Configurer sa Livebox 2

05 juillet 2012 à 15h26
0
Pour des réglages plus poussés de la box, rendez-vous dans l'entrée « Paramètres avancés » de la sous-rubrique « Livebox ». Sont ici réparties, au travers de huit onglets, les possibilités plus complexes de votre box. Le premier, « DHCP », permet comme son nom l'indique de gérer le serveur DHCP intégré à la Livebox et notamment d'attribuer des IP statiques aux périphériques de votre réseau. Il vous suffira de cliquer sur « Ajouter », de sélectionner le nom de l'ordinateur ou du périphérique dans la liste et de taper l'adresse IP que vous souhaitez lui attribuer en permanence. Notons que si l'on veut changer l'adresse IP du LAN, c'est aussi ici que ça se passe.

000000EB05237768-photo-sagem-2-dhcp.jpg

La page de configuration du DHCP


Ouvrir ses ports


Possibilité importante des box Internet : ouvrir ses ports. En effet, certains ports doivent être correctement redirigés afin d'autoriser la communication entre différentes sources, et certains programmes nécessitent que des ports de la Livebox soient ouverts pour fonctionner correctement. C'est notamment le cas de logiciels de téléchargement pour utiliser au maximum le débit de sa connexion, ou encore de jeux pour pouvoir héberger des parties en lignes par exemple. Dans l'onglet « NAT/PAT » un premier menu déroulant vous permettra d'ouvrir simplement les protocoles souvent utilisés comme le HTTP, POP3, IMAP et autres SSH, mais aussi d'ajouter une application à la main en choisissant « Créer une nouvelle règle ». Une fois l'application ou le service choisis, vous n'aurez plus qu'à entrer le port correspondant, à choisir le protocole TCP, UDP ou les deux, puis à pointer vers l'équipement ou l'adresse IP concernée. Le choix du protocole dépend du service ou de l'application.

000000EB05237778-photo-sagem-2-natpat.jpg

Pour ouvrir un port, c'est sur cette page qu'il faut vous rendre


Cas pratique : ouvrir un port pour Warcraft III

Dans ce cas pratique nous voyons en pas-à-pas les étapes nécessaires à la redirection du trafic pour le port 6112 dans l'optique de pouvoir héberger des parties sur le jeu ... Warcraft III (choix totalement arbitraire) :

1. La première étape consiste à assigner une adresse IP statique à l'équipement de votre réseau sur lequel le jeu est installé. Rendez-vous pour cela dans l'interface de configuration, rubrique « Paramètres avancés », entrée « DHCP »

2. En bas de la page à l'entrée « Adresses IP statiques : », sélectionnez dans la liste déroulante l'équipement en question puis saisissez son adresse IP et cliquez « Sauvegarder » (veillez à éviter les conflits d'adresses IP)

3. Rendez-vous toujours dans « Paramètres avancés » à la section « NAT/PAT » et cliquez le bouton « Ajouter une nouvelle règle »

4. Dans la liste déroulante sélectionnez « Créer une nouvelle règle » et nommez là (Warcraft III par exemple). Ensuite, tapez 6112 dans les cases « Port externe » et « Port Interne », puis choisissez « Les deux » dans le menu déroulant du protocole (vous pouvez aussi ne sélectionner que TCP ou UDP).

5. Sélectionnez maintenant la machine concernée par cette règle dans la liste « Equipement / Adresse IP » : le nom de la machine est celui que vous avez choisi précédemment pour la création de l'IP statique. Cliquez « Sauvegarder »

6. C'est fini ! La règle est maintenant créée et en principe opérationnelle. Vous pouvez désormais héberger des parties de Warcraft III. Si jamais ce n'était pas le cas, vous pouvez redémarrer la Livebox, cela aide parfois.

Par ailleurs, nous avons choisi une règle personnalisée, mais lorsque vous choisissez un profil de service déjà existant les ports correspondants et le protocole sont automatiquement renseignés.



Parlons de l'entrée UPnP (Universal Plug and Play) tant que nous sommes dans les ports. Cette fonction, qui permet à la Livebox d'ouvrir automatiquement les ports, peut être désactivée ici. L'UPnP peut être la cause de bien des failles de sécurité, il peut donc être utile de la désactiver pour plus de sureté.

Toujours dans les paramètres avancés, il vous sera possible de gérer les serveurs DNS pour votre box via l'onglet éponyme. Vous pourrez y remplacer les serveurs DNS Orange utilisés par défaut par ceux de Google par exemple. Attention toutefois, utiliser des serveurs de résolution de noms différents peut engendrer des soucis de fonctionnement de certains services de la Livebox. L'onglet NTP vous autorisera quant à lui à changer le fuseau horaire sur lequel se base votre Livebox.

000000EB05237788-photo-sagem-2-upnp.jpg

L'onglet UPnP de la Livebox 2 Sagem


DynDNS, DMZ et routage


Voyons les trois derniers onglets de ce chapitre consacré aux paramètres avancés. L'onglet « DynDNS » pour commencer, vous permettra de profiter d'une redirection depuis un nom de domaine vers l'adresse IP de votre box via le service DynDNS, No-IP ou DtDNS. La configuration s'avère plutôt simple. Il suffit en effet de choisir le service auquel on s'est préalablement inscrit, saisir le nom de domaine, le nom d'utilisateur et son mot de passe, pour que la box se charge ensuite de mettre à jour automatiquement l'adresse IP assignée au nom de domaine dès que celle-ci change.

La partie DMZ (ou zone démilitarisée) sur cette Livebox 2 Sagem permet de rendre totalement accessible une machine (et une seule) depuis l'extérieur de votre réseau. Celle-ci ne bénéficiera en revanche d'aucune protection (ports ouverts, pas de pare-feu...), sans pour autant compromettre la sécurité de la totalité de votre LAN.

Concernant l'ultime onglet « Routage », vous y trouverez un tableau permettant de mettre en place une table de routage statique. Il vous faudra renseigner l'adresse IP de destination ainsi que le masque de sous-réseau, la passerelle, la métrique, et choisir entre une interface LAN et WAN.

0000009605237770-photo-sagem-2-dmz.jpg
0000009605237784-photo-sagem-2-routage.jpg

Les pages de gestion de la DMZ et de routage
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top