Test NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti : l'entre-deux parfait pour le 1440p « ultra »

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
09 juin 2021 à 15h00
24
NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti © Nerces
© Nerces

En prélude au COMPUTEX 2021, NVIDIA avait annoncé un remaniement de sa gamme Ampere avec la sortie de deux nouvelles Founders Edition. Exactement une semaine après avoir proposé le test de la RTX 3080 Ti FE , nous sommes aujourd’hui en mesure de faire de même avec la RTX 3070 Ti FE. Une carte graphique moins haut de gamme, plus accessible, qui doit permettre de combler le « creux » entre les RTX 3070 et RTX 3080.

NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti
  • Jeu en 1 440p ray tracing activé
  • Finition des Founders Edition
  • La ventilation des RTX 3080
  • Des dimensions plus normales
  • La mémoire passe en GDDR6X
  • DLSS, Ray tracing, Reflex
  • Rendements inférieurs à ceux de la RTX 3070
  • Consommation en nette hausse
  • Disponibilité « délicate »
  • Un peu juste pour le 2 160p

Attention, les bloqueurs de publicité peuvent empêcher l'affichage des graphiques hébergés sur Infogram.

Notez que le test de la GeForce RTX 3080 Ti Founders Edition n'a pas vocation à revenir sur l'architecture Ampere en général. Pour de plus amples informations à ce niveau, veuillez consulter notre test de la NVIDIA GeForce RTX 3080 Founders Edition .

Compte tenu de la situation extrêmement tendue – et le mot est faible – que connaît le monde de la carte graphique, on peut légitimement douter de la pertinence de lancer encore deux nouvelles références du côté de NVIDIA. AMD ne prend d’ailleurs pas la même décision pour le moment.

Ainsi, alors que l’on ne compte que 4 variations Radeon RX série 6000, la sortie de cette RTX 3070 Ti vient ajouter une septième référence au « catalogue » Ampere de l’Américain. Une référence qui fait toutefois plus de sens dès lors que l’on jette un œil aux tarifs : en effet, à 619 euros, cette RTX 3070 Ti FE vient parfaitement s’intercaler entre la RTX 3070 FE (519 euros) et la RTX 3080 FE (719 euros).

De quoi conserver les 60 images par seconde quel que ce soit le niveau des options graphiques en 1 440p ?

NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti © Nerces
Rien à redire, le packaging des Founders Edition est toujours aussi élégant © Nerces

Fiche technique de la NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti Founders Edition

NVIDIA l’avait annoncé en prélude au Computex 2021, le test de cette RTX 3070 Ti Founders Edition précède la sortie commerciale de la carte d’une petite journée. Lancement qui sera simultané pour le produit signé NVIDIA et les modèles imaginés par les partenaires de l’Américain, les fameuses custom dont nous ne tarderons pas à vous proposer au moins un test.

La NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti Founders Edition, c’est :

  • GPU : GA104-400
  • Architecture NVIDIA : Ampere
  • Cœurs CUDA : 6 144 cœurs
  • Fréquence boost : 1,77 GHz
  • Configuration mémoire : 8 Go GDDR6X
  • Interface mémoire : 256-bit
  • Cœurs de Ray tracing : 48 cœurs de 2e génération
  • Cœurs Tensor : 192 cœurs de 3e génération
  • PCI Express Gen 4 : Oui
  • NVIDIA NVLink™ (SLI-Ready) : Non
  • HDMI 2.1 : Oui
  • DisplayPort 1.4a : Oui
  • Connecteurs d’affichage standard : 1x HDMI 2.1, 3x DisplayPort 1.4a
  • HDCP : 2.3
  • Longueur : 267 millimètres
  • Largeur : 112 millimètres
  • Hauteur : 2 slots
  • Poids : 1 240 grammes
  • Température GPU maximale : 93°C
  • Consommation graphique : 290 Watts
  • Alimentation système recommandée : 750 Watts
  • Connecteurs d’alimentation : 1x12 broches PCIe, adaptateur 2x PCIe 8-pin livré
  • Garantie : 2 ans
  • Prix et disponibilité : disponible le 10 juin, à partir de 619 euros

