Passeport vaccinal COVID-19 : attention, les fausses applications fleurissent

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, chargé de l'actu.
Publié le 13 avril 2021 à 18h50
© shutterstock
© shutterstock

Celui qui pourrait devenir la règle pour voyager dans les prochaines semaines ou mois, le passeport vaccinal, est déjà sujet d'inquiétudes sécuritaires informatiques.

Le passeport vaccinal, ou le certificat vert numérique, est en cours de déploiement dans certains pays du monde, certes encore rares. Il devrait devenir, au moment de sortir du gros de la crise de la Covid-19, le modèle permettant aux personnes vaccinées de voyager à l'étranger, ou alors d'accéder à certains lieux publics, spectacles ou autres événements. Si pour le moment la France n'a pas arrêté sa position, ailleurs dans le monde, les passeports vaccinaux commencent à être expérimentés. Et ils deviennent déjà l'instrument d'individus peu scrupuleux, qui y voient une nouvelle opportunité d'escroquer leurs cibles.

Le passeport vaccinal, une nouvelle arme dans les mains des pirates et autres escrocs

Le Better Business Bureau (BBB), une organisation privée à but non lucratif qui œuvre pour l'avancement de la confiance sur le marché, rappelle que le passeport numérique devrait prendre la forme d'un QR Code présent sur le téléphone, à scanner pour pouvoir entrer dans une salle de spectacle ou pour monter à bord d'un avion.

Et évidemment, certains acteurs feront en sorte de proposer leurs propres applications ou outils numériques faisant office de passeport numérique, dont la visée sera de ponctionner les données des utilisateurs, de pénétrer dans leur appareil ou de lancer des campagnes de phishing. Il faudra ainsi bien veiller à n'utiliser que les outils recommandés par les autorités, et à ne cliquer que sur des liens uniquement présents sur les sites gouvernementaux ou officiels.

🧐 Attention, le passeport vaccinal ne doit pas être confondu avec le passeport sanitaire numérique qui, lui, est plus complet (mais aussi plus intrusif) et permet de rassembler toutes les informations liées à son utilisateur : ses précédentes contaminations, l'historique de ses tests PCR et antigéniques, son certificat de vaccination, etc.

👉 Voir notre article sur l'AOK Pass, l'équivalent du certificat sanitaire électronique testé et développé par Air France.

Sur le dark web pullulent déjà plusieurs versions de faux passeports vaccinaux, mais le but est ici différent, puisqu'il s'agit de répondre à une demande de voyageurs qui veulent se jouer des autorités, et se faire passer pour vaccinés, alors qu'en réalité ils ne le sont pas.

L'idée du passeport vaccinal fait son trou outre-Atlantique

Aux États-Unis, plusieurs entreprises travaillent ensemble aujourd'hui sur une application de passeport qui pourrait être utilisée pour les événements et le voyage. Par exemple, les vols à destination de Hawaï nécessitent de fournir un test Covid négatif. Ce test peut être désormais présenté, sur certains vols, sur une application hébergeant aussi un passeport vaccinal.

Dans l'État de New York, un passeport vaccinal numérique a aussi été lancé. Baptisé « Excelsior Pass », l'outil, gratuit, a été développé en partenariat avec IBM. Il peut permettre la vérification des tests et vaccins. L'État de Floride a, lui, décidé d'interdire le passeport vaccinal.

D'autres États ont aussi fait le choix du passeport vaccinal. C'est le cas d'Israël, où la campagne massive de vaccination a été un succès et où l'on est tombé à moins de 150 cas sur les 24 dernières heures avec un taux de positivité infime de 0,4 %. Et c'est aussi le cas du Canada, où l'on est à un stade inférieur mais où le gouvernement a accepté d' « explorer activement » le concept pour les voyages internationaux.

Source : BBB.org

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Peter_Vilmen

Perso j’ai attrapé le virus et suis immunisé à 99.9%, je dois quand même endetter l’état Français pour financer les 1% les plus riches afin d’obtenir mon passport vaccinale ?

LeToi

Oui

cirdan

Je ne sais pas comment tu peux être sûr de ça puisque les cas de réinfection sont devenus tellement fréquents à cause des variants qu’on ne peut pas considérer être tranquille si on l’a déjà attrapé.
L’immunité que tu as peut-être fait tester est valable pour ta souche et pour le temps qu’elle durera, mais ça personne ne peut le savoir même avec des analyses.

kroman

Gardes un échantillon de morve contaminée dans ton congel pour réactiver tes défenses immunitaires dans 2-3 mois dans ce cas :upside_down_face:

iodir

Bienvenu à dictatureworld. Il n’y avait jamais eu de passeport vaccinal pour entrer dans des restaurants ou théâtres, etc…, au temps des grandes maladies contagieuses. Il n’y en a jamais eu pour les personnes non vaccinées à notre époque dans les pays démocratiques. Mais tout d’un coup, paf, passeport vaccinal. Ça, plus le flicage permanent, la censure de plus en plus décomplexée, ça devient de plus en plus cool de vivre en démocratie.

Mais, ouf, on n’est pas encore au niveau de la Chine. Alors tout va bien. Ça veut dire qu’on est encore en démocratie.

En fait, on est désormais en démocratie relative. Autrement dit, on est toujours en démocratie tant qu’il y a encore un ou deux pays pire que les notre en matière de libertés civiles. :slight_smile:

carinae

Ha on a encore droit à la dictature :thinking::thinking: ça devient lassant. Question … Refiler le virus a quelqu’un qui ne l’a pas demandé ce n’est pas une forme de dictature ça ?
Avant de l’inventer …il n’y avait pas la voiture …et pourtant les gens vivaient…:flushed::flushed:

Blackalf

Donc, parce que des mesures n’ont pas été prises par le passé et que beaucoup de gens en sont morts, il faut continuer sur la même voie ? curieux raisonnement. heink

Babaorum_00

Faire perdre aux gens leur job alors qu’ils n’ont rien demander, tout ça pour proteger 1% de la population, ce n’est pas une forme de dictature ?

Réfléchissez aux conséquences des 2 côtés, 98% de la population n’a strictement rien à craindre de ce virus, peut être qu’ils veulent juste être tranquille.

raymond_raymond

« C’est le cas d’Israël, où la campagne massive de vaccination a été un succès et où l’on est tombé à moins de 150 cas sur les 24 dernières heures avec un taux de positivité infime de 0,4 %. »

C’est le cas aussi dans les états du Mississipi et Texas aux USA ou l’ouverture de tous les commerces, événements sportifs et non port du masque et pas de vaccinations de masse est un réel succès puisqu’on est à moins de 70 nouveaux cas par jour. Stop la propagande de vaccination Clubic, laissez vivre les gens…

tangofever

Question : Tu as demandé à naitre et à mourir ce n’est pas une forme de dictature ça ?
Avant de l’inventer il n’y avait pas le préservatif, la pilule et les autres contraceptifs…et pourtant tu es là…

Tu sais quoi je vais faire un procès à tous ceux qui m’ont refilé la grippe, la varicelle, l’hépatite B, la mononucléose infectieuse, la chlamydia, etc. Rajoute tes maladies à la liste et joins toi à moi.