projectQ : une carte mère PC destinée à… OS X !

08 février 2013 à 18h32
0
Le fabricant d'ordinateurs Quo Computer est de retour sur la scène hackintosh, délaissée depuis quelques temps par les fabricants spécialisés, avec une nouvelle carte mère spécialement élaborée pour OS X, baptisée « projectQ ».

0000014005708466-photo-hackintosh.jpg

Au commencement, des ordinateurs complets

Lorsque il a porté Mac OS X sur l'architecture x86 en passant d'IBM à Intel en 2006, Apple s'est ouvert malgré lui à une communauté de hackers, au sens noble du terme, qui sont rapidement parvenus à lancer le système d'exploitation sur des PC et à créer ce qu'on appelle des hackintosh (contraction de hack et de Macintosh).

Aux premières heures les procédures d'installation et de maintenance de Mac OS sur PC conventionnel demandait de solides connaissances. La confection d'un hackintosh était réservée aux plus expérimentés. Des entreprises ont flairé le filon et mis en vente des ordinateurs livrés avec un Mac OS X parfaitement fonctionnel installé. Lancée lorsque les ennuis juridiques du célèbre Psystar ont commencé mi-2009, Quo Computer est l'une d'elle.

Depuis, Apple a eu raison de la plupart de ces sociétés controversées.

Un fabricant de hackintosh qui ne dit pas leur nom

Mais maintenant que les pionniers ont développé des outils mettant le hackintosh à la portée de n'importe quel bidouilleur du dimanche motivé, les fabricants peuvent adopter une autre approche, inattaquable cette fois.

Avec son « projectQ », Quo Computer lance ce qu'il présente comme la première carte mère conçue pour faire tourner « n'importe quel système d'exploitation ». Il ne mentionne plus jamais Apple, OS X ou hackintosh, mais ne camoufle pas pour autant outre mesure sa vocation.

Sa « Z77MX-QUO-AOS », avec AOS pour « any OS » (« n'importe quel système d'exploitation »), est en fait une variante optimisée de la GA-Z77MX-D3H TH de Gigabyte, l'une des cartes mères les plus plébiscitées par la scène hackintosh. Quo Computer y a remplacé les composants requérant des modifications.

Le contrôleur Ethernet Intel, le contrôleur USB 3.0 Intel, les contrôleurs FireWire 400 et 800 Texas Instruments et le contrôleur audio Realtek sont identiques ou fort similaires à ceux exploités par plusieurs véritables Mac. Associés à un BIOS et à des tables ACPI spécifiques, ils fonctionnent d'origine avec OS X Mountain Lion. Les seules modifications nécessaires sont le gestionnaire de démarrage (Chameleon) et l'émulateur d'un firmware (FakeSMC).

0140000005708426-photo-quo-computer-projectq-z77mx-quo-aos.jpg

Quo Computer propose cette carte mère en précommande depuis le 2 février au tarif préférentiel de 220 dollars à l'unité, ou de 200 dollars par lot de 10, pour les assembleurs. Il ne communique malheureusement aucune date de disponibilité effective. À titre de comparaison, la carte mère de Gigabyte est vendue 130 dollars aux États-Unis, 150 euros en France.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Ovnis : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top