Après un rapide coup d’œil sur la fiche technique, nous remarquons que cette RTX 3070 Ti est bien plus proche de la RTX 3070 que de la RTX 3080. Cette dernière dispose du GPU GA102 alors que c’est, logiquement, une évolution du GA104 qui équipe la RTX 3070 Ti. Ainsi, le nombre de cœurs CUDA, RT et Tensor est en très légère augmentation (+2, +2 et +8) et le « gros » changement est plutôt à voir du côté de la mémoire vidéo puisque NVIDIA opte maintenant pour de la GDDR6X.

NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti © Nerces

Changement de ventilation

Au moment du test de la RTX 3080 Ti FE nous avions souligné sa proximité avec son ancêtre, la RTX 3080. Aujourd’hui, il nous faut reconnaître que le design de la RTX 3070 Ti FE se distingue davantage de celui de la RTX 3070. D’emblée, on remarque que NVIDIA a modifié la conception de son système de refroidissement de sorte que, maintenant, les ventilateurs sont placés chacun sur une face distincte de la carte graphique… à la manière des RTX 3080 / RTX 3080 Ti. L’objectif affiché par NVIDIA est d’optimiser la circulation d’air dans le boîtier.

Un premier ventilateur est chargé d’expulser l’air vers l’extérieur du boîtier grâce à la grille disposée au niveau des connecteurs. L’autre ventilateur se charge, lui, d’envoyer l’air chaud vers le haut du boîtier, refroidissant efficacement l’autre partie du PCB de la carte. Hélas, ce fonctionnement est aussi critiqué par certains utilisateurs : il aurait tendance à augmenter la température au niveau du CPU. L’impact est faible, mais bien réel et il se ressent plus nettement si votre ventirad CPU n’est pas particulièrement costaud. Une certaine prudence est donc de mise.

NVIDIA GeForce RTX 3080 Ti FE © Videocardz
Le point sur toutes les GeForce série 3000, à partir de la RTX 3070 © Videocardz

Une carte presque « compacte »

Depuis maintenant plusieurs années, les dimensions des cartes graphiques sont allées crescendo, le volume occupé dans le boîtier également. Il y a seulement quelques jours, nous avions par exemple souligné le côté colossal de la RTX 3080 Ti Suprim X et, aujourd’hui, nous sommes presque en face d’une naine. Bien sûr, les performances de notre RTX 3070 Ti FE n’auront rien à voir avec celle de la pouliche de MSI, mais le fait est que retrouver une carte graphique de moins de 27 centimètres dans le sens de la longueur est agréable : elle dépasse à peine de la largeur d’une carte mère ATX.

La hauteur de notre Founders Edition est identique à celle de la RTX 3080 Ti FE, soit 11,2 cm et elle occupe elle aussi 2 emplacements PCI Express. Vous n’aurez donc pas à vous casser la tête pour la faire rentrer dans votre boîtier et même s’il n’est pas possible de la qualifier de compacte, on pourra envisager une configuration un peu moins volumineuse. Le poids n’est d’ailleurs plus trop un problème sur cette carte graphique : avec ses 1 240 grammes, elle ne risque pas de faire souffrir son port PCI Express et aucun accessoire n’est nécessaire pour la soutenir. Ouf.

NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti © Nerces
NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti © Nerces

Une connectique identique à celle de la 3070 : port d'alimentation 12 broches, 3 DisplayPort et 1 HDMI © Nerces

Une consommation électrique en nette hausse

Vous l’aurez peut-être déjà noté sur la fiche technique de la RTX 3070 Ti FE, mais cette petite nouvelle marque un changement important par rapport à la RTX 3070. Alors que le GPU est très proche, NVIDIA semble avoir relevé les limites « électriques » de sa bête puisque la consommation affichée par l’Américain est de 290 Watts alors que la RTX 3070 sortie en octobre se limitait à 220 Watts. Logiquement, une telle augmentation doit aboutir à des performances sensiblement supérieures… mais il faut aussi envisager un autre bloc d’alimentation.

