GeForce GTX 580M, le haut de gamme mobile de NVIDIA

02 décembre 2011 à 17h20
0
La note de la rédac

Test de performances

Rien ne vaut une mise en condition réelle pour évaluer les capacités de nos deux GPU, et notamment dans les jeux. Pour cela, nous avons retenu quelques titres, en plus du traditionnel 3DMark Vantage et 3DMark 11.

3DMark Vantage - GPU Test

Benchmark : 62-1016

On commence par un bon vieux test synthétique et l'inusable 3DMark Vantage, ici exécuté en deux résolutions différentes, comme l'ensemble de nos tests d'ailleurs : 1 366 par 768 pixels et 1 920 par 1 080. Sur ce test, NVIDIA est devant. Dans la plus faible définition, la différence est d'un peu moins de 7%, mais tombe à moins de 2% en Full HD.

3DMark 11 - GPU Test

Benchmark : 62-906

Sur le dernier opus de 3DMark, changement de leader : la Radeon HD 6970M prend le pouvoir, quelle que soit la résolution. L'écart reste toutefois assez faible, puisqu'il tourne autour de 2% en 1 366 x 768 comme en 1 920 x 1 080.

Call of Duty 4 : Modern Warfare - Patch 1.7

Benchmark : 62-1018

Grâce à une séquence de démonstration enregistrée par nos soins, nous pouvons mesurer les performances de nos deux GPU sur COD4 : Modern Warfare. Là aussi, nous effectuons les mesures sur les deux définitions évoquées plus haut. En faible résolution, le rôle du GPU est moindre sous COD4, et celui du processeur plus important. Il n'est pas étonnant de retrouver des performances similaires entre les deux machines. En haute résolution en revanche, c'est la Radeon HD 6970M qui se distingue, avec un score plus de 10% supérieur à la puce NVIDIA.

Mafia II

Benchmark : 62-1020

À l'aide du test de performance fourni dans le jeu, il est possible de voir ce que donnent nos deux puces graphiques sur Mafia II. Une fois de plus, les tests ont lieu en 1 366 x 768 et en 1 920 par 1 080. La synchronisation verticale ainsi que PhysX sont désactivés, et les réglages placés sur « Elevé » (anticrénelage désactivé et filtrage anisotrope 16x). Si l'écart est substantiel sur 768 lignes (18%), il l'est moins dans la résolution native des écrans de nos deux portables (9%), mais reste dans tous les cas à l'avantage de la GTX 580M.

F1 2010

Benchmark : 62-1022

F1 2010 est lui aussi équipé d'un test de performance intégré. Nous l'avons donc appliqué à nos puces en test, toujours sur 768 et 1 080 lignes. Les détails étaient, selon les réglages du jeu, en mode « Elevé » tandis que PhysX et la synchronisation verticale étaient inopérantes. Le combat tourne là aussi en faveur de la puce NVIDIA, notamment en Full HD, alors qu'il est important de noter que les performances de ce jeu sont assez peu sensibles à la résolution employée.

F1 2011

Benchmark : 62-902

Même combat avec cette nouvelle version de F1, pour lequel les réglages sont identiques. L'écart est sensiblement le même que sous F1 2010, toujours à l'avantage de la puce NVIDIA.

Batman Arkham Asylum

Benchmark : 62-1024

En attendant que les problèmes qui affectent le comportement et les performances du jeu en mode DirectX 11 soient résolus, nous utilisons le test de performance fourni avec Batman Arkham Asylum. PhysX et la synchronisation verticale sont désactivés, le niveau de détails est réglé sur « Elevé ». Ici, c'est la Radeon HD 6970M qui prend la tête, avec un avantage plus net en haute résolution, puisqu'il atteint 8%.

