Un « crypto-chat » vendu pour la somme pharaonique de 150 000 €

10 septembre 2018 à 08h34
7
cryptokitty

Le jeu CryptoKitties, basé sur la blockchain, est au cœur de l'actualité. Un utilisateur vient d'acheter un petit chaton, baptisé Dragon, pour la somme complètement folle de 170 000 $, soit environ 150 000€.

Vous aimez les chats ? Peut-être pas autant que cet utilisateur de CryptoKitties, qui vient de débourser 150 000 € pour un chaton numérique. Une jolie bouille, les ronronnements et les poils à ramasser sur le tapis en moins.

Le phénomène des CryptoKitties

CryptoKitties est un jeu permettant de collectionner, comme son nom l'indique, des crypto-chats. Il s'agit en fait de cartes qui présentent d'adorables petits chats numériques. Pour quelques dollars, ou plutôt des poussières d'Ethereum, il est possible de se payer une bête à poils virtuelle.

Un jeu assez original qui ne manque pas d'évoquer les Tamagotchi ou l'univers Pokémon, et qui fait aujourd'hui parler de lui car l'un des crypto-chats vient de s'échanger pour... 600 ETH. L'équivalent de 170 000 $.

Dragon, le chat qui valait 150 000 €

« Je m'appelle Dragon. J'ai mordu Rebecca Black quand j'étais plus jeune. Je trouve qu'espionner les voisins c'est génial ». C'est avec ce petit texte que se présente Dragon, aussi connu sous son nom de code : #896775. Ses parents, #894626 et #894625, sont la propriété d'un certain Derek#7051, grand amateur de Kitties (il en a plus de 1 700).

Pourquoi Dragon s'est échangé pour cette somme de 170 000 $ ? Mystère ! Les chats numériques les plus recherchés sont ceux de la génération 0, les plus rares (environ 50 000). Dragon est un chat de génération 9. Aucune explication rationnelle.

Des CryptoKitties se sont déjà échangés à prix d'or par le passé. Le #18 ou le #4, des chats de Gen 0, se sont vendus pour respectivement 110 000 $ et 107 000 $.

Cette vente a permis de booster le prix moyen des chatons sur la plate-forme, et fait parler du jeu... dont les créateurs se préparent à lancer le millionième « Kitty ». Alors, transaction secrète protégée par la Blockchain ou gros coup de publicité pour un jeu dont le développement était au ralenti depuis quelques mois ?
Modifié le 12/09/2018 à 11h52
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
kgp
Hypothèse 1<br /> Cela me fait penser un peu à l’art moderne et au blanchiment d’argent sale…<br /> On achète une œuvre à un prix d’or pour que le vendeur reçoive de l’argent “blanchi” de l’acheteur.<br /> Hypothèse 2:<br /> Par ailleurs c’est un transfert d’argent qui sera souvent pas ou peu taxé par ailleurs contrairement à un transfert d’argent au travers du travail.<br /> Si vous êtes par exemple vendeur de kebab, si vous vous versez un salaire de 100’000€/an, vous allez payer 40-50% d’impôts (taxe sociales, etc…).<br /> Si vous êtes un vendeur de kebab (société basée en Suisse par exemple), que vous vous versez un salaire de 1€/an, vous allez avoir droit à pleins d’aides à titre personnel… votre société va être très peu taxée (0-20%). Ensuite la société s’achète un “chat virtuel” à un prix délirant (pas taxé) afin de faire passer l’argent de la société dans votre poche…<br /> Hypothèse 3:<br /> Vous créez des ventes délirantes (en étant le vendeur et l’acheteur…) afin de créer une bulle. Et vous faites ensuite du fric en revendant vos autres “chats” à un prix plus haut.<br /> Hypothèse 4:<br /> Vous transférez votre fortune à votre descendance ou amis de cette manière afin d’éviter des impôts sur les donations.
Urleur
Hypothèse 1 et 2, la cryptonaie sert beaucoup à celle-ci.
nrik_1584
Hypothèse 5 :<br /> L’acheteur a ripé sur son clavier et tapé 600 au lieu de 60 au moment du paiement ?
kgp
Pas faux 150000 au lieu de 1500.00
bLd759
600 ETH au cours du jour ça fait 101.000 euros, c’est toujours beaucoup mais vous avez gonflé 33% du montant quand même…<br /> Vous pourriez mettre la référence de la transaction sur la blockchain, ça aiderait à se faire une idée à tout le monde
c_planet
c’est pareil pour voler de l’argent dans les gafa, les décideurs s’arrangent pour racheter des sociétés à mille fois leur valeur et derrière ils n’ont plus qu’à ramasser la plus-value. Ça peut même être organisé depuis le début, les futures société rachetées sont créées en dehors du gafa sous forme de start-up qui réaliseront tous les objectifs voulus par le gafa jusqu’au rachat.
c_planet
En fait, certains ne se cachent même plus. Quand E.Musk rachète Solar City, il va au secours de ses cousins au plus mauvais moment pour des investissements dans ce secteur.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Instagram développerait une app shopping (pour concurrencer Amazon)
Le Xiaomi Redmi S2 à 144 euros et le Xiaomi Redmi Note 5 à 164 euros
Cybercrime : le hacker nord-coréen derrière l’attaque de Sony inculpé par les USA
Xiaomi commercialise son vidéo projecteur Mi Laser en France
800km d'autonomie, recharge en 1 minute : les batteries solides pourraient tout changer
Neo-Geo Mini : disponible le 10 octobre en France, à 129 euros
Les géants de la tech ont-ils plus d'influence que l'Union Européenne ?
Le télescope spatial Kepler reprend du service
La Russie enquête sur la mystérieuse apparition d'un trou dans son module Soyouz
Haut de page