Les SSD n'aiment pas être conservés au chaud

Par
Le 12 mai 2015
 0
00c8000007447923-photo-ssd-flash.jpg
Un SSD non alimenté peut perdre les données qu'il contient très rapidement selon les conditions de températures dans lesquelles il est placé. Une étude qui n'a cependant rien d'affolant.

Alvin Cox, employé du constructeur Seagate, a présenté il y a quelques semaines une étude intéressante sur le comportement de la mémoire flash en fonction des conditions de températures.

Cette étude établit que lorsque le SSD est conservé, sans alimentation, à une température de 55°C, ses données peuvent disparaître en une semaine seulement. À mesure que cette température de stockage diminue, la durée de rétention des informations croît.

0258000008035284-photo-temps-de-r-tention-temp-rature-ssd.jpg

Source : JEDEC

Mais la température en fonctionnement du SSD joue également un rôle important. Et les résultats sont d'autant plus intéressants qu'ils ne sont pas instinctifs. En effet, la durée de rétention est optimale lorsque la différence entre la température de fonctionnement et celle de conservation est la plus importante.

Ainsi, si votre SSD fonctionne à 55°C puis est placé dans une pièce à 25°C, la durée de rétention estimée est de 404 semaines, soit un peu moins de 8 ans. Pour les SSD prévus pour l'entreprise, les résultats sont plus sévères, puisqu'un SSD ne retiendra vos données que durant un peu moins de 2 ans, dans le meilleur des cas.

Finalement, que retenir de cette étude ? Qu'il vaut mieux éviter de laisser un portable équipé d'un SSD en plein soleil sans l'allumer durant une semaine entière. Cela ne concerna finalement que peu de gens, mais mieux vaut en être informé...

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top