajouter à ce coût ceux de recherche et développement, et ceux de la mise en place de la chaîne de production.

Samsung a sans doute estimé que sa TLC en 16 nm serait plus rentable sur un produit destiné au plus grand nombre que sa technologie 3D. Voilà probablement pourquoi le 750 Evo se contente de puces planaires.

Il faut dire que le contrôleur MGX utilisé par Samsung dans son 850 Evo est tout aussi capable de gérer les NAND 2D que la V-NAND. Conséquence : les performances entre les deux SSD sont relativement proches, avec une lecture et une écriture séquentielles à respectivement 540 et 520 Mo/s, 94 000 à 97 000 IOPS en lecture, 88 000 en écriture. Des débits atteints, pour rappel, grâce à la technologie de cache de Samsung, appelée le Turbo Write, et qui dépend fortement de la quantité de mémoire allouée à celle-ci (et dont Samsung ne dit rien ici).

08354250-photo-samsung-750-evo.jpg

En revanche, la V-NAND dispose d'un avantage certain face à la mémoire planaire en termes d'endurance. Le 750 Evo est ainsi garanti 3 ans ou 70 To d'écriture (pour la version 512 Go, 35 To pour la version 256 Go), contre 5 ans ou 70 TBW pour le 850 Evo.

Les prix devraient logiquement être revus à la baisse par rapport au 850 Evo, afin de permettre à Samsung d'aller jouer sur le terrain de jeu préféré de Crucial ou SanDisk. Samsung n'a pour le moment pas communiqué à ce sujet.

A lire également :
Frédéric Cuvelier
Par Frédéric Cuvelier

Mes domaines de prédilection ? Les ordinateurs portables et les SSD ! Mais de temps à autre, je m'autorise quelques infidélités pour des boîtiers, des alimentations ou des solutions de refroidissement, tests dont je suis particulièrement friand. Je déteste l'expression "Le mieux est l'ennemi du bien" (notamment lorsqu'il s'agit de rendre mon PC silencieux), les livreurs qui arrivent sans bordereau et les coups de pieds de Polo sous le bureau. J'aime réussir mes photos-produit, améliorer les protocoles de test et cocher la case "Public" de notre interface d'édition. Féru de football, je m'essaie également à la photographie à mes heures perdues et ne recule jamais devant une petite partie de poker. Le tout saupoudré de beaucoup, beaucoup de musique.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.