NVIDIA a revu ses exigences à ce niveau et alors qu’il se contentait de recommander un bloc de 650 Watts pour la RTX 3070, il faut maintenant viser le même type d’alimentation que pour les RTX 3080 / RTX 3080 Ti : un modèle certifié pour au moins 750 Watts. Bien sûr, NVIDIA a reconduit sa petite « révolution connectique » : sur le dessus de la carte, on retrouve cet unique port d’alimentation 12 broches qui vient simplifier les branchements. Conscient que toutes les alimentations ne sont pas ainsi équipées, il livre bien sûr son adaptateur 1x12 broches / 2x8 broches.

NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti © NVIDIA
Un PCB finalement très proche de celui de la RTX 3080 Ti FE, testée il y a peu © NVIDIA

La mémoire vidéo passe en GDDR6X

Les questions de mémoire sont toujours un sujet sensible dans la mesure où augmenter la capacité de la mémoire vidéo n’est pas sans conséquence sur le coût des cartes graphiques. À ce niveau, NVIDIA se montre par exemple souvent un peu moins généreux qu’AMD et si la RTX 3080 Ti FE avait été l’occasion d’une petite augmentation (+2 Go par rapport à la RTX 3080), il n’en est rien pour notre cobaye du jour : la RTX 3070 Ti FE garde la même capacité de 8 Go de mémoire vidéo que la RTX 3070 FE. Le changement est ici sur la nature de la mémoire embarquée.

NVIDIA a effectivement décidé de basculer vers de la GDDR6X comme on en trouve sur les cartes les plus haut de gamme (à partir de la RTX 3080) alors que la RTX 3070 conserve de la GDDR6. Non reconnue par le JEDEC, cette distinction a des conséquences bien réelles : en effet, la GDDR6X dispose d’une bande passante par broche comprise entre 19 et 21 Gbps. Dans le cas de nos RTX 3070, cela permet d’aboutir à une nette différence de bande passante totale : NVIDIA parle de 608 Go/s pour la RTX 3070 Ti FE alors qu’il fallait se contenter de 448 Go/s sur la RTX 3070 FE.

NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti © Nerces
Photo de famille des RTX 3070 Ti (à droite) et RTX 3080 Ti (à gauche) Founders Edition © Nerces

Protocole de test

Nous avons l’habitude de faire évoluer en douceur notre plateforme de test et la sortie des derniers processeurs Rocket Lake-S d’Intel aura été l’occasion d’une mise à jour plus massive, non que cela soit de nature à bouleverser la hiérarchie des cartes graphiques précédemment testées. Voici le détail de configuration aujourd’hui utilisée :

  • Processeur : Intel Core i9-11900K
  • Carte Mère : Asus Z590-E Gaming WiFi (Chipset Intel Z590)
  • Mémoire : Corsair Dominator Platinum RGB 32 Go DDR4 4000 CL19
  • SSD « système » : Western Digital WD_Black SN850 1 To (Type 2280)
  • SSD « stockage » : Corsair MP400 4 To (Type 2280)
  • Alimentation : beQuiet Straight Power 11, 1 000 Watts Platinum
  • Refroidissement : Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360 mm
  • Moniteur : iiyama G-Master GB2888UHSU-B1, 4K 60 Hz
NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti © Nerces
La « petite » RTX 3070 Ti Founders Edition sur notre configuration de test © Nerces

Puisque nous gardons, autant que possible, des configurations matérielles identiques d’un test de carte graphique à l’autre, nous tâchons de faire de même sur la partie logicielle. Pour assurer la prise en compte de la RTX 3070 Ti, NVIDIA a toutefois déployé des pilotes spécifiques, les GeForce 466.61, que nous sommes contraints d’utiliser alors que les autres cartes ont été testées, au mieux, avec les 466.54. Cela n’aura sans doute pas grande incidence, mais nous préférons le signaler.

