Magic Leap : l'anti-Hololens fourbit ses armes

Par
Le 24 octobre 2015
 0
Très discrète depuis sa création en 2010, Magic Leap développe une technologie de réalité dite mixée rivale du Microsoft Hololens. Elle s'apprêterait à recevoir 1 milliard de dollars.

Magic Leap aiguise l'appétit des investisseurs. Spécialisé dans la réalité mixée, la start-up s'apprête à recevoir 1 milliard de dollars de fonds, d'après le South Florida Business Journal. Ce serait, après Facebook et Uber, la plus grosse levée de fonds pour une société non-cotée. Il y a un an jour pour jour, Google et Qualcomm injectaient déjà 542 millions de dollars dans la société. Sa valorisation atteindrait 4,5 milliards à ce jour.

Si la start-up intéresse autant les investisseurs c'est parce qu'elle propose une technologie bluffante de réalité mixée, concurrente la plus sérieuse des lunettes Hololens de Microsoft. Magic Leap a présenté, la semaine dernière, une vidéo montrant le potentiel de sa technologie. Mais la société ne dispose pas encore de produit. Du reste, la communication de Magic Leap demeure mystérieuse, se limitant à parler d'interface la plus « naturelle et accessible du monde », mais elle ne s'engage pas à évoquer un appareil ou des usages précis.

Aucun produit, et 5 ans de développement


Alors que l'écran tactile capacitif a contribué à remplacer une partie de l'interface traditionnelle formée par le duo clavier/souris, Magic Leap voudrait franchir un nouveau cap en intégrant des éléments numériques dans le champ de vision (très probablement au travers de lunettes). Qu'il s'agisse de divertissement, d'un usage professionnel ou d'information contextuelle, comme lors de la visite d'un musée ou d'un zoo par exemple.


03e8000008217808-photo-magic-leap.jpg
L'objectif de Magic Leap est de superposer parfaitement les objets numérique sur la réalité, quitte à mélanger les deux - Crédit : Magic Leap.


Muet sur la date de lancement d'un produit, Magic Leap a annoncé en juin l'arrivée d'une plateforme pour les développeurs - le kit de développement de Hololens sera vendu, lui, au premier trimestre 2016 à 3 000 dollars. Dans une récente conférence au Wall Street Journal, Rony Abovitz, le PDG de cette start-up apparue en 2010 et qui compte une centaine de collaborateurs, déclarait vouloir « concevoir des millions d'objets ».

Pour les concevoir, ces « objets », Magic Leap s'est récemment installé en Floride dans une ancienne usine de Motorola. Selon le dirigeant, un premier produit pourrait être envoyé aux développeurs assez rapidement. Alors que les Google Glass, décevantes, ont été retirées, Magic Leap pourrait-il aider Google à se relancer ?

Pour rappel, la différence entre la réalité mixée et la réalité augmentée est que la première n'a pas besoin de repère dans l'environnement réel (comme un QR code) pour y projeter l'objet numérique. Contrairement à la réalité virtuelle (Oculus Rift) enfin, elle n'immerge pas la personne à 100 % dans un univers numérique.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top