Crysis 2 - Patch 1.9

Benchmark : 62-904

Crysis 2 a pour réputation de faire transpirer les puces graphiques les plus performantes. Nous l'utilisons en parallèle de Fraps, avec le mode DirectX 11 actif et le pack de textures haute qualité également activé. Ce jeu met quasiment sur un pied d'égalité nos deux configurations, NVIDIA l'emportant en basse résolution quand AMD prend sa revanche en haute définition. Mais dans un cas comme dans l'autre, l'écart est particulièrement faible.

Battlefield 3 -

Benchmark : 62-916

On termine avec Battlefield 3, testé sous Fraps également. Les détails sont réglés sur « Elevé » (anticrénelage désactivé et filtrage anisotrope 16x) et la synchronisation verticale désactivée. Là encore, les deux résolutions de test demeurent 1 366x 768 et 1 920 x 1 080. Si le processeur nivelait peut-être les performances sous Crysis 2, ce n'est pas le cas sous BF3. Du moins en haute résolution, qui fait la part belle à la puce NVIDIA. Sur ce titre, la GTX 580M se détache clairement de sa concurrente, avec des performances plus que doublées.

Et en 3D ?

00C8000004795198-photo-nvidia-3d-vision.jpg
Notre Alienware M17x est composé d'un écran 120 Hz et livré avec des lunettes 3D Vision 1, tandis que l'émetteur de NVIDIA est intégré dans le portable. Nous avons donc tenté de jouer sur ce portable, afin de voir si l'expérience était satisfaisante. Et globalement, ce fut le cas. Sous Crysis 2 ou Battlefield Bad Company 2, le crosstalk est relativement faible et concentré sur des zones qu'il est quoiqu'il arrive complexe de rendre en 3D (perspectives marquées), alors que sous Dirt 3, le phénomène est quasiment inexistant.

Sur un film 3D comme Tempête de boulettes géantes, aucun souci : le rendu est également tout à fait satisfaisant. Finalement, c'est plutôt du côté des performances que le bât blesse. Car si la GTX 580M est une puce puissante, lorsque le débit d'images est doublé, c'est tout de suite plus compliqué sur certains jeux. Sous Battlefield Bad Company 2 par exemple, difficile d'appliquer un niveau de détail supérieur à « Faible » sous avoir de saccades en Full HD. Si on abaisse la définition en 1 366 par 768, on peut pousser à « Elevé ». A contrario, Crysis 2 passe plutôt bien en 1080p et avec le niveau de détail « Très haut » et la synchronisation verticale activée (mais les effets de flou de mouvement désactivés).

Consommation

Benchmark : 62-1028

À quel point l'absence d'Optimus est-elle préjudiciable au modèle équipé de la GTX 580M ? Face à son jumeau pourvu de la solution AMD et du « graphiques commutables », qui permet de passer sur le HD 3000 du processeur lorsque le PC est au repos, l'écart est important : plus de 71% entre les deux portables !

Benchmark : 62-918

Sous 3DMark 11, nous avons vu que le GPU test mettait nos cartes sur un pied d'égalité. Qu'en est-il de la consommation durant cet exercice ? Pour le savoir, nous avons utilisé un wattmètre et laissé la mesure se stabiliser avant de relever la consommation. Le résultat est sans appel : la puce AMD est 30% plus économe que sa rivale, à performances égales sur ce test.

Autonomie

Même si un test d'autonomie peut paraître étrange sur des portables de ce type, nous avons voulu voir à quel point l'absence d'Optimus et la consommation plus importante en charge de la GTX 580M pénalisaient le modèle proposant la solution NVIDIA. Évidemment, les deux portables sont pourvus de la même batterie (9 cellules) et sont tous les deux placés en mode économie d'énergie, luminosité moyenne et Wi-Fi activé. Nous utilisons notre test maison, qui sollicite de manière modérée tous les organes du portable, à la manière d'une utilisation bureautique.

Benchmark : 62-1026

Le résultat est sans appel, et pas vraiment à l'avantage de la solution NVIDIA. Le PC équipé de l'AMD Radeon HD 6970M a enduré plus de 4h de notre test quand celui pourvu de la GTX 580M a péniblement atteint les 2h...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top