Outils de mesure « synthétiques »

Tout au long de sa présentation, NVIDIA a comparé la RTX 3070 Ti FE à la RTX 2070 Super FE. Sachant que cette dernière est déjà largement débordée par la RTX 3070 FE, la conclusion semblait aller de soi. En effet, sur 3DMark, le RTX 2070 Super FE explose et notre cobaye du jour est 69,7% plus rapide en 2 160p. La RTX 3070 Ti FE est aussi nettement devant la RTX 3070 FE, même si l’écart n’est plus que de 8,5%.

Comme souvent, notre second test – sur Unigine Superposition – est l’occasion de resserrer un peu les rangs et si la RTX 2070 Super est à nouveau loin derrière la RTX 3070 Ti FE, l’écart n’est plus « que » de 42,4% en faveur de la petite nouvelle. Elle s’impose également face à la RTX 3070 FE (+8,1%) et même la RTX 2080 Ti FE (+3,8%) pour faire plus ou moins jeu égal avec la Radeon RX 6800 Nitro+ (+1,7%) : les autres cartes sont cependant hors de portée.

Notez bien que si les résultats en 2 160p sont supérieurs à ceux en 1 440p et 1 080p, c'est la conséquence d'un réglage au niveau des shaders. Il n'y a donc pas d'erreur sur notre graphique.

Vous en avez maintenant l’habitude, notre dernier test « synthétique » se passe sur la scène Port Royal de 3DMark afin de mettre en évidence l’usage du ray tracing. Une fois encore, la RTX 3080 FE est intouchable, mais notre RTX 3070 Ti FE se permet de venir approcher la Radeon RX 6800 XT (-3,6%). Elle devance assez nettement la RTX 2070 Super (+50,2%), la RTX 2080 Ti FE (+9,3%) et la RTX 3070 FE (+7%).

Performances observées dans les jeux

Nous entamons comme toujours nos mesures jeu vidéo avec DOOM Eternel qui emploie la bibliothèque Vulkan, moins répandue que le DirectX 12 de Microsoft. Ce changement technique ne vient pas véritablement bouleverser la hiérarchie observée. Bien sûr, la RTX 3070 Ti FE reste très nettement devant la RTX 2070 Super FE que ce soit en 1 440p (+67,3%) ou en 2 160p (+48,8%). Elle devance avec un peu moins de panache la RTX 3070 FE (+5,7% en 1 440p et +8,9% en 2 160p), mais reste, sans surprise, à bonne distance des Radeon RX 6800 XT et RTX 3080 FE.

Sur The Division 2, la RTX 3070 Ti FE vient flirter avec les 60 images par seconde en 2 160p, sans toutefois atteindre – en moyenne – ce seuil. Ses performances sont nettement supérieures à celle de la RTX 2070 Super FE (+43,9%) et elle reste sensiblement devant la RTX 2080 Ti FE (+7,3%) et la RTX 3070 (+9,2%). Dans les gammes NVIDIA, elle s’intercale entre cette dernière et la RTX 3080 FE qui reste hors de portée (-13,2%).

Second jeu Vulkan de notre panel, Red Dead Redemption 2 ne permet pas de jouer sereinement en 2 160p avec notre RTX 3070 Ti FE. Les performances sont bonnes (56,2 ips), mais nous préférons nous limiter au 1 440p (85,3 ips) pour une fluidité presque parfaite. Là, elle signe des performances nettement meilleures que la RTX 2070 Super FE bien sûr (+60,6%), mais aussi un cran au-dessus de la RTX 3070 (+7,7%), de la RTX 2080 Ti FE (+4,5%) et vient taquiner la Radeon RX 6800 Nitro+ (-0,5%).

Control reste l’un des rares jeux sur lequel nous activons l’option ray tracing et où nous employons le fameux DLSS de NVIDIA. Là encore, il nous semble plus sage d’envisager le jeu en 1 440p (97 ips) plutôt qu’en 2 160p (54 ips) pour une fluidité de chaque instant avec notre carte du jour. À cette définition d’image, elle s’assure bien sûr des performances bien supérieures à celle de la RTX 2070 Super FE (+53,9%), mais aussi de la RTX 2080 Ti FE (+11,5%) et de la RTX 3070 FE (+10,2%) : les écarts ont rarement été aussi importants.

