Covid-19 : l'OMS lance un programme entre "distanciation sociale" et jeu vidéo

30 mars 2020 à 12h33
0
PlayApartTogether OMS
© OMS/Unity

La situation est ironique pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Neuf mois après la reconnaissance du gaming disorder par l'organisme, celui-ci vient de lancer un programme reposant sur les entreprises du jeu vidéo.

Les poids lourds du secteur, comme Blizzard ou Riot Games, s'y sont déjà engagés. Intitulé #PlayApartTogether, ce programme devrait essentiellement faire la promotion de messages dispensés par l'OMS.


Les poids lourds s'engagent

Ray Chambers, l'ambassadeur américain à l'OMS a reconnu dans un communiqué « l'ingéniosité des partenaires de tous les secteurs qui intensifient leur action pour lutter contre la pandémie de COVID-19 ». Il ajoute : « Je remercie l'industrie des jeux de s'être mobilisée pour aider à mettre fin à la pandémie de COVID-19. Nous espérons que cette campagne pour #PlayApartTogether encouragera encore plus de personnes à rester en sécurité et en bonne santé tout en aidant à aplanir la courbe (du Covid-19) et à sauver des vies ».

Récemment, le secteur du jeu vidéo a pondu le titre expérimental Foldit. Dans un domaine connexe, Razer s'est temporairement reconverti dans la production de masques de protection. Mais l'OMS a voulu aller plus loin en réunissant les leaders du secteur : le programme regroupe notamment Activision Blizzard, Big Fish Games, Zynga, Unity Technologies, Riot Games, mais aussi Twitch ainsi que la branche Gaming de YouTube.


Une ironie pour l'OMS

Ceux qui s'engagent dans le programme #PlayApartTogether prévoient de proposer des activités, des événements et divers types de récompenses incitant à la distanciation sociale. En d'autres termes, ils inviteront le public à rester chez soi à jouer plutôt qu'à sortir. L'exact contraire de ce que l'OMS recommande habituellement. Les diverses initiatives devraient aussi rappeler des gestes simples, mais salutaires, comme le lavage efficace des mains.



Avec de telles sociétés réunies, l'OMS espère ainsi toucher une audience de plusieurs milliards d'utilisateurs. Les différents studios restent cependant discrets sur les initiatives concrètes. Leurs déclarations respectives laissent présager l'apparition de messages validés par l'OMS lors de parties en ligne.

Source : VentureBeat
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Xiaomi présente le 70mai A1, un nouveau scooter électrique à petit prix
Plasma Bigscreen, la smart TV open-source basée sur Raspberry se dévoile en bêta
Les USA vont utiliser les données des smartphones pour traquer l'épidémie de coronavirus
La série Rick & Morty s'offre un mini-episode pour teaser la fin de la saison 4
Microsoft va arrêter d'investir dans la reconnaissance faciale suite au scandale AnyVision
NieR : remaster, jeu mobile et Xbox Game Pass annoncés pour la licence
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
ZOOM n'envoie plus vos données à Facebook dans sa nouvelle version iOS
Le OnePlus 8 se montre en couleurs dans une fuite de rendus officiels
Le casque gaming Logitech G332 sous la barre des 40€
Haut de page