Le lancement de Gears 5 est l’occasion de passer sur l’un des moteurs graphiques les plus en vue, l’Unreal Engine 4. Cela ne change cependant pas grand-chose à nos conclusions et il semble préférable de viser le jeu 1 440p (98 ips) plutôt qu’en 2 160p (64 ips) pour garder une fluidité supérieure au fatidique 60 ips en toute circonstance. Petite déception en revanche vis-à-vis des concurrentes puisque ce sont les écarts les plus faibles relevés jusqu’à présent : +24% face à la RTX 2070 Super FE, +4,2% face à la RTX 3070 FE et même moins bien que la RTX 2080 Ti FE (-1%).

Cet « accroc » observé sur Gears 5 ne se reproduit pas sur Call of Duty Modern Warfare où nous avons activé les options de ray tracing. Nous comparons plus volontiers les résultats en 2 160p, même si pour de nombreux joueurs, la RTX 3070 Ti FE sera encore un peu tendre (74 ips). Elle est malgré tout un net cran au-dessus de la RTX 2070 Super FE bien sûr (+48%) et garde l’avantage sur la RTX 3070 FE (+8,8%) et la RTX 2080 Ti FE (+4,2%). Les Radeon RX 6800 et 6800 XT restent toutefois hors de portée (-6,3% et -19,6%).

L’activation du DLSS « qualité » chez NVIDIA et du FidelityFX chez AMD permet d’envisager sereinement le 2 160p sur Death Stranding. Dans ces conditions, la RTX 3070 Ti FE est à son aise et, bien sûr, elle domine nettement la RTX 2070 Super FE (+38,9%) quoique nous ayons déjà connu des écarts plus importants. Logiquement, les choses se resserrent avec la RTX 3070 FE (+10,3%) et la RTX 2080 Ti FE (+4,9%), mais toujours à l’avantage de notre carte du jour qui vient une fois encore taquiner la Radeon RX 6800 Nitro+ (-1,8%), mais sans parvenir à la dépasser.

Nous terminons à nouveau avec le Cyberpunk 2077 de CD Projetk RED qui reste pour nous l’un des meilleurs moyens de mettre en avant l’activation d'options – en ultra – telles que le ray tracing et le DLSS. Ces dernières favorisent nettement NVIDIA… au moins tant que le FidelityFX Super Resolution d’AMD n’est pas en place.

Hélas, avec de telle options, la RTX 3070 Ti FE est à la peine et nous comparerons donc surtout les résultats en 1 080p, déjà « limite » pour une fluidité parfaite : à 72 ips de moyenne, on est à 9,1% de mieux que sur la RTX 3070 FE (66 ips), une différence conforme à ce que nous obtenons depuis les débuts de nos mesures.

Consommation et efficacité

NVIDIA l’avait annoncé, sa RTX 3070 Ti FE consomme sensiblement plus que le modèle RTX 3070. Pour nous en assurer, nous avons mesuré la consommation du PC avec un wattmètre, au repos puis en pleine charge. Nous avons ensuite comparé ces résultats avec ceux remontés par la dernière version bêta de MSI Afterburner.

Nos mesures sont parfaitement « dans les clous » par rapport à ce que mentionne NVIDIA et nous dépassons légèrement les 290 Watts sans jamais atteindre le seuil des 300 Watts. Reste que cela représente effectivement une belle augmentation par rapport aux 229 Watts relevés sur la RTX 3070 FE. Une augmentation que l’on ne retrouve que partiellement sur les performances.

En toute logique, si le bilan « énergétique » de la RTX 3070 Ti FE reste correct, il est sensiblement inférieur à celui de sa petite sœur. À titre de comparaison, voici les ratios performances / Watts obtenus sur certaines cartes « du moment » (la valeur la plus haute est la meilleure) :

  • Radeon RX 6700 XT : 28,45
  • Radeon RX 5700 XT : 16,98
  • Radeon RX 6800 XT : 30,18
  • GeForce RTX 3070 FE : 29,48
  • GeForce RTX 3070 Ti FE : 24,86
  • GeForce RTX 3080 FE : 27,52
  • GeForce RTX 3080 Ti FE : 27,40

En proposant sa RTX 3070 Ti FE à 619 euros, NVIDIA intercale parfaitement sa nouvelle carte entre la RTX 3070 FE et la RTX 3080 FE avec 100 euros d’écart à chaque fois. Reste que cela représente une augmentation de 19,27% par rapport au prix de la RTX 3070 FE et, comme vous avez pu le voir tout au long de notre dossier, cet écart ne se retrouve pas au niveau des performances.

C’est un classique, plus on monte en gamme et plus les quelques images par seconde grappillées sont coûteuses. Heureusement, le ratio performances / prix de la RTX 3070 Ti FE (11,84) reste parmi les meilleurs du marché : il est simplement un net cran en dessous de celui de la RTX 3070 FE (13,01) qui, rappelons-le, est la meilleure dans ce domaine.

NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti © NVIDIA
Un peu moins attrayante que la RTX 3070, cette « Ti » fait tout de même très bien le job © NVIDIA

NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti Founders Edition : l'avis de Clubic

Alors que l’architecture Ampere n’est plus très loin de souffler sa première bougie, NVIDIA fait logiquement bouger ses lignes avec la sortie des versions Ti. Une semaine après la 3080 Ti, nous testons donc la 3070 Ti avec un bilan finalement assez proche et, peut-être, un chouia décevant.

D’abord, rien à redire, les performances du GA104-400 sont supérieures à celle du GA104-300 de la RTX 3070, même si on peut supposer que ce sont les progrès en bande passante mémoire qui dopent finalement les résultats. Non, le problème est ailleurs, dans le positionnement de cette carte qui n’est pas assez puissante pour viser confortablement la 4K.

Elle se présente donc comme la meilleure solution pour profiter pleinement du 1 440p… mais nécessite un investissement sensiblement plus important qui se traduit par de moins bons ratios performances / prix bien sûr, mais aussi performances / Watts. Une évolution donc bien réelle, mais que l’on aurait sans doute aimé un peu plus franche.

NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti

9

La RTX 3070 Ti s'impose comme la meilleure carte pour profiter pleinement du 1 440p en activant pratiquement toutes les options graphiques au maximum. Elle est cependant un peu moins efficace (performances / prix et performances / Watts) que la RTX 3070.

Les plus

  • Jeu en 1 440p ray tracing activé
  • Finition des Founders Edition
  • La ventilation des RTX 3080
  • Des dimensions plus normales
  • La mémoire passe en GDDR6X
  • DLSS, Ray tracing, Reflex

Les moins

  • Rendements inférieurs à ceux de la RTX 3070
  • Consommation en nette hausse
  • Disponibilité « délicate »
  • Un peu juste pour le 2 160p
Modifié le 12/06/2021 à 13h24
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
24
18
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Vente Flash : le PC portable Lenovo Ideapad 3 à prix choc
MWC 2021 : Lenovo dévoile un monstre destiné aux pros et laisse sa gamme ThinkPad embrasser AMD
ASRock lance le DeskMini Max : un PC qui tient en 10 litres sans rien négliger
Même après le Prime Day, le SSD interne Crucial 1To est à prix cassé sur Amazon
Synology DSM 7.0, le nouvel OS pour NAS, sortira fin juin et annoncera des fonctionnalités dans le Cloud
Samsung Odyssey : la gamme 2021 de moniteurs gamer fait l'impasse sur l'incurvé
Cartes graphiques : les prix tendraient enfin à baisser
AMD Radeon : la FidelityFX Super Resolution débarque avec les pilotes Software Adrenalin 21.6.1
Sabrent Rocket XTRM-Q 16TB : un petit SSD de 16 To pour
Colorful lance une GeForce RTX 3090 à 4 999 dollars
Haut de page